Coronavirus : Donald Trump veut un vaccin uniquement pour les États-Unis


Video player

La question de l’épidémie du coronavirus est sur le point de prendre des tournures plutôt diplomatiques. Un bras de fer a en effet commencé entre l’Allemagne et Donald Trump , qui veut apparemment faire travailler sur son territoire des chercheurs allemands qui sont en ligne vers la sortie d’un vaccin contre le virus.

 

Présentement en cours de développement d’un vaccin capable de faire barrière au virus, un laboratoire allemand se voit sollicité par le baron américain. L’idée du mari de Mélania serait de s’assurer l’exclusivité d’un vaccin antiviral contre la pandémie sortie fin 2019 à Wuhan, Chine.

 

L’information a été relayée samedi 14 mars par le journal allemand Die Welt qui affirme que le président américain Donald Trump essaierait d’attirer, en se servant de considérables ressources financières, des scientifiques allemands travaillant sur un potentiel vaccin contre le nouveau coronavirus. Le but selon le média allemand serait d’en obtenir ainsi l’exclusivité pour son pays.

 

Au journal, une source proche du gouvernement allemand a mis au clair l’idée de Donald Trump, estimant que ce vaccin serait alors « seulement pour les États-Unis ». Pour empêcher que cela n’arrive, Berlin pourrait trouver un moyen plutôt astucieux ! L’Allemagne essayerait ainsi, de son côté de, maintenir la main sur cette société en proposant à son tour des conditions financières intéressantes.

 

L’entreprise en question est celle de biotechnologie CureVac, basée à Tübingen dans le Bade-Wurtemberg. Fondée depuis une vingtaine d’années déjà, elle dispose aussi de sites à Francfort et à Boston aux Etats-Unis. Et c’est elle qui travaille sur le développement du potentiel produit  susceptible de lutter efficacement contre le Covid-19.

 

Lire aussi : Coronavirus : Les hôtels de Cristiano Ronaldo seront-ils vraiment transformés en hôpitaux?

 

Ce laboratoire qui fait l’objet de la rivalité entre les deux puissances se présente comme une entreprise spécialisée dans le « développement de thérapies contre le cancer, de thérapies à base d’anticorps, de traitement de maladies rares et de vaccins prophylactiques ».

 

Crédible à travers ses prestations antérieures, le laboratoire travail actuellement en partenariat avec l’Institut Paul-Ehrlich, spécialisé dans la recherche sur les vaccins et dépendant du ministère de la Santé allemand, pour produire un vaccin contre le Covid-19.

 

« Le gouvernement allemand est très intéressé à ce que le développement de vaccins et de substances actives contre le nouveau coronavirus soit effectué en Allemagne et en Europe », a confirmé un porte-parole du ministère de la Santé à Die Welt. Puis d’ajouter que « le gouvernement est en échange intensif avec CureVac ».

 

Selon une annonce récente de l’entreprise sur son site internet, l’ancien patron de CureVac, Daniel Menichella, avait été invité le 2 mars à la Maison Blanche pour y rencontrer Donald Trump, le vice-président Mike Pence et des représentants de sociétés pharmaceutiques travaillant sur la réponse à l’épidémie. Toutefois, l’annonce n’a aucune nullement fait allusion à d’éventuelles offres financières proposées par les autorités américaines.

 

Une première bonne nouvelle de CureVac serait un possible essai très bientôt ! « Nous sommes très confiants dans notre capacité à développer un vaccin puissant d’ici quelques mois, avait alors déclaré Daniel Menichella, depuis remplacé à la tête de CureVac par Ingmar Hoerr, dans un communiqué de presse publié par son entreprise. Celle-ci disait espérer démarrer « au début de l’été 2020 » des premiers essais cliniques.

Lire aussi : Hassan Hayek prend une décision pour échapper au Coronavirus

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Coronavirus : Donald Trump veut un vaccin uniquement pour les États-Unis Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire