Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus dans le Grand-Est : « On est débordés sur nos moyens »
22/03/2020 à 14h25 par La redaction

 Le Grand-Est est la deuxième région la plus touchée après l'Ile-de-France. Jeudi 19 mars, on comptait dans cette région 1.169 malades hospitalisés, dont 300 en réanimation.

A Mulhouse comme à Colmar, le nombre de malades graves du coronavirus explose. Aucune place en réanimation n’est disponible pour les accueillir. La seule solution possible reste le transfère de ces patients vers d’autres hôpitaux. « Si la courbe d’augmentation se poursuit dans les heures qui viennent, nous n’arriverons plus à faire face non plus aux urgences, ce qui signifie que je ne serai plus en capacité de les intuber et de les ventiler faute de matériel et de bras. Donc, il faut qu’on trouve des solutions temporaires en attendant de pouvoir évacuer ces patients-là », s’affole le Dr Marc Noizet, chef de service des urgences de Mulhouse.

"On a doublé les lits en réanimation mais ça ne suffit pas !"

Pourtant, certains hôpitaux ont totalement revu leur organisation pour accueillir ces patients. C’est ce qu’a fait le Dr Eric Thibaud, chef de service des urgences de Colmar : « On a quand même doublé les lits de réanimation, c’est monumental ! C’est vraiment titanesque à faire mais ça ne suffit pas, parce qu’il y a trop de cas, et les cas graves sont fréquents. On est débordés sur nos moyens » Problème : si les transferts s’arrêtent, les soignants ne pourront plus accueillir tous les patients en réanimation, « Nous serons à un moment ou un autre dans l’obligation de revoir nos indications sur les patients en réanimation et donc de faire des choix entre ceux qui pourront bénéficier de cette structure de réanimation et ceux qui ne pourront pas y accéder », confirme-t-il.

Des soigants qui risquent d'être contaminés faute de masques 

Des soignants qui travaillent dans l’urgence et qui sont eux-mêmes exposés au virus. A Sarreguemines par exemple, la chef des urgences est actuellement contaminée et confinée. Faute de masques et de blouses de protection, de plus en plus de soignants tombent malades à leur tour, « Vous imaginez dans quel contexte de fragilité du système de santé cette pandémie intervient ? On se retrouve avec des soignants qui vont au travail, leurs convictions chevillées au corps, et à qui on dit chaque jour que les masques vont arriver. Mais les masques n’arrivent pas et il va y avoir des contaminations qui vont mettre sur la touche une partie des équipes, d’ici 15 jours. Je trouve ça dramatique cette carence de quelques jours parce que là, on prépare la désorganisation de notre système de santé qui interviendra d’ici une dizaine de jours, quand on en aura le plus besoin » déclare Dr Emmanuelle Seris, la chef de service des urgences de Sarreguemines et déléguée syndicale Grand-Est AMUF.

Le pic épidémique est attendu dans les jours qui viennent dans le Grand Est. Un avant-goût de ce qui risque d’arriver dans toute la France, dans les prochaines semaines.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Robert Koch : le scientifique allemand qui utilisait les colonies africaines comme laboratoire

21/10/2020

Robert Koch...

Les scientifiques occidentaux ont transformé l’Afrique en...
Côte d'Ivoire/ Présidentielle : Hamed Bakayoko veut rencontrer le PDCI

21/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko...
Congo : les soignants auront bientôt des tablettes médicales

20/10/2020

Congo :...

  Ce lundi 19 octobre 2020, le...
URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...

 Le Grand-Est est la deuxième région la plus touchée après l'Ile-de-France. Jeudi 19 mars, on comptait dans cette région 1.169 malades hospitalisés, dont 300 en réanimation.

A Mulhouse comme à Colmar, le nombre de malades graves du coronavirus explose. Aucune place en réanimation n’est disponible pour les accueillir. La seule solution possible reste le transfère de ces patients vers d’autres hôpitaux. « Si la courbe d’augmentation se poursuit dans les heures qui viennent, nous n’arriverons plus à faire face non plus aux urgences, ce qui signifie que je ne serai plus en capacité de les intuber et de les ventiler faute de matériel et de bras. Donc, il faut qu’on trouve des solutions temporaires en attendant de pouvoir évacuer ces patients-là », s’affole le Dr Marc Noizet, chef de service des urgences de Mulhouse.

"On a doublé les lits en réanimation mais ça ne suffit pas !"

Pourtant, certains hôpitaux ont totalement revu leur organisation pour accueillir ces patients. C’est ce qu’a fait le Dr Eric Thibaud, chef de service des urgences de Colmar : « On a quand même doublé les lits de réanimation, c’est monumental ! C’est vraiment titanesque à faire mais ça ne suffit pas, parce qu’il y a trop de cas, et les cas graves sont fréquents. On est débordés sur nos moyens » Problème : si les transferts s’arrêtent, les soignants ne pourront plus accueillir tous les patients en réanimation, « Nous serons à un moment ou un autre dans l’obligation de revoir nos indications sur les patients en réanimation et donc de faire des choix entre ceux qui pourront bénéficier de cette structure de réanimation et ceux qui ne pourront pas y accéder », confirme-t-il.

Des soigants qui risquent d'être contaminés faute de masques 

Des soignants qui travaillent dans l’urgence et qui sont eux-mêmes exposés au virus. A Sarreguemines par exemple, la chef des urgences est actuellement contaminée et confinée. Faute de masques et de blouses de protection, de plus en plus de soignants tombent malades à leur tour, « Vous imaginez dans quel contexte de fragilité du système de santé cette pandémie intervient ? On se retrouve avec des soignants qui vont au travail, leurs convictions chevillées au corps, et à qui on dit chaque jour que les masques vont arriver. Mais les masques n’arrivent pas et il va y avoir des contaminations qui vont mettre sur la touche une partie des équipes, d’ici 15 jours. Je trouve ça dramatique cette carence de quelques jours parce que là, on prépare la désorganisation de notre système de santé qui interviendra d’ici une dizaine de jours, quand on en aura le plus besoin » déclare Dr Emmanuelle Seris, la chef de service des urgences de Sarreguemines et déléguée syndicale Grand-Est AMUF.

Le pic épidémique est attendu dans les jours qui viennent dans le Grand Est. Un avant-goût de ce qui risque d’arriver dans toute la France, dans les prochaines semaines.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire