Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : Boris Johnson raconte comment ses médecins ont préparé l’annonce de sa mort
04/05/2020 à 10h23 par La redaction
Guéri du coronavirus, Boris Johnson a raconté sa bataille contre le coronavirus et a révélé les scénarios qu'avaient préparés ses médecins pour annoncer sa mort.
Testé positif au coronavirus fin mars, Boris Johnson avait été admis, dix jours plus tard, en soins intensifs. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire The Sun on Sunday, le Premier ministre britannique sur son combat contre le coronavirus et a reconnu ne pas s'attendre à ce que sa santé se dégrade aussi vite : "C'était dur de croire qu'en si peu de jours, ma santé allait se détériorer à ce point. Je me souviens que je me sentais frustré. Je ne comprenais pas pourquoi je n'allais pas mieux." Des jours d'angoisse pour Boris Johnson qui a passé trois jours sous assistance d'oxygène : "Je n'arrêtais pas de me demander comment j'allais m'en sortir", a-t-il déclaré.
Son état de santé ne s'améliorant pas, les médecins des soins intensifs ont même dû envisager le pire … et à la façon de l'annoncer : "Ça a vraiment été un moment très dur, je ne le nierai pas", a-t-il reconnu. "Ils avaient une stratégie pour le faire selon un scénario du type "mort de Staline"". "Je ne me trouvais pas dans un état particulièrement brillant et je savais qu'il y avait des plans de contingence en place. Les médecins avaient mis au point différents scénarios si les choses prenaient une mauvaise tournure", a-t-il ajouté.
"Des soignants incroyables"
Qualifiant avec émotion sa guérison de "chose extraordinaire", Boris Johnson a souligné avoir été dans le "déni" au début concernant la gravité de son état. "Avec le recul, [les médecins] ont eu raison de me forcer" à aller à l'hôpital, a-t-il admis, affirmant que son expérience le rendait encore plus déterminé à combattre cette maladie.
Désormais tiré d'affaires, le Premier ministre britannique sait qu'il doit sa vie aux médecins : "C'est grâce à des soignants incroyables que je m'en suis sorti. Ils ont fait la différence", a-t-il déclaré avec émotion. Une reconnaissance éternelle puisque Boris Johnson, devenu papa le 29 avril dernier, a décidé de donner à son fils le nom des deux médecins qui lui ont sauvé la vie.
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...
Guéri du coronavirus, Boris Johnson a raconté sa bataille contre le coronavirus et a révélé les scénarios qu'avaient préparés ses médecins pour annoncer sa mort.
Testé positif au coronavirus fin mars, Boris Johnson avait été admis, dix jours plus tard, en soins intensifs. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire The Sun on Sunday, le Premier ministre britannique sur son combat contre le coronavirus et a reconnu ne pas s'attendre à ce que sa santé se dégrade aussi vite : "C'était dur de croire qu'en si peu de jours, ma santé allait se détériorer à ce point. Je me souviens que je me sentais frustré. Je ne comprenais pas pourquoi je n'allais pas mieux." Des jours d'angoisse pour Boris Johnson qui a passé trois jours sous assistance d'oxygène : "Je n'arrêtais pas de me demander comment j'allais m'en sortir", a-t-il déclaré.
Son état de santé ne s'améliorant pas, les médecins des soins intensifs ont même dû envisager le pire … et à la façon de l'annoncer : "Ça a vraiment été un moment très dur, je ne le nierai pas", a-t-il reconnu. "Ils avaient une stratégie pour le faire selon un scénario du type "mort de Staline"". "Je ne me trouvais pas dans un état particulièrement brillant et je savais qu'il y avait des plans de contingence en place. Les médecins avaient mis au point différents scénarios si les choses prenaient une mauvaise tournure", a-t-il ajouté.
"Des soignants incroyables"
Qualifiant avec émotion sa guérison de "chose extraordinaire", Boris Johnson a souligné avoir été dans le "déni" au début concernant la gravité de son état. "Avec le recul, [les médecins] ont eu raison de me forcer" à aller à l'hôpital, a-t-il admis, affirmant que son expérience le rendait encore plus déterminé à combattre cette maladie.
Désormais tiré d'affaires, le Premier ministre britannique sait qu'il doit sa vie aux médecins : "C'est grâce à des soignants incroyables que je m'en suis sorti. Ils ont fait la différence", a-t-il déclaré avec émotion. Une reconnaissance éternelle puisque Boris Johnson, devenu papa le 29 avril dernier, a décidé de donner à son fils le nom des deux médecins qui lui ont sauvé la vie.
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire