Coronavirus/ Aprivine: Essai clinique réussi au Burkina-Faso


Video player

Le monde entier est à l’aube d’un cataclysme à cause de la pandémie du Coronavirus. Aucune puissance mondiale, aucun continent n’est à l’abri de ce fléau à portée mondiale. La course au reméde est lancée depuis.

Alors que la chloroquine sous peu , malgré les polémiques donnait du réconfort aux peuples du monde entier, en Afrique, plus particulièrement au Burkina-Faso, une nouvelle production a su apporté efficacement du baume au coeur des citoyens. Il s’agit de l’Aprivine , une œuvre d’un chercheur béninois .

Lire aussi :Coronavirus en Afrique : et si nos dirigeants s’occupaient des structures sanitaires ?

D’abord et avant tout , il faut indiquer le traitement du Coronavirus est assez complexe. Aucun remède n’est jusqu’à ce jour fiable contre ce virus. A cet effet, le Burkina Faso a choisi de faire des essais. La chloroquine au premier abord et l’Aprivine en suite. Suite des tests réalisés sur les patients, l’Aprivine a donné des résultats satisfaisants.

En effet, l’Apivirine est un antiviral utilisé dans le traitement du VIH fabriqué par Valentin Agon, un chercheur béninois. Le pays des hommes intègres croyait d’ailleurs à l’efficacité de ce produit avant la réalisation des tests. D’après le ministère burkinabé de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, ce traitement serait efficace contre le Covid-19.

Le ministère burkinabé de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a révélé, dans un communiqué, le jeudi 26 mars 2020 : « Certains malades confirmés du Covid-19 ont déjà eu recours, avec succès à l’Apivirine, durant leur maladie. Ils ont tout de suite obtenu l’amélioration de leur état de santé allant de l’amendement rapide des symptômes à la négativation du test de dépistage de Coronavirus, après le traitement ».

Contacté par un média béninois, le chercheur béninois a confirmé qu’une vingtaine de cas de Coronavirus utilisent l’Apivirine dans le traitement de la maladie. L’homme ne cache pas sa fierté de participer au recul de cette pandémie qui a démarré en décembre 2019.

Lire aussi :Coronavirus : Troublantes révélations des infirmiers

Eh bien quand les essais cliniques furent plus tard réalisés au Burkina Faso , les résultats étaient largement au dessus des attentes. Sur les 50 cas testés , personne n’a succombé. Eux tous se portent bien. Un fait qui traduit sans incertitude aucune la prouesse de cette réalisation du chercheur béninois.

N’est ce pas une bonne nouvelle ?

 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Coronavirus/ Aprivine: Essai clinique réussi au Burkina-Faso Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire