Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Conflit politique en Ethiopie : plus de 11 000 Ethiopiens ont fui la guerre pour Soudan
12/11/2020 à 20h45 par La redaction

Conflit politique en Ethiopie : plus de onze mille Ethiopiens ont trouvé refuge au Soudan voisin, fuyant la guerre dans la région du Tigré.

La municipalité d’Addis-Abeba a appelé à compter de jeudi à trois jours de « manifestations pacifiques » accompagnées de collectes de sang et d’argent, en soutien à l’armée éthiopienne.

Prix Nobel de la paix 2019, le premier ministre Abiy Ahmed a assuré mardi que les opérations militaires au Tigré étaient sur le point d’aboutir et visaient notamment à désarmer les forces des autorités régionales et à rétablir « une autorité légitime dans la région ».

La police éthiopienne a indiqué mercredi avoir arrêté 17 officiers de l’armée éthiopienne, dont un général, chef du département des communications, accusés de trahison au profit des forces du Tigré, selon des médias internationaux.

 

Depuis une semaine, le gouvernement fédéral mène une opération militaire dans la région dissidente du Tigré au nord de l’Ethiopie. Le Front de libération des peuples du Tigré (TPLF), qui dirige la région, défie l’autorité du gouvernement fédéral depuis plusieurs mois.

Le TPLF a en effet, dominé la coalition qui a renversé en 1991 le régime militaro-marxiste du dictateur Mengistu Haïlé Mariam, puis exercé un contrôle étroit sur l’Éthiopie pendant presque trente ans, jusqu’à l’arrivée au pouvoir en 2018 d’Abiy Ahmed, issu de l’ethnie Oromo, la plus importante du pays. Le TPLF l’accuse d’avoir progressivement marginalisé la minorité tigréenne (6 % de la population) au sein de la coalition au pouvoir.

Les tensions n’ont cessé de croître depuis la convocation en août pour le mois suivant d’élections régionales par le TPLF, s’opposant au report par Addis Abeba de tous les scrutins en Éthiopie en raison du coronavirus. Pour Addis Abeba, ces élections régionales remportées par le TPLF sont illégales.

Le gouvernement fédéral a décrété le 4 novembre l’état d’urgence au Tigré après une attaque contre une « base militaire fédérale ». Abiy Ahmed accuse le gouvernement de local, dirigé par le TPLF, d’être derrière cette attaque, ce que celui-ci dément. Depuis lors l’armée éthiopienne a lancé plusieurs frappes aériennes dans la région.

 

Ces attaques répliquées par le TPLF, ont plus de 11 000 Ethiopiens à se réfugier ces dernières 48 heures dans l’est du Soudan, frontalier du Tigré, a déclaré directeur de l’agence soudanaise pour les réfugiés, Alsir Khaled, dans la ville frontalière de Kassala.

A Khartoum, une source gouvernementale a indiqué que jusqu’à 200 000 éthiopiens pourraient se réfugier au Soudan. Recevant le ministre érythréen des affaires étrangères, Osman Saleh, le premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, a insisté mercredi sur « la nécessité d’arrêter dès que possible les combats en Ethiopie et de revenir à des négociations pour éviter les guerres ».

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici pourquoi le monde des espions américains se sent mal à l'aise en ce moment

17/11/2020

Voici pourquoi...

Voici pourquoi le monde des espions américains...
Une " bombe" de force majeure se dirige vers l'Amérique centrale

17/11/2020

Une  »...

Une " bombe" de force majeure se...
Dans une robe très sexy, Mame Diarra Sylla illumine les rues de Californie (Photos)

17/11/2020

Dans une...

Décidément, Mame Diarra Sylla qui a été...
Le président élu Biden réprimande Donald Trump

17/11/2020

Le président...

Le président élu Biden réprimande Donald Trump...
Grosse bagarre entre le mari de Soumboulou, Serigne Abdoulaye Diop Khass et... (Vidéo)

16/11/2020

Grosse bagarre...

Le mari de l'actrice Soumboulou, Serigne Abdoulaye...
Sénégal : Le Concours "Leumbeul" qui enflamme la Toile (Vidéo)

16/11/2020

Sénégal :...

Poser ou se filmer à moitié nue...
Hamed Bakayoko :"Cette transition est la preuve qu'ils voulaient faire un coup d'État"

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Pour Hamed Bakayoko  Ministre d’Etat, ministre de...
(COVID-19) L’Algérie enregistre un nouveau record d’infections en dépassant la barre des 900 cas

16/11/2020

(COVID-19) L’Algérie...

ACTUALITES ALGER, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le Kenya a perdu 8 médecins à cause du COVID-19 en novembre

16/11/2020

Le Kenya...

ACTUALITES NAIROBI, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Le nombre de cas de COVID-19 au Myanmar dépasse 70.000 et 1.599 décès au total

16/11/2020

Le nombre...

ACTUALITES RANGOUN, 16 novembre 2020 (Yeclo avec...
Violence en Guinée ,Alpha Condé tend la main à l’opposition

16/11/2020

Violence en...

Violence en Guinée : le Président de...
Le dernier rapport d’Amnesty International sur la Côte d’Ivoire qui enfonce Ouattara

16/11/2020

Le dernier...

Amnesty International invite ce 16 novembre 2020,...
Violences à Saioua : les populations invitées à œuvrer pour la paix

16/11/2020

Violences à...

Violences à Saioua : le sous-préfet Baba...
La gendarmerie lance un avis de recherche pour le meurtre d’un gendarme et oublie le jeune Koffi Toussaint décapité à Daoukro

16/11/2020

La gendarmerie...

La gendarmerie a lancé un avis de...
Décapitation du jeune Koffi Toussaint à Daoukro : un cadre du PDCI lance un avis de recherche pour retrouver le meurtrier

16/11/2020

Décapitation du...

Jean-Yves Esso du PDCI, lance un avis...
Côte d’Ivoire / Crise politique : l’international Didier Drogba livre un important message

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Didier Drogba, ancien capitaine de l’Equipe nationale...
Côte d’Ivoire/M’Batto : la grotte de la vierge Marie détruite à Assaouffoué par des individus non identifiés !

16/11/2020

Côte d’Ivoire/M’Batto...

La grotte de la vierge Marie profanée...
Félicitation de Macron à Ouattara/ Soro:” ça serait pire que de l’ingérence”

16/11/2020

Félicitation de...

Avant qu’il se prononce convenablement, Guillaume Soro...
Abdou K. Guèye s'attaque à Oustaz A. Sall: « Il reçoit toujours l'argent de...»

16/11/2020

Abdou K....

Invité de l’émission « Yes Week-end »...
Franklin Nyamsi, conseiller de Soro: “Le Drian est un raciste. Il considère que les Nègres sont des sous-hommes”

16/11/2020

Franklin Nyamsi,...

Franklin Nyamsi, Conseiller Spécial de Guillaume Soro...

Conflit politique en Ethiopie : plus de onze mille Ethiopiens ont trouvé refuge au Soudan voisin, fuyant la guerre dans la région du Tigré.

La municipalité d’Addis-Abeba a appelé à compter de jeudi à trois jours de « manifestations pacifiques » accompagnées de collectes de sang et d’argent, en soutien à l’armée éthiopienne.

Prix Nobel de la paix 2019, le premier ministre Abiy Ahmed a assuré mardi que les opérations militaires au Tigré étaient sur le point d’aboutir et visaient notamment à désarmer les forces des autorités régionales et à rétablir « une autorité légitime dans la région ».

La police éthiopienne a indiqué mercredi avoir arrêté 17 officiers de l’armée éthiopienne, dont un général, chef du département des communications, accusés de trahison au profit des forces du Tigré, selon des médias internationaux.

 

Depuis une semaine, le gouvernement fédéral mène une opération militaire dans la région dissidente du Tigré au nord de l’Ethiopie. Le Front de libération des peuples du Tigré (TPLF), qui dirige la région, défie l’autorité du gouvernement fédéral depuis plusieurs mois.

Le TPLF a en effet, dominé la coalition qui a renversé en 1991 le régime militaro-marxiste du dictateur Mengistu Haïlé Mariam, puis exercé un contrôle étroit sur l’Éthiopie pendant presque trente ans, jusqu’à l’arrivée au pouvoir en 2018 d’Abiy Ahmed, issu de l’ethnie Oromo, la plus importante du pays. Le TPLF l’accuse d’avoir progressivement marginalisé la minorité tigréenne (6 % de la population) au sein de la coalition au pouvoir.

Les tensions n’ont cessé de croître depuis la convocation en août pour le mois suivant d’élections régionales par le TPLF, s’opposant au report par Addis Abeba de tous les scrutins en Éthiopie en raison du coronavirus. Pour Addis Abeba, ces élections régionales remportées par le TPLF sont illégales.

Le gouvernement fédéral a décrété le 4 novembre l’état d’urgence au Tigré après une attaque contre une « base militaire fédérale ». Abiy Ahmed accuse le gouvernement de local, dirigé par le TPLF, d’être derrière cette attaque, ce que celui-ci dément. Depuis lors l’armée éthiopienne a lancé plusieurs frappes aériennes dans la région.

 

Ces attaques répliquées par le TPLF, ont plus de 11 000 Ethiopiens à se réfugier ces dernières 48 heures dans l’est du Soudan, frontalier du Tigré, a déclaré directeur de l’agence soudanaise pour les réfugiés, Alsir Khaled, dans la ville frontalière de Kassala.

A Khartoum, une source gouvernementale a indiqué que jusqu’à 200 000 éthiopiens pourraient se réfugier au Soudan. Recevant le ministre érythréen des affaires étrangères, Osman Saleh, le premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, a insisté mercredi sur « la nécessité d’arrêter dès que possible les combats en Ethiopie et de revenir à des négociations pour éviter les guerres ».

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire