Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Confidence : «Quand mon mari éjacule pendant nos rapports sexuels, il hurle trop… on nous chasse du quartier »
29/01/2020 à 23h14 par La redaction

La trentenaire Awa aurait voulu avoir un mari qui n’hurle pendant leurs rapports sexuels. Cet état de choses la met dans une situation inconfortable et elle ne sait plus à quel saint se vouer.

«Quand mon mari éjacule pendant nos rapports sexuels, il hurle trop. Ce qui fait que toute l’avenue avait l’habitude de sortir pour nous secourir croyant que c’était une agression. Ça fait 06 mois aujourd’hui que nos voisins souffrent de ce calvaire…», a-t-elle confié sur les réseaux sociaux.

A l’en croire, elle est obligée parfois d’attacher la bouche de son mari pendant l’acte. Car, s’indigne-t-elle, «tout le voisinage me regarde quand je sors… Je n’en pouvais plus. J’ai trop honte…». Face à cette situation, le bailleur aurait décidé de reprendre sa maison.

Ce dernier serait même prêt à leur remettre leur caution ainsi que l’argent des mois restants. «Pourtant les enfants fréquentent et je ne sais d’où nous trouverons une autre maison de si tôt. Je suis commerçante et mon mari est chauffeur dans une entreprise de la place», a souligné Awa avant de rappeler «… nous sommes partis d’un quartier pour celui ou nous sommes présentement parce-que nous avons été chassés pour les mêmes faits».

Selon ses dires, son mari serait prêt à demander le divorce parce qu’elle aurait refusé récemment de coucher avec lui.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 500 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

La trentenaire Awa aurait voulu avoir un mari qui n’hurle pendant leurs rapports sexuels. Cet état de choses la met dans une situation inconfortable et elle ne sait plus à quel saint se vouer.

«Quand mon mari éjacule pendant nos rapports sexuels, il hurle trop. Ce qui fait que toute l’avenue avait l’habitude de sortir pour nous secourir croyant que c’était une agression. Ça fait 06 mois aujourd’hui que nos voisins souffrent de ce calvaire…», a-t-elle confié sur les réseaux sociaux.

A l’en croire, elle est obligée parfois d’attacher la bouche de son mari pendant l’acte. Car, s’indigne-t-elle, «tout le voisinage me regarde quand je sors… Je n’en pouvais plus. J’ai trop honte…». Face à cette situation, le bailleur aurait décidé de reprendre sa maison.

Ce dernier serait même prêt à leur remettre leur caution ainsi que l’argent des mois restants. «Pourtant les enfants fréquentent et je ne sais d’où nous trouverons une autre maison de si tôt. Je suis commerçante et mon mari est chauffeur dans une entreprise de la place», a souligné Awa avant de rappeler «… nous sommes partis d’un quartier pour celui ou nous sommes présentement parce-que nous avons été chassés pour les mêmes faits».

Selon ses dires, son mari serait prêt à demander le divorce parce qu’elle aurait refusé récemment de coucher avec lui.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 500 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire