Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Confidence: J’ai 16 ans, je ne peux pas dormir la nuit sans faire l’amour cinq fois. Aidez-moi
29/07/2019 à 22h23 par La redaction

Une jeune fille obsédée sexuelle a fait une révélation choquante à propos de sa dépendance s-xuelle.

La jeune fille de 16 ans qui a été victime d’abus s*xuel a fait une confession choquante, disant qu’elle ne pouvais pas se passer sans faire l’amour avec des hommes tous les jours.

La jeune fille qui venait de Bamenda pour vivre avec sa tante à Douala après a raconté comment un vieillard, qui était son voisin à PK 12, Douala, l’attirait pour sexe à 7h du matin et depuis lors, elle ne pouvait pas résister à dormir avec au moins cinq hommes par jour

L’élève du secondaire a dit que si elle ne trouvait personne pour la satisfaire, elle se rendrait à un point populaire de deido et demanderait aux passants

Son cas est devenu si sérieux qu’il a fallut l’aide d’une ONG, une initiative de santé à base communautaire, qui a relevé le défi de la réhabiliter.

La jeune fille a dit que l’homme (Baba) l’appelait habituellement à son appartement chaque fois que sa femme et sa tante n’étaient pas là et mettra son doigt entre ses jambes. Elle dit que c’était avec le temps que l’homme a commencé à la pénétrer avec son gros pén1s

Selon elle, lorsque l’homme qui l’a initiée a déménagé à Bafang, elle a rencontré d’autres hommes à Douala sans que sa tante le sache. Elle dit qu’elle est devenue accro au sexe et ne pouvait plus s’en passer.

«Quand je veux faire l’amour et que je ne vois personne dans mon quartier, je vais à Deido ou à Akwa et je demande aux vendeurs de le faire pour moi», a-t-elle dit.

Sa situation a fait surface quand elle a avoué à son professeur ce qu’elle vivait après que l’enseignante ait remarqué un comportement anormal chez elle. L’enseignante a contacté sa tante qui a contacté une ONG pour obtenir de l’aide.

Le coordinateur du programme de l’ONG, M. Ingbia, a noté que son cas était très pathétique en raison de son âge. Il a dit que son organisation a commencé son processus de réadaptation en effectuant une série de tests pour déterminer ses problèmes de santé.

Ingbia a souligné la nécessité urgente de la déménager de son environnement actuel et de créer une nouvelle vie pour elle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 909 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une jeune fille obsédée sexuelle a fait une révélation choquante à propos de sa dépendance s-xuelle.

La jeune fille de 16 ans qui a été victime d’abus s*xuel a fait une confession choquante, disant qu’elle ne pouvais pas se passer sans faire l’amour avec des hommes tous les jours.

La jeune fille qui venait de Bamenda pour vivre avec sa tante à Douala après a raconté comment un vieillard, qui était son voisin à PK 12, Douala, l’attirait pour sexe à 7h du matin et depuis lors, elle ne pouvait pas résister à dormir avec au moins cinq hommes par jour

L’élève du secondaire a dit que si elle ne trouvait personne pour la satisfaire, elle se rendrait à un point populaire de deido et demanderait aux passants

Son cas est devenu si sérieux qu’il a fallut l’aide d’une ONG, une initiative de santé à base communautaire, qui a relevé le défi de la réhabiliter.

La jeune fille a dit que l’homme (Baba) l’appelait habituellement à son appartement chaque fois que sa femme et sa tante n’étaient pas là et mettra son doigt entre ses jambes. Elle dit que c’était avec le temps que l’homme a commencé à la pénétrer avec son gros pén1s

Selon elle, lorsque l’homme qui l’a initiée a déménagé à Bafang, elle a rencontré d’autres hommes à Douala sans que sa tante le sache. Elle dit qu’elle est devenue accro au sexe et ne pouvait plus s’en passer.

«Quand je veux faire l’amour et que je ne vois personne dans mon quartier, je vais à Deido ou à Akwa et je demande aux vendeurs de le faire pour moi», a-t-elle dit.

Sa situation a fait surface quand elle a avoué à son professeur ce qu’elle vivait après que l’enseignante ait remarqué un comportement anormal chez elle. L’enseignante a contacté sa tante qui a contacté une ONG pour obtenir de l’aide.

Le coordinateur du programme de l’ONG, M. Ingbia, a noté que son cas était très pathétique en raison de son âge. Il a dit que son organisation a commencé son processus de réadaptation en effectuant une série de tests pour déterminer ses problèmes de santé.

Ingbia a souligné la nécessité urgente de la déménager de son environnement actuel et de créer une nouvelle vie pour elle.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 909 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :