Condamné à la prison ferme, voici ce qu’était la vie de Marc Foé depuis le décès de son père jusqu’à ce jour tragique


Video player

Les faits remontent en novembre 2015. Marc Foe et un ami, Sofiane Bardot qui écope lui aussi d’une peine de 5 ans auraient agressé le prêtre Luc Biquez alors qu’il rentrait dans son presbytère. Les deux jeunes qui recherchaient de l’argent ont reconnu s’en être pris au père mais disent ignorer qu’il s’agissait d’un prêtre. Pendant près d’une heure et demi, le prêtre a été menotté, les mains dans le dos, frappé à coups de poing et avec la crosse d’un pistolet, selon les rapports de la gendarmerie.

L’affaire étant portée devant les tribunaux, le prête a tenu à la barre un discours pacifique : « Je ne peux qu’espérer que vous trouverez un chemin plus cohérent et plus droit. Pour ce qui est de moi, je ne vous en veux pas. J’espère que vous puissiez en prendre une réelle conscience et pas seulement avec des mots faciles« , avait déclaré le curé mardi dernier.

Publicité

Cette condamnation est un nouveau coup dur pour la famille du jeune Marc. Au regard du parcours de son défunt papa, l’on est amené à se demander comment le garçon d’un homme qui avait tant de bravoure en est-il arrivé là ? Son père, foudroyé sur le terrain par une crise cardiaque « a perdu la vie devant les caméras du monde entier« . « Il avait huit ans ; cet événement a bouleversé son parcours« , a soutenu son avocat Alexandre Plantevin. Né à Lille, alors que son père jouait au RC Lens, le jeune homme n’a pas connu une enfance calme. Il allait d’un pays à un autre, en suivant la carrière de son paternel.

Son enfance a basculé après le décès de son papa, le 26 juin 2003, lors d’une rencontre entre le Cameroun et la Colombie soutient le site EuroSport qui est revenu sur son parcours. En effet, durant le procès, Le défenseur et un expert psychologue de Marc Foé a affirmé qu’il souffre également des conséquences d’une grave agression à coups de batte de baseball survenue en Angleterre. Cette attaque lui vaut de porter une prothèse en titane à la place des os du front. Waaa !

De retour au domicile de sa mère, près de Neuville-sur-Saône, au nord de Lyon, le jeune homme a commis plusieurs délits en 2015. C’est là qu’il a croisé l’itinéraire tout aussi chaotique de Sofiane Bardot, né dans un milieu défavorisé et abandonné par son père. Bardot a eu un parcours de délinquant plus marqué, avec sept condamnations à son casier judiciaire, dont deux pour violences aggravées précise le site d’informations sportives. Voila comment la vie d’un garçon qui avait pourtant tout pour réussir a basculé du jour au lendemain. Quelle tristesse !

Est-ce la vie qui n’a pas donné de chance à Marc ou alors le fruit de mauvaises fréquentations ? Wanda People prenons note du parcours du jeune homme et autant que possible, préservons nos enfants.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire