Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Comment Tik Tok tant “aimé” en Afrique est en train de transformer le porno
02/02/2020 à 15h14 par La redaction

Des stars de Tik Tok se tournent vers le X et la génération Z est prête à faire chauffer la CB pour voir ça. Analyse.

Si les jeunes font moins l’amour qu’avant, leurs habitudes de consommation de porno sont aussi en train de changer.

L’esthétique de Tik Tok est en train de sacrer la fantasme de la girl next door et la génération Z n’a pas peur de payer pour ne voir plus.

Les filles mignonnes de Tik Tok ou le fantasme amateur
Comme le décrit MEL Magazine dans cet article, le succès de Tik Tok est largement dû à la présence de jolies jeunes filles sur l’application.

Elles se prêtent aux jeux des challenges et des danses virales, en tenues qui vont de mignonnes à sexy, et doivent en partie leur succès au fait qu’elles pourraient être ta voisine de palier.

D’après les statistiques PornHub de 2019, le mot-clé amateur reste l’un des tags pornos plus recherchés au niveau mondial.

Le spectateur veut du vrai, de l’authentique et les femmes de TikTok collent à la perfection à ce fantasme.

Elles sont juste là, sous nos yeux, comme si l’on regardait par la serrure de leur chambre et répondent aux commentaires, donnant aux spectateurs une sensation de proximité indéniable.

Même si elles sont redoutablement sexy tout habillées, tout cela reste gentiment érotique, car point de porno autorisé sur Tik Tok…

Le porno interdit sur Tik Tok
Comme sur Instagram et la plupart des réseaux sociaux, la nudité et la pornographie ne sont pas admises par les règles d’utilisation de Tik Tok.

Mais certaines utilisatrices flirtent avec les failles de l’algorithme et parviennent à mettre en ligne des contenus NSFW (Not Safe For Work), au moins quelques heures avant que la censure n’intervienne…

Ou alors elles contournent astucieusement les règles pour en montrer un peu plus sans se faire repérer.

Les stars de Tik Tok qui postent du contenu suggestif sont souvent tout juste majeures, et leurs fans ne le sont pas forcément : la plateforme reste très utilisée par des (pré) adolescents et adolescentes.

Ils et elles sont donc confrontés à de l’érotisme flirtant avec le X sans avoir à cocher « J’ai plus de 18 ans »…

Mais à l’heure où 90% des jeunes de France estiment qu’il est « facile ou très facile » de regarder de la pornographie, je ne suis pas sûre que cette fameuse case « +18 » soit bien utile.

À mon sens, c’est encore et toujours l’accompagnement des adultes, l’éducation saine à la sexualité et au consentement qui permettra de bâtir un rapport apaisé au porno et autres supports masturbatoires.

De Tik Tok au porno, il n’y a qu’un pas ?
D’autres, comme la star de Tik Tok Bree Louise (dont le compte a été désactivé il y a peu, probablement pour contenu inapproprié), quittent carrément la plateforme pour se tourner vers le X.

Instagram

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité d'Instagram.
En savoir plus

Charger la publication

À l’instar de cette jeune Australienne ou de KittenWithDabs, des TikTokeuses proposent des contenus pour adultes en dehors de l’appli, sur des plateformes comme OnlyFans et des Snapchats privés.

Leurs fans (majoritairement masculins ?) sont prêts à mettre le prix pour avoir y accès.

Des threads comme TikTokNSFW se créent aussi sur le forum Reddit, montrant l’appétit des internautes pour cette nouvelle forme de eye candy.

Ils s’y partagent leurs Tik Tok sexys préférés et des nudes de leurs stars favorites, volés depuis les plateformes payantes ou partagés de bonne grâce.

Cet engouement pour les pins-up 2.0 illustre en tout cas une transformation de la façon dont les jeunes consomment le porno…

Transformation qui pourrait changer la face de l’industrie du X.

Lire aussi : Après la Ligue des Champions, elle perturbe la Coupe du monde de ski pour rendre hommage à Kobe Bryant en maillot de bain (Photos)

Des studios porno à la girl next door de Tik Tok
Parce qu’ils permettent à toutes et tous d’avoir un média où s’exprimer, les réseaux sociaux ont permis aux camgirls indépendantes de percer, accompagnant l’engouement du jeune public pour des contenus plus réalistes.

Autrement dit, la production de porn est en train de se déplacer des studios classiques à… la maison.

La transformation des usages dont Tik Tok n’est qu’un exemple reflète aussi un engouement plus global pour les « vraies productions », comme en atteste l’essor du porno alternatif et amateur.

D’après Alex Hawkins, vice-président de xHamster interrogé par MEL Magazine, la génération Z (celle née à partir de 1997) et les jeunes millenials sont démesurément prêts à payer pour leur porno.

En comparaison avec la génération précédente qui s’était délectée du contenu gratuit des hubs de streaming, les Gen Z sont beaucoup plus enclins à sortir la CB pour mater du X, surtout si la star de la vidéo est aussi la personne qui produit ce contenu.

Cela marque un virage dans la consommation de porno, comme l’explique Alex Hawkins :

« Il y a un glissement des studios vers des actrices/productrices qui modifie radicalement l’industrie du X.

Dans l’esthétique, cela se traduit par une montée en puissance des situations réalistes et de corps plus naturels.

Nous pensons que les consommateurs sont beaucoup plus susceptibles de payer pour du contenu créé par les performers eux-mêmes que pour du porno traditionnel, parce que cela donne un plus grand sentiment d’intimité. »

Le porno va-t-il changer radicalement ?
Cette vague de réalisme ne sera pas du luxe dans une industrie qui présente souvent une vision du sexe déconnecté de la vraie vie.

Cela devrait avoir une influence particulièrement positive sur l’éthique de l’industrie, qui n’a pas brillé jusqu’ici par sa considération pour les actrices (euphémisme).

Sans parler des contenus piratés qui foisonnent sur les grosses plateformes, et ne rapportent donc rien aux performers, si ce n’est, dans le meilleur des cas, un peu de notoriété…

En payant directement les créatrices de contenu, le consommateur leur permet de préserver leur indépendance et d’être justement rémunérées.

Je déplore tout de même que ce phénomène ne concerne que les femmes, à destination d’un public masculin hétéro…

Sans doute que des hot dudes produisent du contenu pour le public gay, mais la sexualisation du corps des hommes a encore du chemin à faire (tant pis pour vous, j’étais prête à payer).

Lassée des mises en scène lisses d’Instagram, la génération Z veut du vrai, de l’authentique. Elle recherche un contenu qui reflète sa vie, auquel elle puisse s’identifier.

Rien d’étonnant donc à ce que cette aspiration se traduise dans sa façon de consommer le p*rno.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Congo : les soignants auront bientôt des tablettes médicales

20/10/2020

Congo :...

  Ce lundi 19 octobre 2020, le...
URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....

Des stars de Tik Tok se tournent vers le X et la génération Z est prête à faire chauffer la CB pour voir ça. Analyse.

Si les jeunes font moins l’amour qu’avant, leurs habitudes de consommation de porno sont aussi en train de changer.

L’esthétique de Tik Tok est en train de sacrer la fantasme de la girl next door et la génération Z n’a pas peur de payer pour ne voir plus.

Les filles mignonnes de Tik Tok ou le fantasme amateur
Comme le décrit MEL Magazine dans cet article, le succès de Tik Tok est largement dû à la présence de jolies jeunes filles sur l’application.

Elles se prêtent aux jeux des challenges et des danses virales, en tenues qui vont de mignonnes à sexy, et doivent en partie leur succès au fait qu’elles pourraient être ta voisine de palier.

D’après les statistiques PornHub de 2019, le mot-clé amateur reste l’un des tags pornos plus recherchés au niveau mondial.

Le spectateur veut du vrai, de l’authentique et les femmes de TikTok collent à la perfection à ce fantasme.

Elles sont juste là, sous nos yeux, comme si l’on regardait par la serrure de leur chambre et répondent aux commentaires, donnant aux spectateurs une sensation de proximité indéniable.

Même si elles sont redoutablement sexy tout habillées, tout cela reste gentiment érotique, car point de porno autorisé sur Tik Tok…

Le porno interdit sur Tik Tok
Comme sur Instagram et la plupart des réseaux sociaux, la nudité et la pornographie ne sont pas admises par les règles d’utilisation de Tik Tok.

Mais certaines utilisatrices flirtent avec les failles de l’algorithme et parviennent à mettre en ligne des contenus NSFW (Not Safe For Work), au moins quelques heures avant que la censure n’intervienne…

Ou alors elles contournent astucieusement les règles pour en montrer un peu plus sans se faire repérer.

Les stars de Tik Tok qui postent du contenu suggestif sont souvent tout juste majeures, et leurs fans ne le sont pas forcément : la plateforme reste très utilisée par des (pré) adolescents et adolescentes.

Ils et elles sont donc confrontés à de l’érotisme flirtant avec le X sans avoir à cocher « J’ai plus de 18 ans »…

Mais à l’heure où 90% des jeunes de France estiment qu’il est « facile ou très facile » de regarder de la pornographie, je ne suis pas sûre que cette fameuse case « +18 » soit bien utile.

À mon sens, c’est encore et toujours l’accompagnement des adultes, l’éducation saine à la sexualité et au consentement qui permettra de bâtir un rapport apaisé au porno et autres supports masturbatoires.

De Tik Tok au porno, il n’y a qu’un pas ?
D’autres, comme la star de Tik Tok Bree Louise (dont le compte a été désactivé il y a peu, probablement pour contenu inapproprié), quittent carrément la plateforme pour se tourner vers le X.

Instagram

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité d'Instagram.
En savoir plus

Charger la publication

À l’instar de cette jeune Australienne ou de KittenWithDabs, des TikTokeuses proposent des contenus pour adultes en dehors de l’appli, sur des plateformes comme OnlyFans et des Snapchats privés.

Leurs fans (majoritairement masculins ?) sont prêts à mettre le prix pour avoir y accès.

Des threads comme TikTokNSFW se créent aussi sur le forum Reddit, montrant l’appétit des internautes pour cette nouvelle forme de eye candy.

Ils s’y partagent leurs Tik Tok sexys préférés et des nudes de leurs stars favorites, volés depuis les plateformes payantes ou partagés de bonne grâce.

Cet engouement pour les pins-up 2.0 illustre en tout cas une transformation de la façon dont les jeunes consomment le porno…

Transformation qui pourrait changer la face de l’industrie du X.

Lire aussi : Après la Ligue des Champions, elle perturbe la Coupe du monde de ski pour rendre hommage à Kobe Bryant en maillot de bain (Photos)

Des studios porno à la girl next door de Tik Tok
Parce qu’ils permettent à toutes et tous d’avoir un média où s’exprimer, les réseaux sociaux ont permis aux camgirls indépendantes de percer, accompagnant l’engouement du jeune public pour des contenus plus réalistes.

Autrement dit, la production de porn est en train de se déplacer des studios classiques à… la maison.

La transformation des usages dont Tik Tok n’est qu’un exemple reflète aussi un engouement plus global pour les « vraies productions », comme en atteste l’essor du porno alternatif et amateur.

D’après Alex Hawkins, vice-président de xHamster interrogé par MEL Magazine, la génération Z (celle née à partir de 1997) et les jeunes millenials sont démesurément prêts à payer pour leur porno.

En comparaison avec la génération précédente qui s’était délectée du contenu gratuit des hubs de streaming, les Gen Z sont beaucoup plus enclins à sortir la CB pour mater du X, surtout si la star de la vidéo est aussi la personne qui produit ce contenu.

Cela marque un virage dans la consommation de porno, comme l’explique Alex Hawkins :

« Il y a un glissement des studios vers des actrices/productrices qui modifie radicalement l’industrie du X.

Dans l’esthétique, cela se traduit par une montée en puissance des situations réalistes et de corps plus naturels.

Nous pensons que les consommateurs sont beaucoup plus susceptibles de payer pour du contenu créé par les performers eux-mêmes que pour du porno traditionnel, parce que cela donne un plus grand sentiment d’intimité. »

Le porno va-t-il changer radicalement ?
Cette vague de réalisme ne sera pas du luxe dans une industrie qui présente souvent une vision du sexe déconnecté de la vraie vie.

Cela devrait avoir une influence particulièrement positive sur l’éthique de l’industrie, qui n’a pas brillé jusqu’ici par sa considération pour les actrices (euphémisme).

Sans parler des contenus piratés qui foisonnent sur les grosses plateformes, et ne rapportent donc rien aux performers, si ce n’est, dans le meilleur des cas, un peu de notoriété…

En payant directement les créatrices de contenu, le consommateur leur permet de préserver leur indépendance et d’être justement rémunérées.

Je déplore tout de même que ce phénomène ne concerne que les femmes, à destination d’un public masculin hétéro…

Sans doute que des hot dudes produisent du contenu pour le public gay, mais la sexualisation du corps des hommes a encore du chemin à faire (tant pis pour vous, j’étais prête à payer).

Lassée des mises en scène lisses d’Instagram, la génération Z veut du vrai, de l’authentique. Elle recherche un contenu qui reflète sa vie, auquel elle puisse s’identifier.

Rien d’étonnant donc à ce que cette aspiration se traduise dans sa façon de consommer le p*rno.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire