Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Comment réinstaller Ubuntu de nos jours ?
30/08/2020 à 13h58 par La redaction

Ce tutoriel explique comment réaliser une réinstallation complète d'Ubuntu en préservant ses fichiers et configurations, soit pour réinstaller la même version de Ubuntu, soit pour la remplacer par une nouvelle version. Plusieurs choix sont possibles selon ce que vous souhaitez conserver de votre ancienne installation :

  1. Pour réinstaller Ubuntu sans rien préserver, il suffit de faire une installation normale. Pour ce faire, quittez ce tutoriel et rendez-vous sur la page « Installation ».
  2. Cas général : pour réinstaller Ubuntu en gardant les fichiers personnels et les configurations logiciels de chaque utilisateur (ces fichiers et configurations sont dans un répertoire nommé « /home »), poursuivez la lecture de ce tutoriel.
  3. Cas particulier : pour réinstaller non seulement votre « /home », mais aussi vos logiciels préférés il vous faudra d'abord suivre le tutoriel « Sauvegarde et restauration de la liste des paquets installés » puis suivre une des 3 méthodes ci-dessous.

Utilités d'une réinstallation :

  • Changer de version d'Ubuntu : dans cet objectif préférez plutôt la mise à niveau, parfois instable (rarement), mais qui ne nécessite pas de réinstallation pour changer de version d'Ubuntu (dans le sens ascendant), et qui ne détruit pas non plus le « /home ».
  • Rajeunir un système devenu instable : avant de réinstaller, vous pouvez tenter de trouver une solution dans la documentation en ligne, puis demander de l'aide le forum ou sur IRC (#ubuntu-fr sur Freenode).

Il y a 3 méthodes pour préserver son « /home » :

  1. Utiliser une fonction du programme d'installation, qui permet de réinstaller tout le système sans toucher au « /home ». C'est la solution la plus simple.
  2. Avoir un « /home » positionné sur une partition séparée. La réinstallation n'écrase pas ce « /home ».
  3. Avoir une sauvegarde du « /home » (sur un disque externe ou une clé USB), qu'on utilisera pour remplacer le « /home » standard issu de la nouvelle installation.

Ces 3 méthodes sont détaillées ci-dessous. Enfin, vous trouverez les spécificités pour un « Home Multi-Utilisateurs ».

Prérequis

NB: Cette procédure ne marche pas pour basculer un système de 32bits à 64bits.

  • Avoir un Live CD ou un Live USB Ubuntu.
  • Avoir cette procédure : imprimez-la avant de démarrer la réinstallation.
  • Si vous avez plusieurs partitions Ubuntu, connaissez les références de celle que vous souhaitez réinstaller (quelque chose comme sda1 ou sdb3). Ce n'est pas nécessaire si vous n'avez qu'une partition Ubuntu.
  • Si votre réinstallation concerne une version d'Ubuntu déjà installée, il est utile (mais pas indispensable) de connaître la version du noyau Linux installée par votre version (saisissez uname -r dans un terminal et vous aurez quelque chose comme 4.18.0-25-generic).
  • Par prudence, avoir sauvegardé votre « /home » sur un support externe.
  • Si le nouvel OS est d'un niveau supérieur à celui qu'il remplace, pour éviter tout conflit de configuration, isoler les dossiers et fichiers suivants, présents initialement dans /home/[user]/ : .cache .config .gnupg .local .bash_logout .dmrc .profile .Xauthority . Il suffit de les mettre dans un dossier du /home/[user]/ que l'on créera pour cette occasion. Ceci est à faire sur votre sauvegarde (cf. point précédent).

Procédure

  1. Démarrez votre Live CD ou votre Live USB, et lancez l'installation.
  2. Lors de l'installation de Ubuntu, à l'étape "Type d'installation" (Etape 3), il faut choisir "Autre chose"
  3. Puis cliquer sur « Suivant », ce qui affiche la table (la liste) des partitions existantes.
  4. Double-cliquez sur la partition système Ubuntu que vous voulez remplacer.
  5. Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle « modifier une partition ». Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones :
    1. « taille de la nouvelle partition » : conservez la taille actuelle.
    2. « Utiliser comme » : choisir le format actuel de la partition1).
    3. « Formater la partition » : ne cochez pas la case.
    4. « Point de montage » : ouvrir la liste déroulante et choisir « / » (réinstallation sur la racine de la partition).
  6. Validez. Un message d'erreur indique que vous n'avez pas demandé de formatage : Pour Ubuntu 18.04, le message est :
Le système de fichier sur /dev/sd/XNN assigné à / n'a pas été marqué pour être formaté.
Les dossiers contenant les fichiers systèmes (/etc, /lib, /usr, /var, ...) qui existent déjà sous tous les points de montages
seront supprimés durant l'installation.
Veuillez vous assurer que vos données importantes ont été sauvegardées avant l'installation.

Cependant le répertoire /home est bien conservé. Cliquez sur « Continuer ».

  1. Maintenant choisissez le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon l'accès à l'ancien « /home » pourrait poser problème.
  2. Terminez l'installation du système, puis redémarrez-le.
  3. Votre menu grub (grub-pc) de démarrage affiche plusieurs noyaux (ou kernel) Linux, du genre linux 2.6.30-14-generic. La réinstallation sans formatage n'enlève pas les précédents noyaux installés.
  4. Si votre réinstallation concerne une version d'Ubuntu que vous aviez déjà installé, il est fort possible que le noyau par défaut de votre réinstallation ne soit pas fonctionnelle. Dans ce cas, testez les différentes entrées de Grub jusqu'à trouver un Ubuntu fonctionnel, et faites les mises à jour de votre système. Redémarrez Ubuntu, l'entrée par défaut de GRUB devrait maintenant être fonctionnelle.

Le système a été réinstallé. Vous avez perdu les programmes spécifiques installés précédemment. Mais l'ancien « /home », avec vos fichiers personnels et les répertoires cachés de configuration des logiciels, a été préservé. Il suffit donc de réinstaller vos logiciels pour qu'ils retrouvent leur ancienne configuration.

Prérequis

  • Avoir un live_cd ou un live_usb.
  • Avoir déjà un « /home » séparé avant la réinstallation. Pour ce faire, consulter le tutoriel deplacer_home.
  • Avoir cette procédure sous les yeux : imprimez-là avant de démarrez la réinstallation.
  • Connaître les références (sda1, sdb3,…) de votre partition système et de votre partition « /home » séparée.
  • Par prudence, avoir sauvegardé votre « /home » sur un support externe.
  • Si le nouvel OS est d'un niveau supérieur à celui qu'il remplace, pour éviter tout conflit de configuration, isoler les dossiers et fichiers suivants, présents initialement dans /home/[user]/ : .cache .config .gnupg .local .bash_logout .dmrc .profile .Xauthority . Il suffit de les mettre dans un dossier du /home/[user]/ que l'on créera pour cette occasion

Procédure

  1. Démarrez votre liveCD ou votre liveUSB, et lancez l'installation.
  2. Lors de l'installation de Ubuntu, à l'étape "Type d'installation" (Etape 3), il faut choisir "Autre chose"
  3. puis cliquer sur « Suivant », ce qui affiche la table (la liste) des partitions existantes.
  4. Double-cliquez sur la partition système Ubuntu que vous voulez remplacer (pas sur celle avec votre « /home » séparé).
  5. Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle « Modifier une partition ». Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones :
    1. « Taille de la nouvelle partition » : conservez la taille actuelle.
    2. « Utiliser comme » : choisir le format de fichier désiré (généralement ext4)
    3. « Formater la partition » : cochez la case
    4. « Point de montage » : ouvrir la liste déroulante et choisir « / » (vous indiquez ainsi que la partition sera la partition racine de votre système).
  6. Puis double-cliquez sur la partition portant votre « /home » séparé. Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle « Modifier une partition ». Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones :
    1. « Taille de la nouvelle partition » : conservez la taille actuelle.
    2. « Utiliser comme » : choisir le format de fichier désiré (généralement ext4)
    3. « Formater la partition » : ne cochez pas cette case.
    4. « Point de montage » : ouvrir la liste déroulante et y choisir « /home ».
  7. Vous validez et vous obtenez quelque chose comme l'image ci-dessous (sda1 est ici la partition système formatée, et sda4 est la partition « /home » séparée, non formatée - les autres partitions ne sont pas touchées par l'installation - les références des partitions peuvent être différentes sur votre disque) :

Comment réinstaller Ubuntu de nos jours ?

  1. Puis cliquez sur « Valider ». Un message d'erreur indique que vous n'avez pas demandé de formatage : cliquez sur « Continuer ».
  2. Maintenant choisissez le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon votre répertoire personnel « /home » séparé ne sera pas pris en compte !
  3. Terminez l'installation et redémarrez. Le système a été mis à jour, mais le « /home » séparé est resté actif et intact.

Prérequis

  • Avoir un live CD ou un live USB.
  • Avoir une unité de sauvegarde quelconque (partition, disque dur externe, clé USB suffisamment grosse).
  • Savoir monter une partition ou un support de sauvegarde externe. Voir montage (normalement, un support USB - clé ou disque dur - se monte automatiquement à la connexion).
  • Le support de sauvegarde doit être au format ext3 ou ext4, car le NTFS ou le FAT32 (formats habituels des supports USB vendus dans le commerce) ne conservent pas toutes les propriétés des fichiers du « /home ». Il faudra donc sans doute reformater votre support USB.

Procédure

  1. Sauvegardez votre « /home » sur un support externe.
  2. Si le nouvel OS est d'un niveau supérieur à celui qu'il remplace, pour éviter tout conflit de configuration, isoler les dossiers et fichiers suivants, présents initialement dans /home/[user]/ : .cache .config .gnupg .local .bash_logout .dmrc .profile .Xauthority . Il suffit de les mettre dans un dossier du /home/[user]/ que l'on créera pour cette occasion. Ceci est à faire sur votre sauvegarde effectuée au point précédent.
  3. Lancez une installation normale jusqu'au bout, en choisissant le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon l'accès à l'ancien « /home » pourrait poser problème. Cette installation écrase votre « /home » et en installe un nouveau, à peu près vide.
  4. Restaurez votre « /home » à partir de la sauvegarde, qui doit être montée. Il existe plusieurs méthodes, mais si vous avez sauvegardé votre « /home » en le copiant par un cp -av, vous pouvez par exemple lancer ce script de restauration, en le copiant dans un terminal (remplacer nom_du_support_externe par le nom de votre support) :
cd /			# se positionne dans le répertoire racine de l'installation UBUNTU active
sudo cp -av /media/nom_du_support_externe/home/ /h	#Restaure le « /home » sauvegardé sur le support externe dans un répertoire « /h »
#
cd /			# se positionne dans le répertoire racine de l'installation UBUNTU active
sudo mv home home-old 	#renomme le home originel de « /home » en « /home-old »
sudo mv h home		#renomme le home restauré de « /h » en « /home »

Rédémarrez le système.

Plus tard, si tout fonctionne bien, vous effacerez (avec nautilus en mode administrateur, par exemple - à lancer par ALT+F2 en tapant gksudo nautilus dans la zone qui apparaît) le répertoire « /home-old ». S'il y a un problème, vous effacerez de la même façon « /home » et renommerez « /home-old » en « /home », ce qui vous récupèrera un « /home » sans vos documents, mais fonctionnel.

Une installation standard fabrique uniquement un utilisateur. Il est proposé son nom et son mot de passe et il est mis en tout début de liste.

Voici la procédure pour retrouver aussi les autres utilisateurs et leurs données sinon le risque serait de restaurer les données sans les droits pour les utilisateurs de s'y connecter.

Méthode 1 – re-création manuelle des utilisateurs

Depuis la session principale, il faut recréer les utilisateurs et mots de passe, si possible, dans l'ordre de leur création initiale afin que tout corresponde. Si besoin, vous pouvez consulter les vieux fichiers.

Méthode 2 – sauvegarde / restauration des utilisateurs et mots de passe

  • Vous sauvegardez les fichiers de configuration des utilisateurs.
  • Vous faites votre installation.
  • Vous restaurez les fichiers de configuration des utilisateurs.
  • Vous rebootez pour faire prendre en compte.
  • Vous constatez que même votre vieux mot de passe est de retour.

Les fichiers de description sont: /etc/passwd /etc/shadow /etc/group /etc/gshadow

Malheureusement, cette technique est risquée lorsque le nouvel  title="" data-original-title="Operating System">OS n'est plus au même niveau que l'OS qu'il remplace. Vous pourriez alors avoir méchamment supprimé des utilisateurs systeme nouveaux ou mis une grosse pagaille dans les groupes.

Il faut alors affiner pour n'insérer que les utilisateurs connus et en préservant tout le reste.


Contributeurs principaux : YannUbuntu.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Congo : les soignants auront bientôt des tablettes médicales

20/10/2020

Congo :...

  Ce lundi 19 octobre 2020, le...
URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....

Ce tutoriel explique comment réaliser une réinstallation complète d'Ubuntu en préservant ses fichiers et configurations, soit pour réinstaller la même version de Ubuntu, soit pour la remplacer par une nouvelle version. Plusieurs choix sont possibles selon ce que vous souhaitez conserver de votre ancienne installation :

  1. Pour réinstaller Ubuntu sans rien préserver, il suffit de faire une installation normale. Pour ce faire, quittez ce tutoriel et rendez-vous sur la page « Installation ».
  2. Cas général : pour réinstaller Ubuntu en gardant les fichiers personnels et les configurations logiciels de chaque utilisateur (ces fichiers et configurations sont dans un répertoire nommé « /home »), poursuivez la lecture de ce tutoriel.
  3. Cas particulier : pour réinstaller non seulement votre « /home », mais aussi vos logiciels préférés il vous faudra d'abord suivre le tutoriel « Sauvegarde et restauration de la liste des paquets installés » puis suivre une des 3 méthodes ci-dessous.

Utilités d'une réinstallation :

  • Changer de version d'Ubuntu : dans cet objectif préférez plutôt la mise à niveau, parfois instable (rarement), mais qui ne nécessite pas de réinstallation pour changer de version d'Ubuntu (dans le sens ascendant), et qui ne détruit pas non plus le « /home ».
  • Rajeunir un système devenu instable : avant de réinstaller, vous pouvez tenter de trouver une solution dans la documentation en ligne, puis demander de l'aide le forum ou sur IRC (#ubuntu-fr sur Freenode).

Il y a 3 méthodes pour préserver son « /home » :

  1. Utiliser une fonction du programme d'installation, qui permet de réinstaller tout le système sans toucher au « /home ». C'est la solution la plus simple.
  2. Avoir un « /home » positionné sur une partition séparée. La réinstallation n'écrase pas ce « /home ».
  3. Avoir une sauvegarde du « /home » (sur un disque externe ou une clé USB), qu'on utilisera pour remplacer le « /home » standard issu de la nouvelle installation.

Ces 3 méthodes sont détaillées ci-dessous. Enfin, vous trouverez les spécificités pour un « Home Multi-Utilisateurs ».

Prérequis

NB: Cette procédure ne marche pas pour basculer un système de 32bits à 64bits.

  • Avoir un Live CD ou un Live USB Ubuntu.
  • Avoir cette procédure : imprimez-la avant de démarrer la réinstallation.
  • Si vous avez plusieurs partitions Ubuntu, connaissez les références de celle que vous souhaitez réinstaller (quelque chose comme sda1 ou sdb3). Ce n'est pas nécessaire si vous n'avez qu'une partition Ubuntu.
  • Si votre réinstallation concerne une version d'Ubuntu déjà installée, il est utile (mais pas indispensable) de connaître la version du noyau Linux installée par votre version (saisissez uname -r dans un terminal et vous aurez quelque chose comme 4.18.0-25-generic).
  • Par prudence, avoir sauvegardé votre « /home » sur un support externe.
  • Si le nouvel OS est d'un niveau supérieur à celui qu'il remplace, pour éviter tout conflit de configuration, isoler les dossiers et fichiers suivants, présents initialement dans /home/[user]/ : .cache .config .gnupg .local .bash_logout .dmrc .profile .Xauthority . Il suffit de les mettre dans un dossier du /home/[user]/ que l'on créera pour cette occasion. Ceci est à faire sur votre sauvegarde (cf. point précédent).

Procédure

  1. Démarrez votre Live CD ou votre Live USB, et lancez l'installation.
  2. Lors de l'installation de Ubuntu, à l'étape "Type d'installation" (Etape 3), il faut choisir "Autre chose"
  3. Puis cliquer sur « Suivant », ce qui affiche la table (la liste) des partitions existantes.
  4. Double-cliquez sur la partition système Ubuntu que vous voulez remplacer.
  5. Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle « modifier une partition ». Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones :
    1. « taille de la nouvelle partition » : conservez la taille actuelle.
    2. « Utiliser comme » : choisir le format actuel de la partition1).
    3. « Formater la partition » : ne cochez pas la case.
    4. « Point de montage » : ouvrir la liste déroulante et choisir « / » (réinstallation sur la racine de la partition).
  6. Validez. Un message d'erreur indique que vous n'avez pas demandé de formatage : Pour Ubuntu 18.04, le message est :
Le système de fichier sur /dev/sd/XNN assigné à / n'a pas été marqué pour être formaté.
Les dossiers contenant les fichiers systèmes (/etc, /lib, /usr, /var, ...) qui existent déjà sous tous les points de montages
seront supprimés durant l'installation.
Veuillez vous assurer que vos données importantes ont été sauvegardées avant l'installation.

Cependant le répertoire /home est bien conservé. Cliquez sur « Continuer ».

  1. Maintenant choisissez le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon l'accès à l'ancien « /home » pourrait poser problème.
  2. Terminez l'installation du système, puis redémarrez-le.
  3. Votre menu grub (grub-pc) de démarrage affiche plusieurs noyaux (ou kernel) Linux, du genre linux 2.6.30-14-generic. La réinstallation sans formatage n'enlève pas les précédents noyaux installés.
  4. Si votre réinstallation concerne une version d'Ubuntu que vous aviez déjà installé, il est fort possible que le noyau par défaut de votre réinstallation ne soit pas fonctionnelle. Dans ce cas, testez les différentes entrées de Grub jusqu'à trouver un Ubuntu fonctionnel, et faites les mises à jour de votre système. Redémarrez Ubuntu, l'entrée par défaut de GRUB devrait maintenant être fonctionnelle.

Le système a été réinstallé. Vous avez perdu les programmes spécifiques installés précédemment. Mais l'ancien « /home », avec vos fichiers personnels et les répertoires cachés de configuration des logiciels, a été préservé. Il suffit donc de réinstaller vos logiciels pour qu'ils retrouvent leur ancienne configuration.

Prérequis

  • Avoir un live_cd ou un live_usb.
  • Avoir déjà un « /home » séparé avant la réinstallation. Pour ce faire, consulter le tutoriel deplacer_home.
  • Avoir cette procédure sous les yeux : imprimez-là avant de démarrez la réinstallation.
  • Connaître les références (sda1, sdb3,…) de votre partition système et de votre partition « /home » séparée.
  • Par prudence, avoir sauvegardé votre « /home » sur un support externe.
  • Si le nouvel OS est d'un niveau supérieur à celui qu'il remplace, pour éviter tout conflit de configuration, isoler les dossiers et fichiers suivants, présents initialement dans /home/[user]/ : .cache .config .gnupg .local .bash_logout .dmrc .profile .Xauthority . Il suffit de les mettre dans un dossier du /home/[user]/ que l'on créera pour cette occasion

Procédure

  1. Démarrez votre liveCD ou votre liveUSB, et lancez l'installation.
  2. Lors de l'installation de Ubuntu, à l'étape "Type d'installation" (Etape 3), il faut choisir "Autre chose"
  3. puis cliquer sur « Suivant », ce qui affiche la table (la liste) des partitions existantes.
  4. Double-cliquez sur la partition système Ubuntu que vous voulez remplacer (pas sur celle avec votre « /home » séparé).
  5. Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle « Modifier une partition ». Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones :
    1. « Taille de la nouvelle partition » : conservez la taille actuelle.
    2. « Utiliser comme » : choisir le format de fichier désiré (généralement ext4)
    3. « Formater la partition » : cochez la case
    4. « Point de montage » : ouvrir la liste déroulante et choisir « / » (vous indiquez ainsi que la partition sera la partition racine de votre système).
  6. Puis double-cliquez sur la partition portant votre « /home » séparé. Une fenêtre s'ouvre, qui s'appelle « Modifier une partition ». Dans cette fenêtre, vous avez plusieurs zones :
    1. « Taille de la nouvelle partition » : conservez la taille actuelle.
    2. « Utiliser comme » : choisir le format de fichier désiré (généralement ext4)
    3. « Formater la partition » : ne cochez pas cette case.
    4. « Point de montage » : ouvrir la liste déroulante et y choisir « /home ».
  7. Vous validez et vous obtenez quelque chose comme l'image ci-dessous (sda1 est ici la partition système formatée, et sda4 est la partition « /home » séparée, non formatée - les autres partitions ne sont pas touchées par l'installation - les références des partitions peuvent être différentes sur votre disque) :

Comment réinstaller Ubuntu de nos jours ?

  1. Puis cliquez sur « Valider ». Un message d'erreur indique que vous n'avez pas demandé de formatage : cliquez sur « Continuer ».
  2. Maintenant choisissez le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon votre répertoire personnel « /home » séparé ne sera pas pris en compte !
  3. Terminez l'installation et redémarrez. Le système a été mis à jour, mais le « /home » séparé est resté actif et intact.

Prérequis

  • Avoir un live CD ou un live USB.
  • Avoir une unité de sauvegarde quelconque (partition, disque dur externe, clé USB suffisamment grosse).
  • Savoir monter une partition ou un support de sauvegarde externe. Voir montage (normalement, un support USB - clé ou disque dur - se monte automatiquement à la connexion).
  • Le support de sauvegarde doit être au format ext3 ou ext4, car le NTFS ou le FAT32 (formats habituels des supports USB vendus dans le commerce) ne conservent pas toutes les propriétés des fichiers du « /home ». Il faudra donc sans doute reformater votre support USB.

Procédure

  1. Sauvegardez votre « /home » sur un support externe.
  2. Si le nouvel OS est d'un niveau supérieur à celui qu'il remplace, pour éviter tout conflit de configuration, isoler les dossiers et fichiers suivants, présents initialement dans /home/[user]/ : .cache .config .gnupg .local .bash_logout .dmrc .profile .Xauthority . Il suffit de les mettre dans un dossier du /home/[user]/ que l'on créera pour cette occasion. Ceci est à faire sur votre sauvegarde effectuée au point précédent.
  3. Lancez une installation normale jusqu'au bout, en choisissant le même identifiant (et le même mot de passe si possible) qu'avec votre installation précédente, sinon l'accès à l'ancien « /home » pourrait poser problème. Cette installation écrase votre « /home » et en installe un nouveau, à peu près vide.
  4. Restaurez votre « /home » à partir de la sauvegarde, qui doit être montée. Il existe plusieurs méthodes, mais si vous avez sauvegardé votre « /home » en le copiant par un cp -av, vous pouvez par exemple lancer ce script de restauration, en le copiant dans un terminal (remplacer nom_du_support_externe par le nom de votre support) :
cd /			# se positionne dans le répertoire racine de l'installation UBUNTU active
sudo cp -av /media/nom_du_support_externe/home/ /h	#Restaure le « /home » sauvegardé sur le support externe dans un répertoire « /h »
#
cd /			# se positionne dans le répertoire racine de l'installation UBUNTU active
sudo mv home home-old 	#renomme le home originel de « /home » en « /home-old »
sudo mv h home		#renomme le home restauré de « /h » en « /home »

Rédémarrez le système.

Plus tard, si tout fonctionne bien, vous effacerez (avec nautilus en mode administrateur, par exemple - à lancer par ALT+F2 en tapant gksudo nautilus dans la zone qui apparaît) le répertoire « /home-old ». S'il y a un problème, vous effacerez de la même façon « /home » et renommerez « /home-old » en « /home », ce qui vous récupèrera un « /home » sans vos documents, mais fonctionnel.

Une installation standard fabrique uniquement un utilisateur. Il est proposé son nom et son mot de passe et il est mis en tout début de liste.

Voici la procédure pour retrouver aussi les autres utilisateurs et leurs données sinon le risque serait de restaurer les données sans les droits pour les utilisateurs de s'y connecter.

Méthode 1 – re-création manuelle des utilisateurs

Depuis la session principale, il faut recréer les utilisateurs et mots de passe, si possible, dans l'ordre de leur création initiale afin que tout corresponde. Si besoin, vous pouvez consulter les vieux fichiers.

Méthode 2 – sauvegarde / restauration des utilisateurs et mots de passe

  • Vous sauvegardez les fichiers de configuration des utilisateurs.
  • Vous faites votre installation.
  • Vous restaurez les fichiers de configuration des utilisateurs.
  • Vous rebootez pour faire prendre en compte.
  • Vous constatez que même votre vieux mot de passe est de retour.

Les fichiers de description sont: /etc/passwd /etc/shadow /etc/group /etc/gshadow

Malheureusement, cette technique est risquée lorsque le nouvel  title="" data-original-title="Operating System">OS n'est plus au même niveau que l'OS qu'il remplace. Vous pourriez alors avoir méchamment supprimé des utilisateurs systeme nouveaux ou mis une grosse pagaille dans les groupes.

Il faut alors affiner pour n'insérer que les utilisateurs connus et en préservant tout le reste.


Contributeurs principaux : YannUbuntu.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire