Comment le retour de Sadio Mané au Sénégal a mal tourné


Video player

Après avoir remporté son tout premier trophée de Meilleur footballeur africain de l’année le 07 janvier 2019 en Égypte, Sadio Mané a programmé faire un tour à Dakar afin de le célébrer avec le peuple sénégalais et présenter officiellement son prestigieux ballon doré au chef de l’Etat.

Mais il est survenu certains soucis techniques, liés à une autorisation d’atterrissage non accordée par Tunis.
Cependant, il s’avère que le joueur international sénégalais Sadio Mané a eu une certaine gêne musculaire qui aurait précipité son retour vers l’Angleterre. C’est ce qu’a révélé l’un des envoyés spéciaux de la RTS à Hurghada, où se tenait la cérémonie de gala des CAF Awards. Enfin, une autre justification portait sur le fait que le club anglais n’a jamais été enclin à accepter le déplacement de son joyau à Dakar pour des raisons évidentes, en pleine saison.

Lire aussi : Didier Drogba qualifie Sadio Mané de “nouveau roi d’Afrique”

Face à deux versions différentes, Emedia.sn a voulu avoir plus de clarté sur ces versions. Au bout des investigations, il ressort principalement qu’il y a un peu de vrai dans chacune des versions mais celle concernant la cérémonie de « Sargal » annoncée à Dakar cachait une vaste opération commerciale qui est finalement tombée à l’eau. Un échec que personne ne veut assumer dès lors qu’on évoque une incidence financière qui se cacherait derrière l’initiative sur-vendue au public comme un évènement à caractère purement social.

Pour rappel, le sponsor de Sadio Mané et de son club, New Balance voit toutefois le contrat avec Liverpool prendre fin à l’issue de cette saison et la probabilité est qu’il sera sans doute remplacé par le géant américain Nike. Il ne lui restera que l’international sénégalais comme principale vitrine.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Comment le retour de Sadio Mané au Sénégal a mal tourné Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire