Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Comment l’Afrique se prépare à faire face au Coronavirus
19/02/2020 à 15h57 par La redaction

Alors que l’Égypte a annoncé un premier cas de Coronavirus mi-février, plusieurs pays africains, forts de leur expérience dans la gestion de l’épidémie Ebola, ont pris des mesures pour éviter la propagation de la maladie. Une gageure pour ce continent où le système de santé est défaillant.

Le bilan du nouveau Coronavirus ne cesse de s’alourdir. Il approche les 1900 morts en Chine continentale où plus de 72 300 personnes ont été infectées, selon les derniers chiffres officiels publiés mardi 18 février. Malgré des mesures drastiques – confinement de plusieurs villes, construction d’hôpitaux dans des délais record – prises par les autorités chinoises pour éviter sa propagation, une trentaine de pays ont été touchés par l’épidémie virale de pneumonie, rebaptisée Covid-19. Près de 900 cas de contamination ont été confirmés en dehors de la Chine continentale.

Jusque-là épargné, le continent africain a enregistré vendredi son premier cas, en Égypte. Le patient, qui n’est pas de nationalité égyptienne et ne présentait aucun symptôme, a été immédiatement hospitalisé et mis en quarantaine, a annoncé le ministère égyptien de la Santé.

Ce premier cas détecté sur le continent a suscité de grandes inquiétudes. L’Algérie, le Maroc ou l’Égypte ont pu rapatrier leurs ressortissants de Chine ces dernières semaines. Mais de nombreux pays du continent manquent de structures adéquates pour faire face au virus.

“Un système de santé fragile”

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), seuls six pays en Afrique dont le Sénégal, l’Afrique du Sud ou encore le Nigeria, disposent actuellement de laboratoires capables de tester les échantillons prélevés sur d’éventuels cas suspectés. Très peu pour un continent de 1,2 milliard d’habitants.

“Un nouveau virus est toujours un défi et la plupart des laboratoires en Afrique ne disposent pas du matériel essentiel dont ils ont besoin pour effectuer des tests sur un nouvel agent pathogène”, a déclaré Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Et sans moyen conséquent, certains pays pourraient ne pas avoir la possibilité de détecter le virus. L’Organisation a donc indiqué dans un communiqué avoir envoyé “des kits à 29 laboratoires de la région, ce qui leur permettra de disposer d’une capacité de diagnostic du nouveau coronavirus et de pouvoir également tester des échantillons provenant des pays voisins”.

“Nous savons à quel point le système de santé est fragile sur le continent africain et ces systèmes sont déjà submergés par de nombreuses épidémies en cours, il est donc essentiel pour nous de détecter plus tôt afin de pouvoir prévenir la propagation”, a expliqué à la BBC Michael Yao, responsable des opérations d’urgence de l’OMS en Afrique.

Au regard des liens étroits que l’Afrique a avec la Chine, il était peu probable que le continent échappe au virus.

L’expérience Ebola

Certains pays ont donc renforcé les mesures de prévention dans les aéroports. Mettant en avant leur expérience dans la gestion de l’épidémie Ebola, des pays comme le Nigeria ont déployé des dispositifs de détection de température corporelle des passagers, comme des caméras thermiques. Au Sénégal, le gouvernement a mis en place un numéro vert pour les populations depuis la fin du mois de janvier.

“Depuis le début de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo en 2018, l’OMS et les partenaires ont aidé les pays à haut risque à se préparer à d’éventuels cas d’Ebola. Ces efforts, qui ont permis de renforcer les capacités de surveillance et de traitement des cas infectieux, peuvent également contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus”, note l’institution.

La République démocratioque du Congo fait d’ailleurs partie des 13 pays prioritaires identifiés en Afrique par l’OMS sur la base du volume important de voyage vers la Chine et pour lesquels la vigilance doit être accrue.

D’autres pays comme le Mozambique ou la Guinée équatoriale ont pris des mesures beaucoup plus radicales. Le premier a suspendu en janvier la délivrance de visas aux Chinois et aux Mozambicains voulant se rendre à Maputo ou à Pékin. Et le second a décidé de mettre systématiquement en quarantaine, pendant 14 jours, les voyageurs venant des métropoles chinoises. L’Égypte a elle aussi suspendu début février les vols de sa compagnie nationale vers la Chine et mis en quarantaine environ 300 Égyptiens évacués de Wuhan.

Pourtant, ces mesures vont à l’encontre des recommandations de l’OMS qui a jugé contre-productif la fermeture des frontières avec la Chine. Lundi, l’Organisation s’est voulue rassurante mettant en garde contre toute mesure disproportionnée. Selon son directeur, Tedros Adhanom Ghebreyesus, plus de 80 % des patients souffraient d’une forme bénigne de la maladie. En dehors de la province chinoise du Hubei (centre), épicentre de l’épidémie, la maladie Covid-19 “touche une très petite proportion de la population” et son taux de létalité n’est pour l’heure que d’environ 2 %.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 658 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...
Côte d’ivoire : Affaire L’Excès, et si le Pape avait raison ?

27/10/2020

Côte d’ivoire :...

Le Pape a parlé. Vive le Pape....
 L'Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans

27/10/2020

 L’Université de...

Du haut de ses 51 ans, Denise...
Côte d’Ivoire : la paroisse NDA de Koumassi, cambriolée

27/10/2020

Côte d’Ivoire :...

La paroisse Notre Dame de l’Assomption promodo...
Affi N'Guessan réclame une enquête internationale "sur les crimes d'Alassane Ouattara"

27/10/2020

Affi N’Guessan...

  Le duel entre l'opposition ivoirienne et...
Guinée : échec de l'appel à manifester contre le président réélu

27/10/2020

Guinée :...

Des guinéens apeurés, cloîtrés chez eux au...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

27/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...
« Désormais, c’est 2000fr comme transport pour les filles, » selon Suspect 95 !

27/10/2020

« Désormais,...

Le rappeur ivoirien de 25 ans, Suspect...

Alors que l’Égypte a annoncé un premier cas de Coronavirus mi-février, plusieurs pays africains, forts de leur expérience dans la gestion de l’épidémie Ebola, ont pris des mesures pour éviter la propagation de la maladie. Une gageure pour ce continent où le système de santé est défaillant.

Le bilan du nouveau Coronavirus ne cesse de s’alourdir. Il approche les 1900 morts en Chine continentale où plus de 72 300 personnes ont été infectées, selon les derniers chiffres officiels publiés mardi 18 février. Malgré des mesures drastiques – confinement de plusieurs villes, construction d’hôpitaux dans des délais record – prises par les autorités chinoises pour éviter sa propagation, une trentaine de pays ont été touchés par l’épidémie virale de pneumonie, rebaptisée Covid-19. Près de 900 cas de contamination ont été confirmés en dehors de la Chine continentale.

Jusque-là épargné, le continent africain a enregistré vendredi son premier cas, en Égypte. Le patient, qui n’est pas de nationalité égyptienne et ne présentait aucun symptôme, a été immédiatement hospitalisé et mis en quarantaine, a annoncé le ministère égyptien de la Santé.

Ce premier cas détecté sur le continent a suscité de grandes inquiétudes. L’Algérie, le Maroc ou l’Égypte ont pu rapatrier leurs ressortissants de Chine ces dernières semaines. Mais de nombreux pays du continent manquent de structures adéquates pour faire face au virus.

“Un système de santé fragile”

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), seuls six pays en Afrique dont le Sénégal, l’Afrique du Sud ou encore le Nigeria, disposent actuellement de laboratoires capables de tester les échantillons prélevés sur d’éventuels cas suspectés. Très peu pour un continent de 1,2 milliard d’habitants.

“Un nouveau virus est toujours un défi et la plupart des laboratoires en Afrique ne disposent pas du matériel essentiel dont ils ont besoin pour effectuer des tests sur un nouvel agent pathogène”, a déclaré Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Et sans moyen conséquent, certains pays pourraient ne pas avoir la possibilité de détecter le virus. L’Organisation a donc indiqué dans un communiqué avoir envoyé “des kits à 29 laboratoires de la région, ce qui leur permettra de disposer d’une capacité de diagnostic du nouveau coronavirus et de pouvoir également tester des échantillons provenant des pays voisins”.

“Nous savons à quel point le système de santé est fragile sur le continent africain et ces systèmes sont déjà submergés par de nombreuses épidémies en cours, il est donc essentiel pour nous de détecter plus tôt afin de pouvoir prévenir la propagation”, a expliqué à la BBC Michael Yao, responsable des opérations d’urgence de l’OMS en Afrique.

Au regard des liens étroits que l’Afrique a avec la Chine, il était peu probable que le continent échappe au virus.

L’expérience Ebola

Certains pays ont donc renforcé les mesures de prévention dans les aéroports. Mettant en avant leur expérience dans la gestion de l’épidémie Ebola, des pays comme le Nigeria ont déployé des dispositifs de détection de température corporelle des passagers, comme des caméras thermiques. Au Sénégal, le gouvernement a mis en place un numéro vert pour les populations depuis la fin du mois de janvier.

“Depuis le début de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo en 2018, l’OMS et les partenaires ont aidé les pays à haut risque à se préparer à d’éventuels cas d’Ebola. Ces efforts, qui ont permis de renforcer les capacités de surveillance et de traitement des cas infectieux, peuvent également contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus”, note l’institution.

La République démocratioque du Congo fait d’ailleurs partie des 13 pays prioritaires identifiés en Afrique par l’OMS sur la base du volume important de voyage vers la Chine et pour lesquels la vigilance doit être accrue.

D’autres pays comme le Mozambique ou la Guinée équatoriale ont pris des mesures beaucoup plus radicales. Le premier a suspendu en janvier la délivrance de visas aux Chinois et aux Mozambicains voulant se rendre à Maputo ou à Pékin. Et le second a décidé de mettre systématiquement en quarantaine, pendant 14 jours, les voyageurs venant des métropoles chinoises. L’Égypte a elle aussi suspendu début février les vols de sa compagnie nationale vers la Chine et mis en quarantaine environ 300 Égyptiens évacués de Wuhan.

Pourtant, ces mesures vont à l’encontre des recommandations de l’OMS qui a jugé contre-productif la fermeture des frontières avec la Chine. Lundi, l’Organisation s’est voulue rassurante mettant en garde contre toute mesure disproportionnée. Selon son directeur, Tedros Adhanom Ghebreyesus, plus de 80 % des patients souffraient d’une forme bénigne de la maladie. En dehors de la province chinoise du Hubei (centre), épicentre de l’épidémie, la maladie Covid-19 “touche une très petite proportion de la population” et son taux de létalité n’est pour l’heure que d’environ 2 %.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 658 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire