Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Colère des Ivoiriens contre Aka Aouélé après le décès d’un bébé dans une clinique de Yopougon : voici les faits
04/01/2020 à 19h44 par La redaction

Grosse colère des internautes ce 4 janvier 2019, contre le ministre Aka Aouélé suite au décès d’un bébé, à la clinique le Grand Centre de Yopougon Cité CIE.

Les faits :

Selon les informations, c’est dans la nuit du vendredi 3 janvier 2020, qu’une mère et son enfant arrivent dans cette clinique. La mère ne dispose que de la somme de 110 000 francs pour les soins de son bébé de 10 mois qui souffre de complications pulmonaires. L’enfant est aussitôt admis en chambre et le médecin traitant branche les appareils sur lui. Mais le bonheur de la mère qui pensait que son bébé  bénéficierait de soins appropriés est de courte durée. Car, quelques minutes plus tard, le docteur revient vers la famille pour demander une caution d’un million de francs Cfa pour les soins proprement dits.

Facebook

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité de Facebook.
En savoir plus

Charger la publication

Le problème, c’est que la famille n’a pas cette somme. Dans l’impossibilité de mettre l’argent demandé à la disposition du corps médical de cet hôpital, l’enfant ne bénéficiera pas de soins. Les parents, désemparés, n’ont d’autre choix que de supplier le médecin afin que celui-ci fasse le nécessaire pour sauver l’enfant. Non sans promettre que  l’argent lui sera payé. Malgré ces supplications, le médecin aurait refusé. Ne sachant plus à quel saint se vouer, la mère décide de lancer un SOS sur les réseaux sociaux.

 

Alerté, le groupe “Bénévoles de Premier Secours” (BPS) décide de prendre les choses en main. Les membres de cette association caritative contactent la clinique et l’assurent de la prise en charge de l’enfant par eux.  Cependant, ils proposent de régler la facture le lendemain matin, c’est-à-dire le samedi puisqu’il était déjà 23h (la nuit du vendredi) et que les agences mobile money étaient fermées.

 

Mais, selon les témoins, la clinique aurait opposé une fin de non recevoir à la requête des BPS. Faute de soins, le pire arriva. L’enfant rendra l’âme. Les parents, accompagnés des membres de Bénévoles de Premier Secours ont donc porté plainte contre cet établissement. Au moment où nous mettions sous presse, la clinique était perquisitionnée par la police.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 605 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici les auteurs ivoiriens les plus lus

26/10/2020

Voici les...

Dans un message publié sur sa page...
Cameroun : « L’Etat a géré dans le plus grand secret l’argent destiné à faire face au Covid-19 »

26/10/2020

Cameroun :...

Dans une tribune, Human Rights Watch s’inquiète...
Cameroun : plusieurs enfants tués dans l’attaque de l’école dans une zone anglophone

26/10/2020

Cameroun :...

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et...
Présidentielle aux Seychelles : victoire historique de l’opposition, Ramkalawan élu au premier tour

26/10/2020

Présidentielle aux...

Wavel Ramkalawan a rassemblé 54,9 % des voix,...
Nigeria : les pillages se multiplient, les autorités à la peine

26/10/2020

Nigeria :...

Les violences ont commencé à Lagos, la...
Au Burkina Faso, les déplacés sont les grands oubliés des élections de novembre

26/10/2020

Au Burkina...

Le pays doit voter pour la présidentielle...
En Tunisie, une famille autorisée à changer de nom pour ne plus subir de discriminations

26/10/2020

En Tunisie,...

Alors que le passé esclavagiste du pays...
La crise climatique menace toujours plus la santé et la sécurité alimentaire des Africains

26/10/2020

La crise...

Sécheresses, inondations, cyclones : le continent le moins...
En Guinée, l’opposition conteste la réélection du président Alpha Condé

26/10/2020

En Guinée,...

L’appel à manifester lancé par le Front...
Guinée: Amnesty International dénonce «des tirs à balles réelles» des forces de sécurité

26/10/2020

Guinée: Amnesty...

Alors que les violences post-électorales en Guinée ont...
Les Chiliens décident de s'offrir une nouvelle Constitution

26/10/2020

Les Chiliens...

Un référendum historique était organisé dimanche 25...
France: une nouvelle conférence sociale en pleine deuxième vague épidémique

26/10/2020

France: une...

Les syndicats, le patronat et le Premier...
Introduction en Bourse record pour Ant Group, une filiale du géant chinois Alibaba

26/10/2020

Introduction en...

Jack Ma se frotte les mains. En...
Guinée: une situation sécuritaire toujours tendue à Conakry

26/10/2020

Guinée: une...

Alors que des violences ont lieu depuis...
Tensions France-Turquie: Erdogan demande aux Turcs de boycotter les produits français

26/10/2020

Tensions France-Turquie:...

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé...
Gnabry sort de la quarantaine après un faux “test positif” au covid-19

26/10/2020

Gnabry sort...

L’attaquant du Bayern Munich Serge Gnabry a quitté la quarantaine après...
Guinée / L’élection de Condé remise en cause par le vice-président de la CENI

26/10/2020

Guinée /...

Dans une note d’une vingtaine de pages...
#CongoIsBleeding : le nouveau hashtag qui condamne l’exploitation meurtrière des mines congolaises

26/10/2020

#CongoIsBleeding :...

L’exploitation dans les mines de la République...
Présidentielle ivoirienne / Pourquoi la Mission d’observation de l’UA est une incohérence !

26/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Une mission de l’Union Africaine séjourne à...
Dossier / 20 ans après le Charnier de Yopougon: Révélations, en 24 points, sur une affaire rocambolesque

26/10/2020

Dossier /...

Le “Charnier de Yopougon” ! Voilà un...

Grosse colère des internautes ce 4 janvier 2019, contre le ministre Aka Aouélé suite au décès d’un bébé, à la clinique le Grand Centre de Yopougon Cité CIE.

Les faits :

Selon les informations, c’est dans la nuit du vendredi 3 janvier 2020, qu’une mère et son enfant arrivent dans cette clinique. La mère ne dispose que de la somme de 110 000 francs pour les soins de son bébé de 10 mois qui souffre de complications pulmonaires. L’enfant est aussitôt admis en chambre et le médecin traitant branche les appareils sur lui. Mais le bonheur de la mère qui pensait que son bébé  bénéficierait de soins appropriés est de courte durée. Car, quelques minutes plus tard, le docteur revient vers la famille pour demander une caution d’un million de francs Cfa pour les soins proprement dits.

Facebook

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité de Facebook.
En savoir plus

Charger la publication

Le problème, c’est que la famille n’a pas cette somme. Dans l’impossibilité de mettre l’argent demandé à la disposition du corps médical de cet hôpital, l’enfant ne bénéficiera pas de soins. Les parents, désemparés, n’ont d’autre choix que de supplier le médecin afin que celui-ci fasse le nécessaire pour sauver l’enfant. Non sans promettre que  l’argent lui sera payé. Malgré ces supplications, le médecin aurait refusé. Ne sachant plus à quel saint se vouer, la mère décide de lancer un SOS sur les réseaux sociaux.

 

Alerté, le groupe “Bénévoles de Premier Secours” (BPS) décide de prendre les choses en main. Les membres de cette association caritative contactent la clinique et l’assurent de la prise en charge de l’enfant par eux.  Cependant, ils proposent de régler la facture le lendemain matin, c’est-à-dire le samedi puisqu’il était déjà 23h (la nuit du vendredi) et que les agences mobile money étaient fermées.

 

Mais, selon les témoins, la clinique aurait opposé une fin de non recevoir à la requête des BPS. Faute de soins, le pire arriva. L’enfant rendra l’âme. Les parents, accompagnés des membres de Bénévoles de Premier Secours ont donc porté plainte contre cet établissement. Au moment où nous mettions sous presse, la clinique était perquisitionnée par la police.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 605 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire