Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Claude Leroy: « Le jour où vous me verrez démissionner n’est pas encore arrivé »
15/11/2019 à 19h09 par Prudence ETOU

L'équipe nationale togolaise de football a marqué son entrée dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations de 2021. Hier Jeudi 14 novembre les Îles Comores ont été reçues sur le stade des éperviers où ces étrangers ont su imposer leur loi à leurs hôtes.

En réalité, Claude Leroy et ses collaborateurs n'ont pas pu relever le défi qui leur a été lancé, ils ont encaissé un but contre zéro, le seul but marqué à la cinquantième minute par le comorien Faiz Selemani.

Cette nouvelle aventure de la coupe est entrain d'être prise du mauvais côté par les éperviers du Togo. Lundi 18 novembre 2019, le Togo affrontera le Kenya pour la deuxième journée.

Cette défaite en tout début des éliminatoires n'a pas du tout plu au public togolais. Depuis le stade et avant même la fin du match, des requêtes qui semblaient êtres oubliées ont refait surface. Cette sortie malheureuse des éperviers a ravivé les désirs selon lesquels l'entraîneur devrait démissionner de son poste.

Depuis un moment, la démission du technicien français Claude Leroy a été très désirée par les amoureux du football togolais, et ce score de 1-0 en faveur des comoriens n'a pas arrangé les choses. La sélection comorienne n'a pas eu trop de mal à venir à bout des Éperviers nonchalants complètement bouffés en milieu de terrain.

Mais une interview accordée à des chaînes de radio locales a permis d'entendre comment l'entraîneur prend la réclamation de sa démission. Pour le sectionneur de l'équipe togolaise , il n’y a rien d’alarmant. À l'en croire, il n’y a rien à reprocher aux éperviers sur cette rencontre. Ils ont tous donné le meilleur d'eux et se sont créé une dizaine d’occasions de but. Même si les choses n'ont pas tendance visiblement bien tourner à Claude, ce dernier n'a pas l'intention de démissionner, en tout cas pas maintenant . « Je vous l’ai déjà dit. Le jour où vous me verrez démissionner n’est pas encore arrivé », a-t-il allumé .

Où que soit le problème, la sélection togolaise doit très tôt se ressaisir et corriger ce début d'histoire qui commence à mal tourner. Leur prochaine sortie se fera en Nairobi le 18 novembre 2019.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L'équipe nationale togolaise de football a marqué son entrée dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations de 2021. Hier Jeudi 14 novembre les Îles Comores ont été reçues sur le stade des éperviers où ces étrangers ont su imposer leur loi à leurs hôtes.

En réalité, Claude Leroy et ses collaborateurs n'ont pas pu relever le défi qui leur a été lancé, ils ont encaissé un but contre zéro, le seul but marqué à la cinquantième minute par le comorien Faiz Selemani.

Cette nouvelle aventure de la coupe est entrain d'être prise du mauvais côté par les éperviers du Togo. Lundi 18 novembre 2019, le Togo affrontera le Kenya pour la deuxième journée.

Cette défaite en tout début des éliminatoires n'a pas du tout plu au public togolais. Depuis le stade et avant même la fin du match, des requêtes qui semblaient êtres oubliées ont refait surface. Cette sortie malheureuse des éperviers a ravivé les désirs selon lesquels l'entraîneur devrait démissionner de son poste.

Depuis un moment, la démission du technicien français Claude Leroy a été très désirée par les amoureux du football togolais, et ce score de 1-0 en faveur des comoriens n'a pas arrangé les choses. La sélection comorienne n'a pas eu trop de mal à venir à bout des Éperviers nonchalants complètement bouffés en milieu de terrain.

Mais une interview accordée à des chaînes de radio locales a permis d'entendre comment l'entraîneur prend la réclamation de sa démission. Pour le sectionneur de l'équipe togolaise , il n’y a rien d’alarmant. À l'en croire, il n’y a rien à reprocher aux éperviers sur cette rencontre. Ils ont tous donné le meilleur d'eux et se sont créé une dizaine d’occasions de but. Même si les choses n'ont pas tendance visiblement bien tourner à Claude, ce dernier n'a pas l'intention de démissionner, en tout cas pas maintenant . « Je vous l’ai déjà dit. Le jour où vous me verrez démissionner n’est pas encore arrivé », a-t-il allumé .

Où que soit le problème, la sélection togolaise doit très tôt se ressaisir et corriger ce début d'histoire qui commence à mal tourner. Leur prochaine sortie se fera en Nairobi le 18 novembre 2019.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire