Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
«Citizens», dans l’Europe d’extrême droite
06/06/2020 à 11h00 par La redaction

Le Grand Prix Isem (Images singulières-ETPA-Mediapart) pour la photographie documentaire a été attribué cette année à Christian Lutz pour sa série Citizens (lire aussi ici). Depuis plusieurs années, Christian Lutz sillonne la Hongrie, le Royaume-Uni, la France, la Pologne, l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, l’Italie… « sur des lieux (des villes) dont les municipalités sont entre les mains de partis populistes de droite glissant pour certains vers le fascisme ». La dimension sociale et politique du projet, son actualité en raison du Brexit, de la crise des migrants, et des réactions face à la pandémie de Covid-19 ; la richesse des points de vue mêlant détails et foules, portraits et paysages, c’est tout cela qui a convaincu le jury à l’unanimité. Avec le prix doté de 8 000 euros, Christian Lutz prévoit de parcourir la Grèce, la Serbie et la Slovaquie. Christian Lutz n’est jamais bavard dans ses légendes : juste un lieu, une date. « J’avance par touches suggestives, par métaphore. »

 

  1. Clacton-on-Sea, Royaume-Uni, décembre 2014.

  2. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Hayange, France, juillet 2014.

  3. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Rochester, Royaume-Uni, janvier 2015.

  4. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Prairie du Grütli, Uri, Suisse, novembre 2016.

  5. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2019.

  6. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Dresden, Allemagne, décembre 2015.

  7. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Nidwald, Suisse, septembre 2016.

  8. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Budapest, Hongrie, février 2015.

  9. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Hayange, France, août 2014.

  10. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2019.

  11. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Hayange, France, août 2014.

  12. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2017.

  13. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Genève, Suisse, novembre 2013.

  14. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2019.

  15. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Nidwald, Suisse, décembre 2019.

    ***

    Voici le texte que Christian Lutz a envoyé au jury du prix Isem pour accompagner son travail :

    « Je vis dans un pays (la Suisse) où l’extrême droite représente le premier parti politique du gouvernement. La puissance des partis de la droite populiste touche toute l’Europe : UKIP au Royaume-Uni, FPÖ en Autriche, AfD en Allemagne, Rassemblement national en France, Vox en Espagne ou encore l’UDC en Suisse…
    Je traverse des territoires européens sur les traces de ces partis du « bon sens » qui promettent une vie meilleure.
    J’avance par touches suggestives, par métaphore.
    Le populisme est une fée maléfique, elle charme avec des paroles annonciatrices d’un bonheur futur. Elle arrive à nous faire oublier que ses filets sont toxiques, qu’ils produisent la ségrégation, l’exclusion, le désespoir. Ses arguments nous renvoient à nos frontières physiques et symboliques ; ils préparent le terrain de la guerre sociale, des phobies, des asphyxies de la pensée et du lien humain. Ils manipulent nos esprits et nos instincts.
    Les partis qui diffusent cette idéologie sont des oiseaux familiers, qui soudain attaquent. Ils s’inscrivent dans le paysage ; ils se logent dans les friches industrielles, dans les villes calmes et bourgeoises, dans le regard des individus. Ils sont là, dans chaque inattention de nos valeurs morales, dans chaque brèche que la peur entaille.
    À terme, cette histoire sera le conte d’une Europe en prise avec elle-même et la redéfinition de ses valeurs. »

    Christian Lutz
    mars 2020

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 351 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le Grand Prix Isem (Images singulières-ETPA-Mediapart) pour la photographie documentaire a été attribué cette année à Christian Lutz pour sa série Citizens (lire aussi ici). Depuis plusieurs années, Christian Lutz sillonne la Hongrie, le Royaume-Uni, la France, la Pologne, l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne, l’Italie… « sur des lieux (des villes) dont les municipalités sont entre les mains de partis populistes de droite glissant pour certains vers le fascisme ». La dimension sociale et politique du projet, son actualité en raison du Brexit, de la crise des migrants, et des réactions face à la pandémie de Covid-19 ; la richesse des points de vue mêlant détails et foules, portraits et paysages, c’est tout cela qui a convaincu le jury à l’unanimité. Avec le prix doté de 8 000 euros, Christian Lutz prévoit de parcourir la Grèce, la Serbie et la Slovaquie. Christian Lutz n’est jamais bavard dans ses légendes : juste un lieu, une date. « J’avance par touches suggestives, par métaphore. »

 

  1. Clacton-on-Sea, Royaume-Uni, décembre 2014.

  2. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Hayange, France, juillet 2014.

  3. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Rochester, Royaume-Uni, janvier 2015.

  4. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Prairie du Grütli, Uri, Suisse, novembre 2016.

  5. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2019.

  6. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Dresden, Allemagne, décembre 2015.

  7. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Nidwald, Suisse, septembre 2016.

  8. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Budapest, Hongrie, février 2015.

  9. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Hayange, France, août 2014.

  10. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2019.

  11. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Hayange, France, août 2014.

  12. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2017.

  13. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Genève, Suisse, novembre 2013.

  14. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Varsovie, Pologne, novembre 2019.

  15. «Citizens», dans l’Europe d’extrême droite

    Nidwald, Suisse, décembre 2019.

    ***

    Voici le texte que Christian Lutz a envoyé au jury du prix Isem pour accompagner son travail :

    « Je vis dans un pays (la Suisse) où l’extrême droite représente le premier parti politique du gouvernement. La puissance des partis de la droite populiste touche toute l’Europe : UKIP au Royaume-Uni, FPÖ en Autriche, AfD en Allemagne, Rassemblement national en France, Vox en Espagne ou encore l’UDC en Suisse…
    Je traverse des territoires européens sur les traces de ces partis du « bon sens » qui promettent une vie meilleure.
    J’avance par touches suggestives, par métaphore.
    Le populisme est une fée maléfique, elle charme avec des paroles annonciatrices d’un bonheur futur. Elle arrive à nous faire oublier que ses filets sont toxiques, qu’ils produisent la ségrégation, l’exclusion, le désespoir. Ses arguments nous renvoient à nos frontières physiques et symboliques ; ils préparent le terrain de la guerre sociale, des phobies, des asphyxies de la pensée et du lien humain. Ils manipulent nos esprits et nos instincts.
    Les partis qui diffusent cette idéologie sont des oiseaux familiers, qui soudain attaquent. Ils s’inscrivent dans le paysage ; ils se logent dans les friches industrielles, dans les villes calmes et bourgeoises, dans le regard des individus. Ils sont là, dans chaque inattention de nos valeurs morales, dans chaque brèche que la peur entaille.
    À terme, cette histoire sera le conte d’une Europe en prise avec elle-même et la redéfinition de ses valeurs. »

    Christian Lutz
    mars 2020

Service commercial

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 75 351 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

pub
Ne partez pas sans partager :
0 0 vote
Note l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
0
Veuillez émettre un commentaire sur cet articlex
()
x