Cinquième journaliste tué cette année au Mexique


Video player

Un cinquième journaliste a été tué au Mexique cette année seulement.

Heber López, directeur de Noticias Web, a été tué jeudi dans son bureau dans l’État d’Oaxaca, a rapporté l’Associated Press.

Des témoins ont vu deux hommes s’arrêter devant le bureau, entrer et tirer sur López, a déclaré Rodolfo Canseco Gutiérrez, directeur de RCP Noticias.

Le bureau du procureur de la République a précisé que deux personnes avaient déjà été arrêtées et qu’une arme à feu avait été retrouvée.

Canseco Gutiérrez a poursuivi que López couvrait le crime et la politique et pensait que son travail était lié au meurtre de López, selon l’AP.

La série de violences contre la presse survient malgré les promesses du président mexicain Andrés Manuel López Obrador de renforcer la protection des journalistes.

L’enquêteur de la liberté de la presse Jan-Albert Hootsen a écrit la semaine dernière que les autorités essayaient de minimiser la violence.

Entre-temps, lors d’une conférence de presse vendredi, López Obrador s’en est pris à un éminent journaliste mexicain et à ses revenus financiers après que le journaliste eut écrit sur les liens entre la famille du président et des actes de corruption.

Les sens Tim Kaine (D-Va.) et Marco Rubio (R-Fla.) ont écrit une lettre au Département d’État cette semaine exhortant les États-Unis à faire pression sur le Mexique pour protéger les journalistes.

“La violence qui dure depuis des années contre les journalistes au Mexique ne peut pas commencer à diminuer tant que le dirigeant du pays continue de normaliser l’hostilité envers la liberté d’expression”, ont écrit les sénateurs.

Dans l’indice de la liberté de la presse 2021 compilé par Reporters sans frontières, le Mexique était classé 143e sur 180 pays.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Cinquième journaliste tué cette année au Mexique Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire