Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Chérif Ousmane : « Nous avons attaqué Gbagbo pour que chaque Ivoirien soit libre d’être candidat »
28/08/2020 à 16h43 par Aimé AMSON

La Côte d’Ivoire reste aujourd’hui sous le feu des projecteurs à cause de la politique. Alors que ce pays a connu des années de turbulences occasionnant les morts au temps du duel Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, qui avait pour l’origine la contestation des résultats. Aussi, faut-il rappeler l’attaque armée de 2002 en est également un exemple.

Lire aussi : Affaire de Passeport: L'avocate de Laurent Gbagbo attaque Alassane Ouattara

S’expliquant sur le sujet, Chérif Ousmane commandant de la compagnie guépard au fort de la rébellion armée qui a attaqué la Côte d’Ivoire avoue que l’attaque de Laurent a été faite dans l’idée d’instaurer un Etat de droit. Mais dit-il ne s’attendait cette crise qui a finalement des dégâts tant matériels que humains.

« Nous n’avons même pas imaginé que nous ferions 48 heures dans cette crise. Nous avions un effectif très réduit, nous avions moins de matériel. De plus, Nous nous sommes, je dirai, servis sur le terrain. Nous ne nous sommes pas projetés dans la durée », a-t-il expliqué.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : les chauffeurs de citernes annoncent un arrêt de travail

« Pour nous, c’était une opération qui devait se tenir en une nuit et le lendemain nous prenions le pouvoir et ensuite celui qui allait être le président de la République, s’il faut le dire, arrivait à organiser des élections. Je pense que pour nous, c’était de mettre en place un Etat de droit où chaque Ivoirien était libre d’être candidat, c’est très important. Que vous soyez du sud, du nord, de l’est cette candidature devait pouvoir scellée la réconciliation définitive des Ivoiriens », a-t-il ajouté.

Mais après des années, on peine à atteindre l’Etat de droit dont il parle. La preuve, aujourd’hui la Côte d’Ivoire est encore dans une situation qui fait peur.

Lire aussi : Côte d’ivoire: Alassane Ouattara tacle les opposants lors de son investiture

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La Côte d’Ivoire reste aujourd’hui sous le feu des projecteurs à cause de la politique. Alors que ce pays a connu des années de turbulences occasionnant les morts au temps du duel Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, qui avait pour l’origine la contestation des résultats. Aussi, faut-il rappeler l’attaque armée de 2002 en est également un exemple.

Lire aussi : Affaire de Passeport: L'avocate de Laurent Gbagbo attaque Alassane Ouattara

S’expliquant sur le sujet, Chérif Ousmane commandant de la compagnie guépard au fort de la rébellion armée qui a attaqué la Côte d’Ivoire avoue que l’attaque de Laurent a été faite dans l’idée d’instaurer un Etat de droit. Mais dit-il ne s’attendait cette crise qui a finalement des dégâts tant matériels que humains.

« Nous n’avons même pas imaginé que nous ferions 48 heures dans cette crise. Nous avions un effectif très réduit, nous avions moins de matériel. De plus, Nous nous sommes, je dirai, servis sur le terrain. Nous ne nous sommes pas projetés dans la durée », a-t-il expliqué.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : les chauffeurs de citernes annoncent un arrêt de travail

« Pour nous, c’était une opération qui devait se tenir en une nuit et le lendemain nous prenions le pouvoir et ensuite celui qui allait être le président de la République, s’il faut le dire, arrivait à organiser des élections. Je pense que pour nous, c’était de mettre en place un Etat de droit où chaque Ivoirien était libre d’être candidat, c’est très important. Que vous soyez du sud, du nord, de l’est cette candidature devait pouvoir scellée la réconciliation définitive des Ivoiriens », a-t-il ajouté.

Mais après des années, on peine à atteindre l’Etat de droit dont il parle. La preuve, aujourd’hui la Côte d’Ivoire est encore dans une situation qui fait peur.

Lire aussi : Côte d’ivoire: Alassane Ouattara tacle les opposants lors de son investiture

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire