Cette histoire vous laissera dans l’étonnement


Video player

Chaque jour sur les réseaux sociaux l’on tombe sur des histoires. Souvent des histoires d’amour, parfois de tristesse. Une chose est sûre, chacune de ces histoires nous apprend une chose. Une femme, ça aime mais ça déteste aussi. C’est ce que beaucoup ont tiré comme conclusion de l’histoire que nous nous apprêtons à partager avec vous. Les mères célibataires, ça existe mais nous oublions souvent que s’il y a des mères célibataires, c’est qu’il y existe à côté des pères qui sont aussi célibataires.

Lire aussi : Togo : L’Histoire de Germain maltraité par sa marâtre secoue la toile

Quand on décide de se mettre en relation avec un homme ou une femme qui est déjà père ou mère, c’est qu’on a accepté en amont l’enfant de celui avec qui on désire se mettre en relation. Assez souvent, quand c’est l’homme qui accepte partager sa vie avec une femme qui a déjà un enfant, il assume pleinement. On ne peut malheureusement pas en dire autant des femmes.

« Mon fiancé à une fille de 4 ans dont la mère est décédée à sa naissance. Il l’a élevé tout seul depuis qu’il a perdu sa femme, maintenant je suis dans sa vie et on devrait se marier en 2022. Je suis moi-même enceinte de 7 mois d’une petite fille. Je ne suis pas du genre à élever les enfants des autres, je ne traiterai pas sa fille de la même manière que je traiterai la nôtre » ont été les mots d’une femme sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Femme – 20 Minutes

Elle est allé encore plus loin déclarant que la fille de son homme ressemblait terriblement à sa mère et qu’elle a peur que la fille rappelle constamment sa mère à son chéri. Qu’est ce qui peut selon vous amener une future mère à tenir de tels propos ? Cette famille n’est elle pas en danger ? Et si jamais elle mourrait au cours de son accouchement ? Aimerait-elle qu’on pense une telle chose de sa fille à elle ? et que retenez-vous de cette histoire? Vos réponses nous intéressent.
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire