Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
C’EST OFFICIEL, LES ÉTATS-UNIS CATÉGORISENT HUAWEI ET ZTE COMME DES MENACES À LA SÉCURITÉ NATIONALE
01/07/2020 à 14h05 par La redaction
Hier, la Commission fédérale des communications a tranché, Huawei et ZTE sont considérées comme des menaces pour la sécurité nationale. Cela signifie que les télécoms ne peuvent plus utiliser les fonds fournis pas la FCC pour acheter des équipements et autres services provenant de ces entreprises chinoises. Ajit Pai, le président de la FCC, a déclaré ceci : « Les deux sociétés ont des liens étroits avec le Parti communiste chinois et l’appareil militaire chinois, et les deux sociétés sont largement soumises à la loi chinoise les obligeant à coopérer avec les services de renseignement du pays. Nous ne pouvons pas et nous ne permettrons pas au Parti communiste chinois d’exploiter les vulnérabilités du réseau et de compromettre notre infrastructure de communication essentielle ». Selon la FCC, ces accusations sont fondées sur des sources solides.

Des mois de mesures plus restrictives les unes que les autres.

Les conflits entre les États-Unis et Huawei sont allés crescendo. L’année dernière, alors que l’administration Trump intensifiait sa position contre la Chine, le gouvernement empêchait les entreprises américaines d’utiliser des technologies Huawei sans une licence spéciale. Quelques mois plus tard, Donald Trump met en place une loi qui interdit les entreprises américaines d’utiliser des fonds fédéraux pour acheter des équipements à des sociétés jugées comme étant des menaces à la sécurité nationale. Par la suite, cette loi a également permis de débloquer des fonds atteignant un milliard de dollars pour aider les fournisseurs américains à couvrir les zones rurales qui comptaient sur Huawei et ZTE.

Suite à cette annonce, d’autres pays ont suivi les États-Unis puisque l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon et Taïwan ont également interdit Huawei. Pour le moment, le géant chinois n’a pas réagi à cette déclaration, toutefois il y a de grandes chances que la réaction soit rapide et le gouvernement chinois pourrait à son tour prendre des mesures contre les États-Unis. Ce conflit est loin d’en rester là.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 583 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Nigeria/#EndSARS : la mère de Beyoncé défend sa fille

24/10/2020

Nigeria/#EndSARS :...

Tina knowles Tina Knowles, la mère de...
Togo: les travaux sur la route Lomé-Kpalimé sont suspendus

24/10/2020

Togo: les...

  Dans un communiqué, l’entreprise BTP, EBOMAF...
CIV: Mamadou Koulibaly dévoile la personne qui veut le tuer

24/10/2020

CIV: Mamadou...

Menacé de mort sur le réseau social...
Donald Trump "Joe Biden est un politicien corrompu"

24/10/2020

Donald Trump...

Le président américain Donald Trump ne fait...
Emmanuella Keïta demande à Alassane Ouattara de dégager

24/10/2020

Emmanuella Keïta...

L'actrice et femme d'affaires ivoirienne Emmanuella Keïta...
Alassane Ouattara : ” si Bédié revenait, ce pays serait détruit “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Dans une interview parue le samedi 24...
Mabri à propos de Bictogo: ” C’est une honte pour notre pays qu’un tel personnage rafle tous les marchés publics”.

24/10/2020

Mabri à...

L’ex-ministre de l’Enseignement supérieur de Côte d’Ivoire,...
Top 10 des célébrités féminines les plus influentes de la Côte d’Ivoire !

24/10/2020

Top 10...

Le milieu du showbiz, entrepreneuriat et business...
Côte d’Ivoire : Top 10 des célébrités qui sont contre le troisième mandat !

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le troisième mandat du président de la République Alassane Ouattara crée...
Bénin : un homme survit malgré les 19 balles reçues en pleine poitrine pendant un braquage

24/10/2020

Bénin :...

L’une des scènes les plus surprenantes que...
Couverture de la période électorale / Les journalistes appelés “à rester strictement professionnels”

24/10/2020

Couverture de...

Les Organisations Professionnelles des Médias ont d’un...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...
Mali : Sidiki Diabaté gravement malade en prison?

24/10/2020

Mali :...

En prison depuis bientôt un mois suite...
Côte d’Ivoire / Adama Bictogo s’attaque à Simone Gbagbo : voici qu’il dit de l’ancienne première dame

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Dans une vidéo circulant sur les réseaux...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...
Ouganda / présidentielle 2021 : le parti au pouvoir lance une équipe de karaté pour “sécuriser le scrutin”

24/10/2020

Ouganda /...

Le parti au pouvoir en Ouganda, le...
Le Général Apalo Touré prévient : “nous militaires, nous avons des armes et on peut rester à Akouédo, tirer là et ça va tomber à Dabou”

24/10/2020

Le Général...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Crise au Nigeria: le président Buhari réunit ses prédécesseurs

23/10/2020

Crise au...

Alors que la crise continue au Nigeria,...
Mali : l’armée affirme avoir repris Farabougou, assiégé par des jihadistes

23/10/2020

Mali :...

Les forces armées maliennes ont annoncé avoir...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition ne veut pas négocier avec le pouvoir mais appelle à "une médiation internationale"

23/10/2020

Présidentielle en...

Voiture incendiée lors de manifestations contre un...
Hier, la Commission fédérale des communications a tranché, Huawei et ZTE sont considérées comme des menaces pour la sécurité nationale. Cela signifie que les télécoms ne peuvent plus utiliser les fonds fournis pas la FCC pour acheter des équipements et autres services provenant de ces entreprises chinoises. Ajit Pai, le président de la FCC, a déclaré ceci : « Les deux sociétés ont des liens étroits avec le Parti communiste chinois et l’appareil militaire chinois, et les deux sociétés sont largement soumises à la loi chinoise les obligeant à coopérer avec les services de renseignement du pays. Nous ne pouvons pas et nous ne permettrons pas au Parti communiste chinois d’exploiter les vulnérabilités du réseau et de compromettre notre infrastructure de communication essentielle ». Selon la FCC, ces accusations sont fondées sur des sources solides.

Des mois de mesures plus restrictives les unes que les autres.

Les conflits entre les États-Unis et Huawei sont allés crescendo. L’année dernière, alors que l’administration Trump intensifiait sa position contre la Chine, le gouvernement empêchait les entreprises américaines d’utiliser des technologies Huawei sans une licence spéciale. Quelques mois plus tard, Donald Trump met en place une loi qui interdit les entreprises américaines d’utiliser des fonds fédéraux pour acheter des équipements à des sociétés jugées comme étant des menaces à la sécurité nationale. Par la suite, cette loi a également permis de débloquer des fonds atteignant un milliard de dollars pour aider les fournisseurs américains à couvrir les zones rurales qui comptaient sur Huawei et ZTE.

Suite à cette annonce, d’autres pays ont suivi les États-Unis puisque l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon et Taïwan ont également interdit Huawei. Pour le moment, le géant chinois n’a pas réagi à cette déclaration, toutefois il y a de grandes chances que la réaction soit rapide et le gouvernement chinois pourrait à son tour prendre des mesures contre les États-Unis. Ce conflit est loin d’en rester là.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 583 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire