Centrafrique : Emmanuel Macron se prononce contre la coopération


Video player

 

Le sentiment anti-français qui s’accroît en Centrafrique indisposer le président Emmanuel Macron. Dans une interview accordée au « Journal du Dimanche » (JDD), le président français attribue cet état de chose à un groupe militaire privé lié à la Russie. Il s’agit de la société militaire privée Wagner qui serait l’instrument de la Russie pour remonter les autorités centrafricaines contre l’hexagone.

Dans une interview publiée, dimanche 30 mai, dans le JDD, Emmanuel Macron a condamné la coopération russe en Centrafrique. Il y voit une relation instrumentalisée par le groupe Wagner, une société militaire privée qui, selon des observateurs, entretient des relations avec le Kremlin.

Lire aussi : Nathalie Yamb : « Monsieur Macron, nous ne sommes pas Brigitte »

« Ce discours antifrançais permet de légitimer une présence de mercenaires prédateurs russes au sommet de l’État avec un président Touadéra qui est aujourd’hui l’otage du groupe Wagner », a déclaré Emmanuel Macron. « Ce groupe s’empare des mines et par là même du système politique », a-t-il ajouté.

Ce groupe militaire sans existence juridique combat aux côtés de l’armée centrafricaine. Selon RFI, de nombreux observateurs estiment que des combattants de la société militaire privée Wagner appuient depuis plusieurs mois les forces gouvernementales dans les combats menés contre les groupes armés.

Avant de dénoncer cette coopération russe, le président français avant déjà manifesté son mécontentement envers le président Touadéra. Selon une source diplomatique de nos confrères de RFI, Emmanuel Macron, à travers un échange téléphonique avec son homologue centrafricain, a annoncé que « l’aide budgétaire 2020 ne sera pas décaissée et celle de 2021 suspendue ».

Lire aussi : Macron menace de retirer les soldats français si le Mali “va dans le sens” de l’islamisme radical

Cependant, la présidence centrafricaine rassure qu’elle n’entretient aucune relation avec ce groupe militaire. « Nous ne traitons pas avec le groupe Wagner, mais avec le ministère russe de la Défense dans le cadre d’un accord bilatéral appliqué en toute transparence et sous contrôle du Conseil de sécurité », a indiqué une source proche du palais à RFI.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Centrafrique : Emmanuel Macron se prononce contre la coopération Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire