Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« CECI N’EST PAS UN CONSTRUCTEUR AUTOMOBILE », Une Tesla Model X
02/07/2020 à 09h20 par La redaction

Pertes & profits. Le nombre de bougies est limité, mais le gâteau est immense. Pour ses 10 ans de cotation en Bourse, Tesla s’est offert un beau cadeau : le titre de constructeur automobile le plus cher du monde. Avec 207 milliards de dollars (184 milliards d’euros) de capitalisation boursière, l’entreprise californienne double en plein virage le champion en titre, Toyota, dont le compteur indique un « petit » 200 milliards. Le fabricant, développé par le fantasque Elon Musk, produit pourtant vingt fois moins de voitures que le géant nippon. Pis, ce dernier est considéré comme le plus profitable et le mieux géré de la profession, tandis que la firme américaine est sortie du rouge il y a moins d’un an, avec un maigre bénéfice.

 

Deux cent sept milliards… Même Elon Musk n’y croyait pas. En mai, tandis que l’action franchissait le seuil des 700 dollars, il affirmait qu’elle était trop chère. Elle dépasse maintenant les 1 100 dollars. Depuis le début de l’année, la valeur de l’entreprise a été multipliée par trois, et par cinq en un an. Comme si l’industriel ne connaissait pas la pandémie de Covid-19, alors que le cours de ses concurrents les plus prestigieux, comme General Motors, Ford ou Toyota, plongeait au fur et à mesure de la paralysie de leurs usines.

Comment expliquer cette anomalie d’un constructeur dont la production reste confidentielle et les bénéfices microscopiques, et qui terrasse les plus grands industriels de la planète. Bien sûr, on pourra relever que, si les ventes de voitures à essence se sont effondrées avec le confinement, celles des électriques continuent de grimper, portées par la vague verte et les normes antipollution qui l’accompagnent.

L’agent perturbateur

Il faut surtout se résoudre à la seule explication possible : Tesla n’est pas un constructeur automobile. C’est une entreprise de technologie, et ses compagnons de route ne s’appellent pas PSA ou Volkswagen, mais Apple, Google ou Amazon. Dans ce cas, l’envolée du cours de Bourse, à défaut d’être plus logique, est plus comparable avec ces champions du numérique, qui ont tous vu leurs cours s’envoler depuis le début de l’année. A tel point que l’indice Nasdaq, qui les rassemble, est désormais au plus haut de son histoire.

 

Les investisseurs pressentent que Tesla va jouer dans l’automobile le même rôle qu’Amazon dans la distribution : l’agent perturbateur qui utilise sa force dans le logiciel pour réinventer un métier. L’un des administrateurs de Volkswagen le reconnaissait récemment, en affirmant que Tesla avait dix ans d’avance sur eux. Les marchés ne se fient désormais plus qu’à deux boussoles, celle de la révolution numérique, accélérée par la crise sanitaire, et celle des banques centrales, qui noient l’économie sous les dollars ou les euros pour atténuer l’incidence de la catastrophe économique. Alors, la Bourse pratique son exercice préféré : la danse au-dessus du volcan.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 587 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara à propos de Gbagbo : ” Je ne compte pas l’amnistier… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Le Chef de l’État ivoirien n’entend pas...
Alassane Ouattara à propos de Soro: ” Il mérite la prison à perpétuité… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Soro Guillaume est prévenu. Si Ouattara se...
Alassane Ouattara : “A mon âge, je peux faire deux mandats sans souci… “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

La nouvelle génération voulue par Alassane Ouattara...
Côte d’Ivoire / Election présidentielle : depuis Bayota, Abel Djohoré allume Bédié, Soro et Affi

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Lors d’un meeting animé à Bayota jeudi,...
Côte d’Ivoire / Affaire Alassane Ouattara souhaite la prison à Soro : la journaliste, Patricia Balme répond au Chef de l’Etat

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Visiblement la guéguerre Alassane Ouattara et Guillaume...
Nigeria/#EndSARS : la mère de Beyoncé défend sa fille

24/10/2020

Nigeria/#EndSARS :...

Tina knowles Tina Knowles, la mère de...
Togo: les travaux sur la route Lomé-Kpalimé sont suspendus

24/10/2020

Togo: les...

  Dans un communiqué, l’entreprise BTP, EBOMAF...
CIV: Mamadou Koulibaly dévoile la personne qui veut le tuer

24/10/2020

CIV: Mamadou...

Menacé de mort sur le réseau social...
Donald Trump "Joe Biden est un politicien corrompu"

24/10/2020

Donald Trump...

Le président américain Donald Trump ne fait...
Emmanuella Keïta demande à Alassane Ouattara de dégager

24/10/2020

Emmanuella Keïta...

L'actrice et femme d'affaires ivoirienne Emmanuella Keïta...
Alassane Ouattara : ” si Bédié revenait, ce pays serait détruit “

24/10/2020

Alassane Ouattara...

Dans une interview parue le samedi 24...
Mabri à propos de Bictogo: ” C’est une honte pour notre pays qu’un tel personnage rafle tous les marchés publics”.

24/10/2020

Mabri à...

L’ex-ministre de l’Enseignement supérieur de Côte d’Ivoire,...
Top 10 des célébrités féminines les plus influentes de la Côte d’Ivoire !

24/10/2020

Top 10...

Le milieu du showbiz, entrepreneuriat et business...
Côte d’Ivoire : Top 10 des célébrités qui sont contre le troisième mandat !

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le troisième mandat du président de la République Alassane Ouattara crée...
Bénin : un homme survit malgré les 19 balles reçues en pleine poitrine pendant un braquage

24/10/2020

Bénin :...

L’une des scènes les plus surprenantes que...
Couverture de la période électorale / Les journalistes appelés “à rester strictement professionnels”

24/10/2020

Couverture de...

Les Organisations Professionnelles des Médias ont d’un...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...
Mali : Sidiki Diabaté gravement malade en prison?

24/10/2020

Mali :...

En prison depuis bientôt un mois suite...
Côte d’Ivoire / Adama Bictogo s’attaque à Simone Gbagbo : voici qu’il dit de l’ancienne première dame

24/10/2020

Côte d’Ivoire...

Dans une vidéo circulant sur les réseaux...
Brutalités policières au Nigeria : Au moins 69 personnes tuées lors des manifestations

24/10/2020

Brutalités policières...

La présidence nigériane a déclaré qu’au moins...

Pertes & profits. Le nombre de bougies est limité, mais le gâteau est immense. Pour ses 10 ans de cotation en Bourse, Tesla s’est offert un beau cadeau : le titre de constructeur automobile le plus cher du monde. Avec 207 milliards de dollars (184 milliards d’euros) de capitalisation boursière, l’entreprise californienne double en plein virage le champion en titre, Toyota, dont le compteur indique un « petit » 200 milliards. Le fabricant, développé par le fantasque Elon Musk, produit pourtant vingt fois moins de voitures que le géant nippon. Pis, ce dernier est considéré comme le plus profitable et le mieux géré de la profession, tandis que la firme américaine est sortie du rouge il y a moins d’un an, avec un maigre bénéfice.

 

Deux cent sept milliards… Même Elon Musk n’y croyait pas. En mai, tandis que l’action franchissait le seuil des 700 dollars, il affirmait qu’elle était trop chère. Elle dépasse maintenant les 1 100 dollars. Depuis le début de l’année, la valeur de l’entreprise a été multipliée par trois, et par cinq en un an. Comme si l’industriel ne connaissait pas la pandémie de Covid-19, alors que le cours de ses concurrents les plus prestigieux, comme General Motors, Ford ou Toyota, plongeait au fur et à mesure de la paralysie de leurs usines.

Comment expliquer cette anomalie d’un constructeur dont la production reste confidentielle et les bénéfices microscopiques, et qui terrasse les plus grands industriels de la planète. Bien sûr, on pourra relever que, si les ventes de voitures à essence se sont effondrées avec le confinement, celles des électriques continuent de grimper, portées par la vague verte et les normes antipollution qui l’accompagnent.

L’agent perturbateur

Il faut surtout se résoudre à la seule explication possible : Tesla n’est pas un constructeur automobile. C’est une entreprise de technologie, et ses compagnons de route ne s’appellent pas PSA ou Volkswagen, mais Apple, Google ou Amazon. Dans ce cas, l’envolée du cours de Bourse, à défaut d’être plus logique, est plus comparable avec ces champions du numérique, qui ont tous vu leurs cours s’envoler depuis le début de l’année. A tel point que l’indice Nasdaq, qui les rassemble, est désormais au plus haut de son histoire.

 

Les investisseurs pressentent que Tesla va jouer dans l’automobile le même rôle qu’Amazon dans la distribution : l’agent perturbateur qui utilise sa force dans le logiciel pour réinventer un métier. L’un des administrateurs de Volkswagen le reconnaissait récemment, en affirmant que Tesla avait dix ans d’avance sur eux. Les marchés ne se fient désormais plus qu’à deux boussoles, celle de la révolution numérique, accélérée par la crise sanitaire, et celle des banques centrales, qui noient l’économie sous les dollars ou les euros pour atténuer l’incidence de la catastrophe économique. Alors, la Bourse pratique son exercice préféré : la danse au-dessus du volcan.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 587 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire