Casablanca : un des nonuplés de la Malienne de Tombouctou baptisé Mohammed VI


Video player

L’un des nonuplés maliens, nés au Maroc, il y a huit jours, et qui ont été baptisés ce mardi 11 mai 2021, porte le nom du roi Mohammed VI. Il s’agit là d’une belle initiative qui ne fera que renforcer les liens entre les deux pays, que sont le Maroc et le Mali, d’autant qu’un autre des bébés porte le nom du président de la Transition malienne, Bah N’Daw.

Le Maroc et le Mali lié par les nonuplés, pour un certain nombre d’années, histoire de voir grandir ces enfants d’origine malienne et nés au Maroc. De Tombouctou à Casablanca, c’est une belle histoire qui vient d’être écrite en lettre d’or. En mars dernier, Halima Cissé, 25 ans, avait été transférée de Tombouctou à Bamako, puis à Casablanca pour y être prise en charge dans une clinique privée. Ella a donné naissance à neuf enfants : cinq filles et quatre garçons, pesant chacun entre 500 g et 1 kg.

Les enfants ont été baptisés hier mardi, selon le rite musulman, à Tombouctou, au Mali. Et ils ont été appelés Kadidja, Mohammed VI, Fatouma, Oumar, Hawa, Adama, Bah, Oumou et Elhadji. Le premier garçon porte ainsi le nom du roi du Maroc, Mohammed VI. Un beau geste si l’on sait que les enfants ont été sauvés dans la clinique privée Aïn Borja, fruit de la coopération des autorités sanitaires du royaume avec leurs homologues du Mali.

La jeune femme toumbouctienne a indiqué avoir choisi Mohammed VI comme prénom pour le garçon qu’il a baptisé en premier en reconnaissance et en hommage au roi Mohammed VI du Maroc. Une manière de remercier le royaume et son souverain pour leur hospitalité, leur soutien indéfectible et leur assistance sans faille.

Très reconnaissante également vis-à-vis des médecins marocains, qui n’ont ménagé aucun effort pour que son accouchement historique sous une réussite totale à tout point de vue, Halima Cissé a souligné, avec beaucoup d’émotion, qu’elle n’oubliera jamais que « le Maroc lui a sauvé la vie et celle de ses nouveau-nés ».

Le président de la Transition du Mali, Bah N’Daw, qui s’est véritablement investi dans son acheminement au Maroc, a aussi eu l’honneur d’avoir un homonyme parmi les nonuplés. Car sans l’aide des autorités maliennes, il n’aurait pas pu arriver en temps opportun à Casablanca où elle a pu être rapidement prise en charge et accoucher dans de bonnes conditions, malgré la singularité de son cas.

Les enfants resteront sous couveuse pendant deux à trois mois, selon l’équipe médicale qui limite les contacts physiques directs pour éviter des cas d’infection. Ces nouveau-nés, surveillés de très près par des infirmières, reçoivent la visite quotidienne de leur mère. Dans le but d’apporter assistance à la famille, il est prévu, au Mali, une collecte de fonds, via un compte bancaire qui sera ouvert à cet effet.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Casablanca : un des nonuplés de la Malienne de Tombouctou baptisé Mohammed VI Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire