Actualités Canada

Canada: Un pasteur condamné à 8 ans de prison pour agressions sexu3lles

paul mukendi pasteur apotre de la ville de quebec

Le pasteur congolais Pau Mukendi a été condamné le 27 février 2020 à 8 ans de prison pour agressions sexuelles. Le pasteur congolais vivant au Canada va purger 8 années de prison après que son appel pour revisiter sa sentence ait échoué.

Tel que l’a précisé le juge Guy Gagnon, le pasteur Pau Mukendi va purger sa peine dans les instances pénitentiaires.

Selon, le site web de Radio Canada, le Révérend Pau Mukendi, responsable de l’église Parole de vie au Québec avait été déclaré coupables de 9 chefs d’accusation d’agressions sexuelles, de voies de fait et de menaces de mort au terme d’un procès de 17 jours.

À lire aussi :   Canada: des élections législatives annoncées en septembre

Toujours selon les informations relayées par Radio Canada, la plaignante avait 14 ans au moment des faits. La victime fréquentait l’église que Mukendi dirigeait, soit le Centre évangélique Parole de vie. Elle était mineure lors de certains des crimes perpétrés contre elle. Au procès, elle a relaté au juge Jean-François Émond de la Cour supérieure que le pasteur lui a fait subir de premiers attouchements sexuels alors qu’elle n’avait que 14 ans. Des rapports sexuels complets ont débuté l’année suivante. À certaines occasions, il l’a violemment battue avant de l’agresser, est-il rapporté dans le jugement de la Cour d’appel.

À lire aussi :   Nigeria : Qui était le pasteur T.B Joshua ?

Ainsi, en février 2020, le juge Jean-François Emond condamne l’homme d’église à 8 années de prison.

Il a porté sa condamnation en appel, invoquant plusieurs motifs, soit des directives erronées au jury, un jugement et un témoignage admis en preuve alors qu’ils n’auraient pas dû l’être, et un verdict déraisonnable ou incompatible avec la preuve présentée. Il a notamment tenté de démontrer que le témoignage de la plaignante n’était pas crédible.

La Cour d’appel a écarté ses doléances et maintenu le verdict de culpabilité. Par son jugement rendu lundi, elle ordonne à l’homme de se livrer aux autorités carcérales avant 15 heures ce vendredi.

À lire aussi :   Guillaume Soro : Condamné par la justice "à vie", il réagit

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire