CAN 2021 : que sait-on de Janny Sikazwe, l’arbitre qui fait le buzz ?

L’arbitre zambien Janny Sikazwe a la réputation d’être l’un des meilleurs en Afrique après avoir été choisi pour officier lors de la Coupe du monde 2018 en Russie. Il participe également à la Coupe d’Afrique des Nations 2021 (CAN 2021) au Cameroun et sa première prestation fait de lui une proie sur la toile où les amateurs de football remettent en doute son talent d’arbitrage.

Janny Sikazwe a provoqué la colère du banc tunisien avec sa gestion du match Tunisie-Mali à la CAN. La sécurité a dû se précipiter sur le terrain pour protéger l’arbitre après une série de gaffes scandaleuses lors de la victoire 1-0 du Mali sur la Tunisie.

Sikazwe a vécu un après-midi épouvantable en accordant deux penalties controversés, un carton rouge douteux et en mettant fin au match à deux reprises.

Les joueurs ont quitté le terrain et il a semblé pendant un moment que le jeu pouvait reprendre, mais finalement la Tunisie ne s’est pas concrétisée, donnant au Mali sa victoire 1-0. Mais après des scènes grotesques lors du match entre la Tunisie et le Mali, l’arbitre zambien est devenu, par inadvertance, une histoire mondiale.

CAN 2021 : que sait-on de Janny Sikazwe, l'arbitre qui fait le buzz ?

Qui est Janny Sikazwe ?

Janny Sikazwe est né à Kapiri Mposhi en 1979. Après avoir reçu sa licence Fifa en 2010, il a d’abord progressé dans les matches internationaux de jeunes avant de prendre en charge les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations en 2012. Depuis, il a gravi les échelons et a la réputation d’être un arbitre indulgent qui aime que le jeu coule.

Mais la controverse a régné lorsque Sikazwe a pris en charge la finale de la Coupe du monde des clubs 2016 entre le Real Madrid et Kashima Antlers. Lorsque Sergio Ramos a mis à terre un adversaire ayant déjà reçu un carton, le Zambien a sorti un deuxième carton jaune et a rappelé le capitaine des Galacticos. Mais il a ensuite remis sa main dans sa poche et a bizarrement choisi de ne pas expulser Ramos.

Sikazwe a ensuite déclaré que la décision était due à une mauvaise communication et qu’il avait mal entendu son assistant dans son oreillette, pensant qu’il avait demandé un carton alors qu’il avait en fait dit “faute, pas de carton”.

Il a arbitré deux matchs de la Coupe du monde 2018. Le match Belgique contre Panama et Japon contre Pologne, mais il a fait l’objet d’une autre controverse plus tard dans l’année. Janny Sikazwe a été temporairement suspendu pour suspicion de corruption après sa gestion d’un match de Ligue des champions africaine entre l’Espérance et Primiero Agosto.

Il a accordé un penalty controversé à l’Espérance avant de refuser un but à son adversaire en raison d’une faute présumée sur le gardien. La suspension par la CAF a été imposée en novembre 2018 mais levée seulement trois mois plus tard par la FIFA.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire