Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Cameroun : Un chef traditionnel humilie un émissaire de Paul Biya, la réaction de Michel Biem Tong
22/05/2020 à 16h37 par La redaction

 

Un chef traditionnel refuse le don du chef de l’Etat, Paul Biya. Pour Michel Biem Tong, journaliste et défenseur des droits humains au Cameroun, c’est la première fois que publiquement un citoyen camerounais défie l'autorité et humilie ainsi le chef de l’Etat.

 

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le sous-préfet de la localité, procède à la remise des dons faits aux Camerounais, par Paul Biya le président de la République. Le don du chef de l'Etat, est constitué de seaux, de morceaux de savons, et de gels hydroalcooliques.

 

Le sous-préfet tient un seau en mains, et prononce un discours qui magnifie l'élan de générosité de Paul Biya. Le chef du village l'écoute pourtant religieusement, jusqu'au moment où le chef prend à son tour la parole.

 

« Je remercie le Chef de l'État, mais, hélas, je suis au fin fond de ce pays, à la limite Ebolowa -Kribi, pour ça (montrant le seau qu'il a reçu du sous-préfet), ça ne m'intéresse pas ».

Cameroun : Un chef traditionnel humilie un émissaire de Paul Biya, la réaction de  Michel Biem Tong

C’est la première fois que publiquement un citoyen camerounais défie l'autorité et humilie ainsi le chef de l’Etat. Un constat partagé par l'activiste Michel Bien Tong qui affirme avec certitude que le geste du chef traduit la lassitude de 38 ans de Paul Biya au pouvoir.

 

Voici l'intégralité de l'analyse de Michel Biem Tong

 

Un chef traditionnel refuse le don du chef de l’Etat, Paul Biya ? Cela ne s’était jamais vu en 38 ans du Renouveau. C’est de l’inédit. En disant à une autorité administrative, qui lui tend un seau noir parmi les dons de Paul Biya destiné à la lutte contre le COVID-19, qu’il n’en a pas besoin, ce chef du village Minkan (sud du Cameroun) a commis aux yeux du régime monstrueux de Yaoundé un crime de lèse-majesté qui le rend passible de peine de mort : « les actes du chef de l’Etat ne se discutent pas, ils sont souverains », lui a rappelé fort opportunément l’autorité administrative.

 

Ce geste courageux de ce chef de village est porteur de deux messages :

 

(1) les populations vivant en zone rurale attendent mieux de Paul Biya que quelques seaux, des morceaux de savon, etc

 

(2) Le geste du chef du village Minkan traduit aussi la lassitude de 38 ans de Biya, 38 ans à entendre les mêmes chants de louange pour le chef de l’Etat pendant que la population crève et manque de tout y compris du strict minimum pour vivre.

 

A propos de Michel Biem Tong

 

Michel Biem Tong est journaliste et défenseur des droits humains. Il est directeur d'Hurinews, un site d'information camerounais qui se concentre que sur  les questions relatives aux droits humains.

 

Lire aussi : Cameroun : Un chef traditionnel humilie un émissaire de Paul Biya (vidéo)

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Un chef traditionnel refuse le don du chef de l’Etat, Paul Biya. Pour Michel Biem Tong, journaliste et défenseur des droits humains au Cameroun, c’est la première fois que publiquement un citoyen camerounais défie l'autorité et humilie ainsi le chef de l’Etat.

 

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le sous-préfet de la localité, procède à la remise des dons faits aux Camerounais, par Paul Biya le président de la République. Le don du chef de l'Etat, est constitué de seaux, de morceaux de savons, et de gels hydroalcooliques.

 

Le sous-préfet tient un seau en mains, et prononce un discours qui magnifie l'élan de générosité de Paul Biya. Le chef du village l'écoute pourtant religieusement, jusqu'au moment où le chef prend à son tour la parole.

 

« Je remercie le Chef de l'État, mais, hélas, je suis au fin fond de ce pays, à la limite Ebolowa -Kribi, pour ça (montrant le seau qu'il a reçu du sous-préfet), ça ne m'intéresse pas ».

Cameroun : Un chef traditionnel humilie un émissaire de Paul Biya, la réaction de  Michel Biem Tong

C’est la première fois que publiquement un citoyen camerounais défie l'autorité et humilie ainsi le chef de l’Etat. Un constat partagé par l'activiste Michel Bien Tong qui affirme avec certitude que le geste du chef traduit la lassitude de 38 ans de Paul Biya au pouvoir.

 

Voici l'intégralité de l'analyse de Michel Biem Tong

 

Un chef traditionnel refuse le don du chef de l’Etat, Paul Biya ? Cela ne s’était jamais vu en 38 ans du Renouveau. C’est de l’inédit. En disant à une autorité administrative, qui lui tend un seau noir parmi les dons de Paul Biya destiné à la lutte contre le COVID-19, qu’il n’en a pas besoin, ce chef du village Minkan (sud du Cameroun) a commis aux yeux du régime monstrueux de Yaoundé un crime de lèse-majesté qui le rend passible de peine de mort : « les actes du chef de l’Etat ne se discutent pas, ils sont souverains », lui a rappelé fort opportunément l’autorité administrative.

 

Ce geste courageux de ce chef de village est porteur de deux messages :

 

(1) les populations vivant en zone rurale attendent mieux de Paul Biya que quelques seaux, des morceaux de savon, etc

 

(2) Le geste du chef du village Minkan traduit aussi la lassitude de 38 ans de Biya, 38 ans à entendre les mêmes chants de louange pour le chef de l’Etat pendant que la population crève et manque de tout y compris du strict minimum pour vivre.

 

A propos de Michel Biem Tong

 

Michel Biem Tong est journaliste et défenseur des droits humains. Il est directeur d'Hurinews, un site d'information camerounais qui se concentre que sur  les questions relatives aux droits humains.

 

Lire aussi : Cameroun : Un chef traditionnel humilie un émissaire de Paul Biya (vidéo)

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire