Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Cameroun : trois traficants d’ossements humains arrêtés
18/12/2019 à 13h35 par Prudence ETOU

Face au chômage grandissant le trafic d’ossements humains a pris beaucoup d’ampleur dans plusieurs pays africains et ce n'est pas le Cameroun qui va en faire exception. Les drames et actes criminels ne font que doubler d'ampleur ces derniers temps. Au Cameroun, des trafiquants d'os humains ont été arrêtés par la gendarmerie nationale.

 

Les malfaiteurs semblent venir de la République centrafricaine. Ils ont été appréhendés en possession de squelettes humains décousus. Arrêtés par les éléments de la gendarmerie nationale à Nkomkana à Yaoundé les trois hommes arrêtés ont été soumis à de nouveaux tests et examens.

 

Selon certaines informations, le squelette que possédaient les trois traficants au moment de leur arrestation aurait été celui d'un homme enterré il y a environ deux ans à Beleko, en République centrafricaine.

 

Selon les mêmes sources, deux des trafiquants ont d'abord été arrêtés pour la première fois en possession d'ossements humains à l'issue d'une opération lancée par des éléments de la gendarmerie nationale camerounaise.

 

Des sources policières révèlent que de nouvelles enquêtes les ont conduits dans la région orientale du Cameroun où le troisième trafiquant et chef de gang a été arrêté.

 

D'après des premières analyses de la situation, les trois individus auraient exhumé une tombe il y a un an en Afrique centrale, apporté le squelette au Cameroun avec évidemment l'intention de le commercialiser.

 

Il est à rappeler que pas plus qu'en avril 2019, le site koaci.com  relatait un fait similaire. "Six présumés trafiquants d’ossements humains [venaient] d’être arrêtés par les forces de sécurité de Batouri département de la Kadey (Est)".

 

Ces six présumés trafiquants avaient été arrêtés en possession d’un sac contenant un squelette humain qu’ils s’apprêtaient à  commercialiser.

 

Selon des sources proches de l'affaire, les présumés trafiquants avaient avoué qu'ils espéraient gagner pas moins de dix millions FCFA.

 

koaci.com avait fait rappel sur un autre drame de janvier 2019, dans lequel "trois présumés trafiquants d’ossements humains âgés de 20 à  23 ans, dont un élève avaient été arrêtés par les éléments du commissariat central de Kribi dans le Sud du pays". Ils avaient en leur possession plusieurs parties du corps humain au moment où ils ont été arrêtés.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Caricature de Mahomet: un champion de MMA traite macron d'ordure

30/10/2020

Caricature de...

Le champion du monde poids légers d'arts...
Côte d'Ivoire : Gueï Veh demande de l'aide à Dominique Ouattara

30/10/2020

Côte d’Ivoire...

Malade depuis quelques années déjà, le célèbre...
Malaisie: «Les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français» dixit un ancien premier ministre

30/10/2020

Malaisie: «Les...

Dans une série de tweets, Mahathir Mohamad, ex-Premier ministre...
USA: bonne nouvelle pour l’adolescente qui a filmé le meurtre de George Floyd

30/10/2020

USA: bonne...

Darnella Frazier, est l'adolescente qui a eu le...
Émigration clandestine au Sénégal : Le président Macky Sall annonce des « mesures fermes »

30/10/2020

Émigration clandestine...

Suite à la recrudescence de la migration...
Guinée Bissau: L'accord pétrolier signé avec le Sénégal provoque des troubles dans le pays

30/10/2020

Guinée Bissau:...

Des informations vitales révélées par le ministre...
Les noms de Pascal Affi N’Guessan et Konan Bédié seront sur les bulletins de vote (Alassane Ouattara)

30/10/2020

Les noms...

Alassane Ouattara, le président sortant et candidat...
Côte d'Ivoire : Carmen Sama visitée par les cambrioleurs

30/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Carmen Sama, la veuve de DJ...
Simone Gbagbo " je suis prête à pardonner Guillaume Soro"

30/10/2020

Simone Gbagbo...

  L'ancien première dame ivoirienne, Simone Gbagbo...
Sénégal : Un ingénieur conçoit un véhicule solaire capable de fournir de l’électricité

30/10/2020

Sénégal :...

L’ingénieur sénégalais Papa Maguette Cissé a conçu...
Gamou : Les graves accusations de Serigne Moustapha Sy contre le Khalife des Tidianes

30/10/2020

Gamou :...

Sa déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour,...
Barcelone : Le message de Josep Bartomeu avant sa démission

30/10/2020

Barcelone : Le...

Le Fc Barcelone a connu des mois ...
Koulibaly reste fidèle à Naples: "Les équipes me cherchent mais je suis toujours là"

30/10/2020

Koulibaly reste...

Le défenseur central sénégalais Kalidou Koulibaly a...
Congo : Sindika Dokolo, le mari d'Isabelle Dos Santos, est mort

30/10/2020

Congo :...

Sindika Dokolo, le gendre de l'ancien président...
Côte d’Ivoire/ Présidentielle 2020 : le GPPaix appelle au vote dans la paix

30/10/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Groupement des partenaires politiques pour la...
Laurent Gbagbo prévient Ouattara : ” Après le 31 octobre, ce sera la catastrophe…

30/10/2020

Laurent Gbagbo...

Après 9 ans de silence, le Président...
Responsabilité de la crise ivoirienne/ Pour Gbagbo : “C’est Ouattara qui n’a pas respecté la Constitution, il faut le dire très clairement”

30/10/2020

Responsabilité de...

Laurent Gbagbo ne veut pas qu’on mette...
A propos de son passeport, Gbagbo défie Ouattara: ” Si je veux rentrer, je rentre “

30/10/2020

A propos...

Récemment humilié à l’ambassade de Côte d’Ivoire...
Malaisie : après les propos d’Emmanuel Macron sur l’islam, un ex-Premier ministre charge les français

30/10/2020

Malaisie :...

L’ancien premier ministre de Malaisie a déclaré...
Laurent Gbagbo : ” Quelqu’un qui vient de prison, on ne lui interdit pas de rentrer dans son village”

30/10/2020

Laurent Gbagbo...

Laurent Gbagbo n’a pu revenir jusqu’à ce...

Face au chômage grandissant le trafic d’ossements humains a pris beaucoup d’ampleur dans plusieurs pays africains et ce n'est pas le Cameroun qui va en faire exception. Les drames et actes criminels ne font que doubler d'ampleur ces derniers temps. Au Cameroun, des trafiquants d'os humains ont été arrêtés par la gendarmerie nationale.

 

Les malfaiteurs semblent venir de la République centrafricaine. Ils ont été appréhendés en possession de squelettes humains décousus. Arrêtés par les éléments de la gendarmerie nationale à Nkomkana à Yaoundé les trois hommes arrêtés ont été soumis à de nouveaux tests et examens.

 

Selon certaines informations, le squelette que possédaient les trois traficants au moment de leur arrestation aurait été celui d'un homme enterré il y a environ deux ans à Beleko, en République centrafricaine.

 

Selon les mêmes sources, deux des trafiquants ont d'abord été arrêtés pour la première fois en possession d'ossements humains à l'issue d'une opération lancée par des éléments de la gendarmerie nationale camerounaise.

 

Des sources policières révèlent que de nouvelles enquêtes les ont conduits dans la région orientale du Cameroun où le troisième trafiquant et chef de gang a été arrêté.

 

D'après des premières analyses de la situation, les trois individus auraient exhumé une tombe il y a un an en Afrique centrale, apporté le squelette au Cameroun avec évidemment l'intention de le commercialiser.

 

Il est à rappeler que pas plus qu'en avril 2019, le site koaci.com  relatait un fait similaire. "Six présumés trafiquants d’ossements humains [venaient] d’être arrêtés par les forces de sécurité de Batouri département de la Kadey (Est)".

 

Ces six présumés trafiquants avaient été arrêtés en possession d’un sac contenant un squelette humain qu’ils s’apprêtaient à  commercialiser.

 

Selon des sources proches de l'affaire, les présumés trafiquants avaient avoué qu'ils espéraient gagner pas moins de dix millions FCFA.

 

koaci.com avait fait rappel sur un autre drame de janvier 2019, dans lequel "trois présumés trafiquants d’ossements humains âgés de 20 à  23 ans, dont un élève avaient été arrêtés par les éléments du commissariat central de Kribi dans le Sud du pays". Ils avaient en leur possession plusieurs parties du corps humain au moment où ils ont été arrêtés.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire