Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Cameroun : plusieurs enfants tués dans l’attaque de l’école dans une zone anglophone
26/10/2020 à 20h18 par La redaction

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et les assaillants identifiés par les autorités. Le premier ministre a tenu, samedi, une réunion d’urgence.

u moins huit enfants ont été tués et douze autres ont été blessés, samedi 24 octobre, dans l’attaque de l’école de Kumba, dans la région anglophone du Sud-Ouest au Cameroun, a rapporté l’Organisation des Nations unies (ONU).

Les assaillants étaient munis de machettes, selon les éléments diffusés dans un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) dans le pays. Un responsable local avait annoncé auparavant que quatre enfants avaient été tués et plusieurs autres grièvement blessés lors de cette attaque.

« L’attaque contre des écoliers est la pire atrocité depuis la reprise de l’année scolaire, le 5 octobre 2020, dans laquelle plus d’étudiants se sont inscrits dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest que ces dernières années », a insisté l’OCHA.

 

Depuis près de trois ans, des groupes séparatistes et l’armée s’affrontent dans ces deux régions camerounaises où vit l’essentiel de la minorité anglophone, dont une partie s’estime marginalisée par la majorité francophone du pays.

 

« Le boycott des écoles était une stratégie des séparatistes ces dernières années. Sept cent mille jeunes environ étaient en dehors du système scolaire à cause du conflit, a expliqué à l’Agence France-Presse (AFP) Arrey Elvis Ntui, analyste senior du groupe International Crisis au Cameroun. Le gouvernement et la société civile anglophone ont mis beaucoup de pression sur les groupes séparatistes pour que leurs enfants retournent à l’école, et des écoles qui étaient fermées depuis des années ont commencé à rouvrir. »

Plus de 3 000 morts et 700 000 déplacés

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et les assaillants n’ont pas encore été identifiés par les autorités. Une réunion d’urgence a été organisée, samedi, par le premier ministre.

« [Les agresseurs] seront rattrapés par tous les moyens. Je dis bien par tous les moyens », a prévenu Chamberlin Ntou’ou Ndong, préfet du département de la Mémé, touché par l’attaque. Il a également insisté sur le fait que l’établissement était « non déclaré » et qu’il allait donner des instructions pour que « toutes les écoles du département » le soient désormais pour des raisons de sécurité.

Les combats au Cameroun anglophone, mais aussi les exactions et meurtres de civils par les deux camps, selon de nombreuses ONG, ont fait plus de 3 000 morts et forcé plus de 700 000 personnes à fuir leur domicile.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Voici Ce que Obama pensait vraiment des autres dirigeants

20/11/2020

Voici Ce...

Voici Ce que Obama pensait vraiment des...
Rennes : L’attaquant sénégalais Mbaye Niang est de retour pour affronter Bordeaux

19/11/2020

Rennes :...

Les championnats européens vont reprendre ce vendredi...
Soro depuis Paris prévient encore: “Le peuple ivoirien n’acceptera JAMAIS le 3ème mandat de Ouattara”

19/11/2020

Soro depuis...

Le découragement peut gagner bien des esprits...
Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

19/11/2020

Affi N’guessan...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

19/11/2020

Message politique...

Lentement mais surement, les dissensions qui minent...
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”

19/11/2020

Côte d’Ivoire-ONU/...

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme....
Incroyable/ Le Pape François aime une photo d’une fille presque nue sur internet

19/11/2020

Incroyable/ Le...

C’est le buzz people du moment dans...
“7 femmes tuées à Abobo”/ Souley de Paris (proche de Soro) accuse le RDR: “Quand vous avez fait tuer des femmes à Abobo, c’était à cause de quoi ?

19/11/2020

“7 femmes...

Proche de Guillaume Soro et militant actif...
Nathalie Yamb était-elle la femme cachée de Jerry Rawlings ?

19/11/2020

Nathalie Yamb...

C'est la rumeur qui enfle sur internet...
Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

19/11/2020

Michael B....

Michael Bakari Jordan, l'homme le plus sexy...
Secteur de la pêche : Macky donne une batterie d’instructions à Alioune Ndoye

19/11/2020

Secteur de...

En ces temps de vagues d’émigration clandestine...
[Profil] Marième Dial : La provocatrice !

19/11/2020

Marième...

Halima Gadji est un personnage particulier. Après...
Le mannequin Adja Diallo dément avoir tenu de tels propos à l'encontre d'Adebayor

19/11/2020

Le mannequin...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Cette photo de Cardi B provoque l’indignation des internautes, la chanteuse s’excuse

19/11/2020

Cette photo...

Pour la couverture du magazine “Footwear News”,...
Etrange maladie chez des pêcheurs sénégalais : Ce que révèle le rapport d’investigation

19/11/2020

Etrange maladie...

La maladie mystérieuse qui a touché plusieurs...
Le promoteur de Diamniadio Lake City convoqué à la DIC !

19/11/2020

Le promoteur...

L’homme d’affaires Diène Marcel Diagne, promoteur de...
Cyber-criminalité : Un « Kocc » peut en cacher un autre

19/11/2020

Cyber-criminalité :...

Célèbre sur les réseau sociaux, Kocc est...
Trafic de passeports et séjours Schengen: Le réseau du Point E démantelé

19/11/2020

Trafic de...

Ils étaient trois  à travailler dans une...
Trafic de faux billets: 2 nigérians et un malien tombent au… Sénégal

19/11/2020

Trafic de...

Ils viennent du Nigeria et du Mali...
Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause

19/11/2020

Mort de...

  Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore...

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et les assaillants identifiés par les autorités. Le premier ministre a tenu, samedi, une réunion d’urgence.

u moins huit enfants ont été tués et douze autres ont été blessés, samedi 24 octobre, dans l’attaque de l’école de Kumba, dans la région anglophone du Sud-Ouest au Cameroun, a rapporté l’Organisation des Nations unies (ONU).

Les assaillants étaient munis de machettes, selon les éléments diffusés dans un communiqué du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA) dans le pays. Un responsable local avait annoncé auparavant que quatre enfants avaient été tués et plusieurs autres grièvement blessés lors de cette attaque.

« L’attaque contre des écoliers est la pire atrocité depuis la reprise de l’année scolaire, le 5 octobre 2020, dans laquelle plus d’étudiants se sont inscrits dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest que ces dernières années », a insisté l’OCHA.

 

Depuis près de trois ans, des groupes séparatistes et l’armée s’affrontent dans ces deux régions camerounaises où vit l’essentiel de la minorité anglophone, dont une partie s’estime marginalisée par la majorité francophone du pays.

 

« Le boycott des écoles était une stratégie des séparatistes ces dernières années. Sept cent mille jeunes environ étaient en dehors du système scolaire à cause du conflit, a expliqué à l’Agence France-Presse (AFP) Arrey Elvis Ntui, analyste senior du groupe International Crisis au Cameroun. Le gouvernement et la société civile anglophone ont mis beaucoup de pression sur les groupes séparatistes pour que leurs enfants retournent à l’école, et des écoles qui étaient fermées depuis des années ont commencé à rouvrir. »

Plus de 3 000 morts et 700 000 déplacés

L’attaque n’a pas encore été revendiquée et les assaillants n’ont pas encore été identifiés par les autorités. Une réunion d’urgence a été organisée, samedi, par le premier ministre.

« [Les agresseurs] seront rattrapés par tous les moyens. Je dis bien par tous les moyens », a prévenu Chamberlin Ntou’ou Ndong, préfet du département de la Mémé, touché par l’attaque. Il a également insisté sur le fait que l’établissement était « non déclaré » et qu’il allait donner des instructions pour que « toutes les écoles du département » le soient désormais pour des raisons de sécurité.

Les combats au Cameroun anglophone, mais aussi les exactions et meurtres de civils par les deux camps, selon de nombreuses ONG, ont fait plus de 3 000 morts et forcé plus de 700 000 personnes à fuir leur domicile.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire