Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Cameroun/ Législatives et municipales 2020 : comment Maurice Kamto a “vendu” le MRC
04/11/2020 à 09h54 par La redaction
Maurice Kamto le président du mouvement pour la renaissance du Cameroun aurait conclu un pacte secret avec des pontes du Rdpc originaires de l’Ouest, contre une forte somme d’argent.

Qui ne se souvient pas de cette soirée du 25 novembre 2019, date à laquelle contre toute attente, Maurice Kamto le président du MRC annonçait à ses militants que sa formation politique avait décidé de boycotter les élections municipales et législatives du 9 février. Une surprenante décision prise quelques heures seulement après la clôture du dépôt des candidatures pour le double scrutin.

Pour dissiper les accusations de haute trahison qui commençaient à jaillir dans les rangs du parti, et surtout pour faire diversion, l’on évoquait dans certains médias ciblés et sur les réseaux sociaux, la rumeur d’« un projet d’élimination physique du « président élu », le Pr. Maurice Kamto ». Il ne reviendra de son périple européen et américain que le 25 février 2020, c’est-à-dire après le double scrutin. Et ce n’est pas le fruit du hasard.

 

Ce que beaucoup ignorent, c’est que l’ex-ministre délégué à la Justice avait bien planifié son timing. Le principal opposant ne faisait qu’exécuter un marché passé dans le plus grand secret avec les pontes du Rdpc. L’accord secret consistait pour Maurice Kamto à éviter de polluer l’atmosphère avec des revendications qui, à coup sûr, auraient brouillé les cartes, voire enflammé la campagne.

Pour convaincre Maurice Kamto de boycotter les législatives et municipales, les pontes du régime Biya, ressortissants de l’Ouest auraient versé un «forfait» en numéraire de 2 milliards de francs, selon une source proche du dossier qui s’est confié à nos confrères de La Nouvelle. La même source indique que la somme lui a été payée en deux tranches égales, les 23 et 26 novembre.

«Vous pouvez donc comprendre qu’en passant de longs mois chez les Blancs, Maurice Kamto avait de gros moyens. Ceci rentre d’ailleurs dans le cadre d’une assistance régulière, que lui apportent les élites de l’Ouest», soupire un cadre du Mrc, ayant depuis quelques mois pris ses distances vis-à-vis de son leader.

Pour l’heure, il est difficile de dire si le boycott des législatives et des municipales par le MRC aurait été motivé par des accords financiers entre le président Kamto et les pontes du RDPC. Il serait donc bien indiqué pour le MRC de faire toute la lumière sur cette affaire qui risque de tenir considérablement son image.

Crédit photo: Journal du Cameroun

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Maurice Kamto le président du mouvement pour la renaissance du Cameroun aurait conclu un pacte secret avec des pontes du Rdpc originaires de l’Ouest, contre une forte somme d’argent.

Qui ne se souvient pas de cette soirée du 25 novembre 2019, date à laquelle contre toute attente, Maurice Kamto le président du MRC annonçait à ses militants que sa formation politique avait décidé de boycotter les élections municipales et législatives du 9 février. Une surprenante décision prise quelques heures seulement après la clôture du dépôt des candidatures pour le double scrutin.

Pour dissiper les accusations de haute trahison qui commençaient à jaillir dans les rangs du parti, et surtout pour faire diversion, l’on évoquait dans certains médias ciblés et sur les réseaux sociaux, la rumeur d’« un projet d’élimination physique du « président élu », le Pr. Maurice Kamto ». Il ne reviendra de son périple européen et américain que le 25 février 2020, c’est-à-dire après le double scrutin. Et ce n’est pas le fruit du hasard.

 

Ce que beaucoup ignorent, c’est que l’ex-ministre délégué à la Justice avait bien planifié son timing. Le principal opposant ne faisait qu’exécuter un marché passé dans le plus grand secret avec les pontes du Rdpc. L’accord secret consistait pour Maurice Kamto à éviter de polluer l’atmosphère avec des revendications qui, à coup sûr, auraient brouillé les cartes, voire enflammé la campagne.

Pour convaincre Maurice Kamto de boycotter les législatives et municipales, les pontes du régime Biya, ressortissants de l’Ouest auraient versé un «forfait» en numéraire de 2 milliards de francs, selon une source proche du dossier qui s’est confié à nos confrères de La Nouvelle. La même source indique que la somme lui a été payée en deux tranches égales, les 23 et 26 novembre.

«Vous pouvez donc comprendre qu’en passant de longs mois chez les Blancs, Maurice Kamto avait de gros moyens. Ceci rentre d’ailleurs dans le cadre d’une assistance régulière, que lui apportent les élites de l’Ouest», soupire un cadre du Mrc, ayant depuis quelques mois pris ses distances vis-à-vis de son leader.

Pour l’heure, il est difficile de dire si le boycott des législatives et des municipales par le MRC aurait été motivé par des accords financiers entre le président Kamto et les pontes du RDPC. Il serait donc bien indiqué pour le MRC de faire toute la lumière sur cette affaire qui risque de tenir considérablement son image.

Crédit photo: Journal du Cameroun

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire