Actualités

Cameroun/Coronavirus: le silence de mort de Paul Biya suscite la polémique

Cameroun/Coronavirus: Le Silence De Mort De Paul Biya Suscite La Polémique

Ces derniers jours, un à un, les chefs d’État africains ont pris la parole alors que la pandémie de Covid-19 se propage dangereusement sur le continent. Mais Paul Biya au Cameroun, lui, reste invisible et silencieux. Une absence qui crée la polémique dans le pays.

Mais où est passé Paul Biya ? La question agite la scène politique au Cameroun. Alors que plus de 100 malades du Covid-19 ont été recensés dans le pays, le chef de l’État camerounais reste invisible.

Dans les pays voisins, tous les présidents sont montés au créneau et ont annoncé des mesures pour freiner la pandémie, mais à Yaoundé, c’est le chef du gouvernement qui s’en est chargé.

À lire aussi :   Cameroun : Samuel Eto'o, intéressé par la présidence de Fecafoot

Le Popular action party (Pap), un parti politique du pays a rendu public un communiqué relatif au silence du Président Paul Biya à ces heures de troubles au coronavrius. «Une telle inaction suscite plusieurs interrogations, notamment celle de savoir où est passé le Président de la République, sans y exclure une spéculation généralisée sur l’état de santé du Président et sa capacité à assumer réellement ses fonctions», a écrit le Pap.

Ne voulant pas tergiverser, le Pap annonce qu’il va saisir le Conseil constitutionnel pour déclarer la vacance au sommet de l’Etat. «Pour définitivement mettre fin à de telles conjectures ou leur donner du crédit, le PAP entend saisir dans les jours à venir le Conseil Constitutionnel en vue d’une déclaration officielle sur la vacance (ou non) de la Présidence de la République du Cameroun; il est urgent d’atténuer le risque d’une catastrophe de grande ampleur pour le peuple camerounais», peut-on lire dans le communiqué, selon Camer.be.

De son côté, Maurice Kamto l’un des principaux opposants a publié lui aussi “un communiqué incendiaire” dans lequel il déclare une supposée mort du chef de l’Etat camerounais. Chose qui visiblement a provoqué l’ire du ministre du Travail, Grégoire Owona “Qui êtes-vous pour donner un ultimatum à un chef d’État ? C’est honteux de vouloir utiliser le virus comme minutions politiques”, a t-il interrogé en réponse à Kamto.

À lire aussi :   Cameroun : Recrutement de Mécaniciens pour Matériel et équipements Aéroportuaires

A la tête du Cameroun depuis trentre-huit ans, Paul Biya est cité dans le record mondial de longévité des chefs d’Etat au pouvoir. Il comble ce rang avec un qualificatif de plus, Chef d’Etat “fantôme” en raison de son absence permanente de ses fonctions et cet autre palace qu’il possède à Génève.

Où est passé Biya? Le peuple camerounais a besoin de ressentir la présence de son chef…

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire