Cameroun: Au moins 15 élèves enlevés dans un collège à Kumba


Video player
Depuis le début de la crise anglophone, c’est l’enlèvement le plus important qui a été enregistré, mardi 20 novembre 2018 à Kumba dans la région du Sud-Ouest. Un témoin qui a vécu la scène indique qu’au moins 15 élèves ont été enlevés par un groupe d’hommes armés qui pourraient être des sécessionnistes:

« Plus de quinze élèves et le principal de Lord’s Bilingual Academy de Kumba ont été enlevés ce mardi en mi-journée », nous révèle sous l’anonymat un enseignant dudit collège. Il souligne par ailleurs que des personnes armées sont arrivées au collège et sont reparties avec les élèves et leur encadreur.

L’information de cet enlèvement a été confirmée par les services de communication du gouverneur de la région du Sud-Ouest: « Des élèves ont été enlevés mais nous n’avons pas le nombre exacte des personnes enlevées. Nous allons faire le point après. Pour le moment, les forces de défense et de sécurité sont mobilisées pour retrouver et libérer les otages sains et saufs ».

Pour le moment, les auteurs de ce kidnapping d’envergure n’ont pas encore été identifiés. Les militaires de la localité indiquent qu’il s’agit « probablement » d’un groupe armé du mouvement sécessionniste.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que nous assistons à ce type d’enlèvement de masse d’élèves depuis que les deux régions anglophones sont en crise. L’on se souvient qu’au moins 81 personnes, dont 79 élèves, avaient été enlevées dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 novembre 2018 sur le campus du Collège presbytérien de Nkwen dans la ville de Bamenda (région du Nord-Ouest). Les 79 élèves et quelques encadreurs avaient été retrouvés le 7 novembre près de Bafut.

 

Crédit photo: Ô Cameroun

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire