CAF : le Raja Casablanca et la JS Kabylie jouent les prolongations


Video player

Le Raja Casablanca et la Jeunesse Sportive Kabylie jouent les prolongations. En effet, la Confédération africaine de football (CAF) a ouvert une enquête disciplinaire suite aux incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Confédération, disputée, samedi dernier, entre les Algériens de la Jeunesse Sportive Kabylie et les Marocains du Raja Casablanca, au Bénin.

Le 10 juillet dernier, lors de la finale de la Coupe de la Confédération de la CAF qui a opposé la JS Kabylie au Raja de Casablanca, au stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou, au Bénin, des évènements prohibés par la CAF sont souvenus, notamment des scènes d’envahissement de terrain, perturbant la cérémonie de clôture de la soirée. Suffisant pour que la CAF diligente une enquête.

Rappelons que lors de cette finale, le Raja Casablanca est parvenu à marquer deux buts durant la première mi-temps, grâce à Sofiane Rahimi (5e) et Ben Malango (14e). La JS Kabylie a réussi à réduire le score en seconde période par l’entremise de Zakaria Boulahia (46e).

Le communiqué de la CFA en date du 14 juillet 2021

Suite aux incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Confédération Total Energies de la CAF entre le Raja Club Athletic et la JS Kabylie à Cotonou, le samedi 10 juillet 2021, la CAF annonce l’ouverture d’une enquête disciplinaire.

Après le coup de sifflet final, un groupe de supporters a envahi l’aire de jeu et perturbé la cérémonie officielle de remise des médailles et des trophées.

La CAF condamne fermement ces comportements inacceptables, nuisibles à l’image d’une de ses compétitions. Elle a ouvert une enquête disciplinaire afin de déterminer les responsabilités de ces débordements et appliquer d’éventuelles sanctions, dans le but d’empêcher que de tels incidents ne se reproduisent.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire