Burundi : Toute l’équipe de l’organisation mondiale de la Santé ( OMS) virée


Video player

Le chef de la diplomatie burundaise vient d’expulser toute l’équipe de l’OMS. Il s’agit de l’équipe en charge de la riposte contre le coronavirus. Cette expulsion intervient alors que le gouvernement est accusé de gestion opaque de la pandémie du coronavirus.

Dans une note verbale qui a fuité dans la presse, le représentant et trois autres fonctionnaires de l’OMS au Burundi ont été déclarés « persona non grata ». Le chef de la diplomatie leur a donné jusqu’à ce 15 mai pour quitter le territoire burundais. Pourtant, les autorités n’ont pas agi sans savoir que l’aéroport Melchior Ndadaye de Bujumbura est fermé pour la lutte contre la Covid-19.

L’équipe expulsée est composée du représentant de l’OMS au Burundi, Walter Kazadi Mulombo et les trois fonctionnaires de son bureau. Jean-Pierre Mulunda était le coordinateur technique de la riposte contre la Covid-19, Ruhana Mihindi était en charge du programme de lutte contre les maladies transmissibles et le professeur Daniel Parzy est un expert en biologie moléculaire.

Lire aussi : Burundi : Le cadavre d’un albinos découvert sans les membres

Il faut noter qu’il y a de cela un mois, le même représentant de l’OMS et des fonctionnaires de son bureau avaient évité une expulsion. A l’époque, ils étaient accusés d’« immixtion » dans la gestion de la pandémie de la Covid-19. Mais, cette fois-ci, les autorités burundaises n’ont pas voulu reculer. Selon un diplomate résidant à Bujumura, le gouvernement « les pousse dehors brutalement. C’est très inamical et peu diplomatique »

Lire aussi : Lutte contre Covid-19 : l’OMS offre 14 véhicules au Cameroun

Après une expulsion ratée, l’opinion publique se demande bien ce qui a pu pousser le pouvoir à prendre une nouvelle fois cette décision. Certaines sources font allusion à un « prétexte » lié à un contrat sur des médicaments du paludisme.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire