Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
BURNA BOY RÉVÈLE POURQUOI LES NIGÉRIANS LE DÉTESTENT
20/05/2020 à 22h41 par La redaction

BURNA BOY RÉVÈLE POURQUOI LES NIGÉRIANS LE DÉTESTENT

BURNA BOY RÉVÈLE POURQUOI LES NIGÉRIANS LE DÉTESTENT

Burna Boy fait son grand retour dans la bataille qui l’oppose depuis des mois à ses haters. Désormais privé de son cheval de bataille Twitter, le gars a tout de même trouvé le moyen de faire passer le mot.

Le chanteur nigérian Burna Boy n’en a visiblement pas assez des débats avec les internautes. Alors que ce dernier avait en quelque sorte mis un point final aux échanges en annonçant son retrait définitif de la plateforme Twitter, son champ de bataille de prédilection, il a fait son grand retour mais cette fois par un autre canal.

Si le gars est bien décidé à ne plus se battre sur Twitter, il lui reste toujours un canal à l’instar de Snaptchat. C’est ainsi qu’il y a un jour, l’interprète de «Ye» a fait sur Snapchat un clin d’œil à ses détracteurs :

“Ils m’aiment mais ils me détestent, parce que je leur dis ce qu’ils ont BESOIN d’entendre et non ce qu’ils veulent bien entendre.”

Une déclaration qui fait remonter à l’esprit son autoproclamation en tant que numéro un de l’Afrobeat. Dans ce contexte, il est clair que les nigérians auront toujours un peu de mal à accepter ce type de «vérité».

Burna Boy n’a apparemment pas tenu compte de la première leçon. Au jeu des échanges d’idées avec les fans, le vainqueur est très souvent le même. Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 467 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Burna Boy fait son grand retour dans la bataille qui l’oppose depuis des mois à ses haters. Désormais privé de son cheval de bataille Twitter, le gars a tout de même trouvé le moyen de faire passer le mot.

Le chanteur nigérian Burna Boy n’en a visiblement pas assez des débats avec les internautes. Alors que ce dernier avait en quelque sorte mis un point final aux échanges en annonçant son retrait définitif de la plateforme Twitter, son champ de bataille de prédilection, il a fait son grand retour mais cette fois par un autre canal.

Si le gars est bien décidé à ne plus se battre sur Twitter, il lui reste toujours un canal à l’instar de Snaptchat. C’est ainsi qu’il y a un jour, l’interprète de «Ye» a fait sur Snapchat un clin d’œil à ses détracteurs :

“Ils m’aiment mais ils me détestent, parce que je leur dis ce qu’ils ont BESOIN d’entendre et non ce qu’ils veulent bien entendre.”

Une déclaration qui fait remonter à l’esprit son autoproclamation en tant que numéro un de l’Afrobeat. Dans ce contexte, il est clair que les nigérians auront toujours un peu de mal à accepter ce type de «vérité».

Burna Boy n’a apparemment pas tenu compte de la première leçon. Au jeu des échanges d’idées avec les fans, le vainqueur est très souvent le même. Qu’en pensez-vous ?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 467 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire