Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina : une mère et ses 4 enfants meurent après un repas
04/02/2020 à 09h13 par La redaction

Au Burkina, une mère et ses 4 enfants sont morts le 2 février 2020 après avoir consommé un reste de repas, a t-on appris du père de famille, seul rescapé.

Une mère et ses quatre enfants ont perdu la vie dimanche 2 février 2020 à Dédougou au Burkina Faso, après avoir consommé un reste de repas, a appris Yeclo.com auprès du père de famille, seul rescapé.

La mère et ses quatre enfants, dont l’âge varie entre 3 et 8 ans, sont décédés dimanche 2 février 2020 en début de soirée, au secteur 3 de Dédougou, dans des circonstances non encore élucidées.

Selon les informations recueillies par Yeclo.com, c’est après le repas de midi que les enfants ont commencé à se plaindre de maux de ventre, aux environs de 17 heures.

Peu de temps après, la maman et le père de famille ont ressenti le même mal.

« C’est dans la matinée que j’ai reçu la visite d’un frère à qui ma femme a servi le tô (plat local) aux environs de 10 heures. A midi, mon épouse, mes enfants et moi avons mangé le reste du repas de mon invité. C’est après ce repas que les enfants ont commencé à se plaindre de maux de ventre, ensuite la femme et moi après », a affirmé lundi 3 février 2020 au matin, le père de famille Lassina Gnémé, sur son lit d’hôpital.

Avant même de les convoyer à l’hôpital, poursuit-il en larmoyant, les 4 enfants ont rendu l’âme à domicile. Quant à la maman, elle a perdu la vie à l’hôpital.

Recherché toute la nuit en vain, c’est dans la matinée du lundi 3 février 2020 que l’invité de Lassina Gnémé a été retrouvé sain et sauf et convoyé à l’hôpital pour des analyses médicales.

Interrogé, le médecin généraliste, chef de service des urgences médicales du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Dédougou, Dr Aboubacar Dramé, ne situe pas avec exactitude les causes de l’internement de M. Gnémé et sa défunte femme.

Des enquêtes policières, selon les dires du médecin, sont en cours pour mieux comprendre la situation.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Burkina, une mère et ses 4 enfants sont morts le 2 février 2020 après avoir consommé un reste de repas, a t-on appris du père de famille, seul rescapé.

Une mère et ses quatre enfants ont perdu la vie dimanche 2 février 2020 à Dédougou au Burkina Faso, après avoir consommé un reste de repas, a appris Yeclo.com auprès du père de famille, seul rescapé.

La mère et ses quatre enfants, dont l’âge varie entre 3 et 8 ans, sont décédés dimanche 2 février 2020 en début de soirée, au secteur 3 de Dédougou, dans des circonstances non encore élucidées.

Selon les informations recueillies par Yeclo.com, c’est après le repas de midi que les enfants ont commencé à se plaindre de maux de ventre, aux environs de 17 heures.

Peu de temps après, la maman et le père de famille ont ressenti le même mal.

« C’est dans la matinée que j’ai reçu la visite d’un frère à qui ma femme a servi le tô (plat local) aux environs de 10 heures. A midi, mon épouse, mes enfants et moi avons mangé le reste du repas de mon invité. C’est après ce repas que les enfants ont commencé à se plaindre de maux de ventre, ensuite la femme et moi après », a affirmé lundi 3 février 2020 au matin, le père de famille Lassina Gnémé, sur son lit d’hôpital.

Avant même de les convoyer à l’hôpital, poursuit-il en larmoyant, les 4 enfants ont rendu l’âme à domicile. Quant à la maman, elle a perdu la vie à l’hôpital.

Recherché toute la nuit en vain, c’est dans la matinée du lundi 3 février 2020 que l’invité de Lassina Gnémé a été retrouvé sain et sauf et convoyé à l’hôpital pour des analyses médicales.

Interrogé, le médecin généraliste, chef de service des urgences médicales du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Dédougou, Dr Aboubacar Dramé, ne situe pas avec exactitude les causes de l’internement de M. Gnémé et sa défunte femme.

Des enquêtes policières, selon les dires du médecin, sont en cours pour mieux comprendre la situation.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire