Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina: Plus de 90 dossiers de crime de sang à étudier en deux semaines
14/12/2019 à 12h37 par Le Boy

 

Plus de 90 dossiers de crime de sang à examiner en l’espace de deux semaines.

Laurent Poda,  le procureur général de la Cour d’Appel de Ouagadougou, a annoncé ce vendredi 13 décembre 2019, la tenue de deux sessions de la Chambre criminelle, à Ouagadougou et à Ouahigouya, dans le but de juger ces dossiers de crime de sang.

Selon le procureur Poda, la session pour le pôle criminel de Ouahigouya se tiendra du 16 au 23 décembre 2019 et celle pour le compte du pôle criminel de Ouagadougou se déroulera en deux phases : du 27 au 28 décembre 2019 et du 7 au 10 janvier 2020.

Lire aussi :Neymar traîne encore le Barça en justice

« Pour ces premières sessions, nous avons décidé de programmer les dossiers de crime de sang principalement et quelques dossiers de vol aggravé, d’empoisonnement, de vol, de détournement de deniers publics, de coups et blessures volontaires aggravés », a-t-il déclaré.

Un total de 99 dossiers de crime de sang seront  jugés. La session de Ouahigouya connaitra de « 42 dossiers dont six cas d’assassinat, onze cas de meurtre et 20 cas de coups mortels», et celle de Ouagadougou concernera «57 dossiers dont sept cas d’assassinat, 15 cas de meurtre, un cas d’infanticide et 10 cas de coups mortels », a affirmé le procureur général de la Cour d’Appel de Ouagadougou.

Laurent Poda a aussi rappeler que la Chambre criminelle est « entrain de programmer d’autres sessions dans les mois à venir pour évacuer le stock de dossiers en état de recevoir jugement ».

Avec wakatsera.com

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 616 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Plus de 90 dossiers de crime de sang à examiner en l’espace de deux semaines.

Laurent Poda,  le procureur général de la Cour d’Appel de Ouagadougou, a annoncé ce vendredi 13 décembre 2019, la tenue de deux sessions de la Chambre criminelle, à Ouagadougou et à Ouahigouya, dans le but de juger ces dossiers de crime de sang.

Selon le procureur Poda, la session pour le pôle criminel de Ouahigouya se tiendra du 16 au 23 décembre 2019 et celle pour le compte du pôle criminel de Ouagadougou se déroulera en deux phases : du 27 au 28 décembre 2019 et du 7 au 10 janvier 2020.

Lire aussi :Neymar traîne encore le Barça en justice

« Pour ces premières sessions, nous avons décidé de programmer les dossiers de crime de sang principalement et quelques dossiers de vol aggravé, d’empoisonnement, de vol, de détournement de deniers publics, de coups et blessures volontaires aggravés », a-t-il déclaré.

Un total de 99 dossiers de crime de sang seront  jugés. La session de Ouahigouya connaitra de « 42 dossiers dont six cas d’assassinat, onze cas de meurtre et 20 cas de coups mortels», et celle de Ouagadougou concernera «57 dossiers dont sept cas d’assassinat, 15 cas de meurtre, un cas d’infanticide et 10 cas de coups mortels », a affirmé le procureur général de la Cour d’Appel de Ouagadougou.

Laurent Poda a aussi rappeler que la Chambre criminelle est « entrain de programmer d’autres sessions dans les mois à venir pour évacuer le stock de dossiers en état de recevoir jugement ».

Avec wakatsera.com

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 616 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire