Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina : François Compaoré sera bientôt extradé
17/02/2020 à 20h10 par Le Boy

Burkina : François Compaoré sera bientôt extradé

Burkina : François Compaoré sera bientôt  extradé

En juin 2019, la justice française s’est prononcée en faveur de l’extradition de François Compaoré vers le Burkina. Depuis, le frère cadet de Blaise Compaoré attend la signature du décret d’application de cette décision.

La justice de son pays souhaite l’entendre dans l’affaire de l’assassinat, le 13 décembre 1998, du journaliste Norbert Zongo. François Compaoré, qui a toujours nié y être mêlé, se dit victime d’un acharnement judiciaire et politique.

Le 5 décembre 2018, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris avait autorisé l'extradition de Compaoré vers Ouagadougou, où le dossier Zongo, classé en 2003 après un non-lieu en faveur du seul inculpé, a été rouvert à la faveur de la chute de Blaise Compaoré.

Journaliste d'investigation reconnu et directeur de l'hebdomadaire L'Indépendant, Norbert Zongo avait été assassiné le 13 décembre 1998, alors qu'il enquêtait sur le meurtre du chauffeur de François Compaoré. Sa mort avait provoqué une profonde crise politique au Burkina Faso.

Le journaliste, âgé de 49 ans, auteur de plusieurs enquêtes retentissantes dénonçant une mauvaise gouvernance sous le régime Compaoré, avait été tué avec trois de ses compagnons. Les quatre dépouilles avaient été retrouvées calcinées dans le sud du pays.

A 66 ans, François Compaoré reste un membre influent du Congrès pour la démocratie et le progrès et reçoit des Burkinabè à son domicile parisien où il vit depuis son arrestation, en octobre 2017, à l’aéroport Charles de Gaulle.

Il avait été arrêté à l'aéroport parisien Charles-de-Gaulle en octobre 2017 en exécution d'un mandat d'arrêt émis par les autorités de Ouagadougou. Dans son arrêt, la cour de cassation a estimé que la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris avait demandé aux autorités burkinabè divers éléments complémentaires, afin de savoir si Compaoré bénéficierait des garanties fondamentales de procédure, des droits de la défense et d'un procès équitable.

En décembre dernier, Luc Hallade, l’ambassadeur de France au Burkina, avait assuré à des journalistes venus lui exprimer leur mécontentement face à la lenteur de la procédure que le décret d’extradition serait bientôt signé.

Les avocats de François  Compaoré ont déjà annonce que, si tel était le cas, ils déposeraient un recours devant le conseil d’Etat,  ce qui retarderait de quelques mois encore l’éventuel départ de leur client pour Ouagadougou.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

USA : Lil Wayne bientôt libéré par grâce présidentielle

20/01/2021

USA : Lil Wayne bientôt...

Avant de quitter la Maison Blanche cette...
Gab, le nouveau repaire des partisans de Trump, expliqué en six points

20/01/2021

Gab, le...

Comme «la nature a horreur du vide»,...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Lundi le 19 Janvier 2021

20/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons  un condensé des articles...
États-Unis : Après Twitter, Donald Trump censuré par YouTube et Facebook

20/01/2021

États-Unis :...

Encore président pour quelques jours, Donald Trump...
États-Unis - Incendie au Capitole : le bâtiment évacué après un feu allumé par des sans-abri

20/01/2021

États-Unis –...

Le Capitole à Washington a été provisoirement...
"Je connais le nom et l'adresse de la personne qui détient Diary Sow"

19/01/2021

« Je connais...

Bonne nouvelle pour les parents, proches et...
Tina Glamour,BB Carla

19/01/2021

Tina Glamour...

Entre Tina Glamour et ses enfants, le...
CHAN 2021: Voici la situation dans le groupe du Togo

19/01/2021

CHAN 2021:...

La sélection A' marocaine, le tenant du...
Victoire Biaku : La chanteuse n'est plus célibataire

19/01/2021

Victoire Biaku...

Victoire Biaku n'est plus à présenter. Passée...
Kenya : un pasteur enceinte ses deux filles

19/01/2021

Kenya :...

John Gichira, un pasteur âgé de 51...
Togo : un œuf coûte 150 F l'unité en ce mois de janvier

19/01/2021

Togo :...

Souvent considéré comme  la protéine animale la...
Côte d'Ivoire: Serey Dié « Ma page Facebook a été piraté, je n'ai plus le contrôle»

19/01/2021

Côte d’Ivoire:...

  L'ivoirien Serey Dié Geoffroy est un...
Togo : La taxe des véhicules à moteur entre en vigueur (photo)

19/01/2021

Togo :...

Deux ans après la première mise à...
Mercato: Mandzukic s'engage avec AC Milan

19/01/2021

Mercato: Mandzukic...

Comme annoncé sur les réseaux sociaux, les...
Tournoi UFOA-B U17: La Côte d'Ivoire remporte le trophée en battant le Nigéria en finale

19/01/2021

Tournoi UFOA-B...

Le tournoi de l'union des fédérations de...
Mali : 03 présumés terroristes interpelés

19/01/2021

Mali :...

Trois (03) terroristes viennent d’être interpelés dans...
Détournement de 200 milliards : Zénab N. perd son procès

19/01/2021

Détournement de...

La ministre Zénab Nabaya Dramé citée dans...
Ghana : le vice-président offre une bourse d’étude à étudiante vendeuse d’eau

19/01/2021

Ghana : le...

Dr Alhaji Mahamudu Bawumia, le vice-président de...
« Diary Sow a la bouche ligotée, attachée sur une chaise »

19/01/2021

« Diary Sow...

« Diary Sow a la bouche ligotée, attachée...
France : à 92 ans, Jean-Marie Le Pen se marie religieusement en secret

19/01/2021

France :...

  L'amour n'a pas d'âge, dit-on. Et...

En juin 2019, la justice française s’est prononcée en faveur de l’extradition de François Compaoré vers le Burkina. Depuis, le frère cadet de Blaise Compaoré attend la signature du décret d’application de cette décision.

La justice de son pays souhaite l’entendre dans l’affaire de l’assassinat, le 13 décembre 1998, du journaliste Norbert Zongo. François Compaoré, qui a toujours nié y être mêlé, se dit victime d’un acharnement judiciaire et politique.

Le 5 décembre 2018, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris avait autorisé l'extradition de Compaoré vers Ouagadougou, où le dossier Zongo, classé en 2003 après un non-lieu en faveur du seul inculpé, a été rouvert à la faveur de la chute de Blaise Compaoré.

Journaliste d'investigation reconnu et directeur de l'hebdomadaire L'Indépendant, Norbert Zongo avait été assassiné le 13 décembre 1998, alors qu'il enquêtait sur le meurtre du chauffeur de François Compaoré. Sa mort avait provoqué une profonde crise politique au Burkina Faso.

Le journaliste, âgé de 49 ans, auteur de plusieurs enquêtes retentissantes dénonçant une mauvaise gouvernance sous le régime Compaoré, avait été tué avec trois de ses compagnons. Les quatre dépouilles avaient été retrouvées calcinées dans le sud du pays.

A 66 ans, François Compaoré reste un membre influent du Congrès pour la démocratie et le progrès et reçoit des Burkinabè à son domicile parisien où il vit depuis son arrestation, en octobre 2017, à l’aéroport Charles de Gaulle.

Il avait été arrêté à l'aéroport parisien Charles-de-Gaulle en octobre 2017 en exécution d'un mandat d'arrêt émis par les autorités de Ouagadougou. Dans son arrêt, la cour de cassation a estimé que la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris avait demandé aux autorités burkinabè divers éléments complémentaires, afin de savoir si Compaoré bénéficierait des garanties fondamentales de procédure, des droits de la défense et d'un procès équitable.

En décembre dernier, Luc Hallade, l’ambassadeur de France au Burkina, avait assuré à des journalistes venus lui exprimer leur mécontentement face à la lenteur de la procédure que le décret d’extradition serait bientôt signé.

Les avocats de François  Compaoré ont déjà annonce que, si tel était le cas, ils déposeraient un recours devant le conseil d’Etat,  ce qui retarderait de quelques mois encore l’éventuel départ de leur client pour Ouagadougou.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire