Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina Faso : un car roule sur un engin explosif et fait 14 morts
05/01/2020 à 12h12 par Fabrice Agblemagnon

Le samedi 4 janvier 2020 un car a sauté sur un engin explosif au Burkina Faso. L'explosion a fait plusieurs victimes. Les victimes sont «essentiellement des élèves qui regagnaient leur localité d'études après avoir passés les fêtes de fin d'année en famille».

Le samedi dans l'explosion d'un car dans le nord-ouest du Burkina Faso, on dénombre 14 morts dont 7 élèves selon un bilan provisoire annoncé par le gouvernement dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche.
Trois cars transportant 160 passagers sont partis de la localité de Toéni pour rejoindre la ville de Tougan samedi matin. L'un des cars a «sauté sur un engin explosif improvisé», selon le communiqué signé du ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou.

«Le bilan provisoire fait état de 14 morts parmi lesquels sept élèves et quatre femmes», selon le communiqué, qui fait état également de «dix-neuf blessés dont trois graves». L'âge des victimes n'a pas été dévoilé dans le communiqué.

«Les blessés ont été immédiatement évacués au centre médical avec antenne chirurgicale de Tougan pour recevoir des soins médicaux appropriés», selon la même source.

«Le gouvernement, selon le communiqué, condamne fermement cet acte lâche et barbare qui vise à mettre à mal le moral des populations».
Plusieurs sources sécuritaires ont confirmé l'état de cet incident .
Selon l'une de ces sources, les «collégiens tués regagnaient la localité où ils faisaient leurs études après avoir passé les fêtes de fin d'année en famille».
Pour le moment l'attaque n'a pas encore été revendiqué.

Il faut préciser qu'il y a environ 11 jours on parlait du massacre d' Arbinda, la veille du Noël. On dénombre :
Trente-cinq civils, dont 31 femmes, avaient été tués, ainsi que sept militaires, lors de l'attaque de la base militaire puis de la ville.
Le groupe djihadiste, Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) avait revendiqué seulement l'attaque contre la base militaire, sans évoquer les victimes civiles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le samedi 4 janvier 2020 un car a sauté sur un engin explosif au Burkina Faso. L'explosion a fait plusieurs victimes. Les victimes sont «essentiellement des élèves qui regagnaient leur localité d'études après avoir passés les fêtes de fin d'année en famille».

Le samedi dans l'explosion d'un car dans le nord-ouest du Burkina Faso, on dénombre 14 morts dont 7 élèves selon un bilan provisoire annoncé par le gouvernement dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche.
Trois cars transportant 160 passagers sont partis de la localité de Toéni pour rejoindre la ville de Tougan samedi matin. L'un des cars a «sauté sur un engin explosif improvisé», selon le communiqué signé du ministre de la communication et porte-parole du gouvernement Remis Fulgance Dandjinou.

«Le bilan provisoire fait état de 14 morts parmi lesquels sept élèves et quatre femmes», selon le communiqué, qui fait état également de «dix-neuf blessés dont trois graves». L'âge des victimes n'a pas été dévoilé dans le communiqué.

«Les blessés ont été immédiatement évacués au centre médical avec antenne chirurgicale de Tougan pour recevoir des soins médicaux appropriés», selon la même source.

«Le gouvernement, selon le communiqué, condamne fermement cet acte lâche et barbare qui vise à mettre à mal le moral des populations».
Plusieurs sources sécuritaires ont confirmé l'état de cet incident .
Selon l'une de ces sources, les «collégiens tués regagnaient la localité où ils faisaient leurs études après avoir passé les fêtes de fin d'année en famille».
Pour le moment l'attaque n'a pas encore été revendiqué.

Il faut préciser qu'il y a environ 11 jours on parlait du massacre d' Arbinda, la veille du Noël. On dénombre :
Trente-cinq civils, dont 31 femmes, avaient été tués, ainsi que sept militaires, lors de l'attaque de la base militaire puis de la ville.
Le groupe djihadiste, Etat islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP) avait revendiqué seulement l'attaque contre la base militaire, sans évoquer les victimes civiles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire