Burkina-Faso: Les autorités réglementent les diffusions de Télénovelas


Video player

Déjà le 31 janvier, au Burkina-Faso, le Conseil supérieur de la Communication (CSC) n’autorisera plus certaines diffusions de Telenovelas.

Telenovelas une chaîne de télévision très connue doit sa célébrité à certains films un peu déplacés qu’elle diffuse. Les feuilletons font très souvent leur passage sur cette chaîne. Dans ces feuilletons , on peut constater des attitudes quelques fois très très osées , comme le moment des caresses intimes …
Ces clichés, ces vidéos très souvent présentes dans les diffusions n’offrent pas un soutient à l’éducation des enfants. Ces feuilletons qu’on peut qualifier sans incertitude de pornographiques qui mettent en scène des étreintes sont juge trop osées pour le regard des enfants.
Ainsi le Conseil supérieur de la Communication (CSC) compte réglementer ces diffusions.

Donc, via le plus fameux site de partage de vidéos que la RTB relaie, depuis ce 5 janvier, des propos du vice-président de l’organe de régulation, focalisés sur les telenovelas dont on sait les téléspectateurs et les diffuseurs très friands : les uns pour l’ambiance à l’eau de rose de ces sagas souvent sud-américaines, les autres pour le caractère bon marché de séries largement amorties.

Sur ce front depuis quelques semaines, le membre du CSC évoque une régulation des feuilletons incriminés dès le 31 janvier 2020. Pour nourrir un propos qu’il justifie par la protection du public jeune, Aziz Bamogo décrit la scène d’une série où « un homme et une femme » sont « en train de s’embrasser sur un lit ». L’image, diffusée sur la RTB, aurait été largement relayée sur les réseaux sociaux par des internautes interpellant l’organe de régulation.
Même si le conseiller s’adresse dans on intervention à des chaînes publiques et privées de Burkina- Faso, la RTBF est citée clairement.Il sait l’usage massif que l’organe public fait des telenovelas depuis trois décennies et, en même temps, sa veille constante pour une programmation scrupuleuse en matière de protection de l’enfance.

Pour rappel, dans les années 1990, l’explosion de sitcoms locaux, la TNB de l’époque avait censuré « Hélène et les garçons ». Si cette série française semblait bien peu susceptible de dévergonder la jeunesse, Aziz Bamogo rappelle que l’évocation du vagabondage sentimental peut conduire à des dérapages plus problématiques. Et le conseiller de rappeler les images pornographiques « made in Burkina » qui circulèrent sur les réseaux, il y a une douzaine
d’années. Des vidéos réalisées au parc Bangr Weogo par des élèves des lycées Newton et LTO.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Burkina-Faso: Les autorités réglementent les diffusions de Télénovelas Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire