Burkina Faso : le parrain de Wagner adresse un message à la junte militaire


Video player

L’homme d’affaires russe Evgueni Prigojine a salué mardi 25 janvier 2022 le coup d’Etat militaire qui s’est déroulé au Burkina Faso. D’après ce réputé proche de Vladimir Poutine et présumé parrain du groupe paramilitaire Wagner, les récents renversements des régimes en place par les militaires dans des pays d’Afrique, sont le signe d’une “nouvelle ère de décolonisation” en Afrique.

Le présumé parrain du groupe Wagner attribue cette série de coups d’Etat en Afrique comme les résultats du néocolonialisme. Il estime que les africains réagissent afin de sortir de l’emprise des occidentaux. Evgueni Prigojine a fait son analyse dans un commentaire publié sur le réseau social russe VK par sa société, Concord.

“Tous ces soi-disant coups d’État sont dus au fait que l’Occident tente de diriger les États et de supprimer leurs priorités nationales, d’imposer des valeurs étrangères aux Africains, parfois en s’en moquant clairement”, a déclaré Evgueni Prigojine.

Et d’ajouter : “Il n’est pas surprenant que de nombreux États africains soient en quête de liberté. Cela se produit parce que l’Occident essaie de maintenir les populations de ces pays dans un état semi-animal”.

Le parrain de Wagner salue le coup d’Etat militaire perpétré au Burina Faso

Prigojine est convaincu que le putsch militaire orchestré contre Roch Marc Christian Kaboré est un “nouveau mouvement de libération” qui se déroule actuellement en Afrique. Il considère cet événement comme une “nouvelle ère de décolonisation”.

Bien avant la réaction de l’homme d’affaires russe, c’est Alexandre Ivanov, connu pour être l’un des représentants du groupe Wagner en Centrafrique, qui a fait l’éloge de ce putsch. Dans un communiqué publié sur Twitter, il a encensé les militaires mutins de Ouagadougou.

M. Ivanov a indiqué que la France n’avait obtenu “aucun succès dans la lutte contre le terrorisme dans la région”. Il s’est dit prêt à “partager l’expérience des instructeurs russes en Centrafrique pour la formation de l’armée du Burkina Faso si les autorités le demandent”.

Rappelons que la présence de Wagner a été signalée en Ukraine, en Syrie, en Libye et dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. La société militaire est visée par des sanctions de l’Union Européenne depuis décembre dernier.

Accusé de financer la société militaire privée Wagner, Prigojine dément toujours tout lien avec ce groupe qui agit en faveur du Kremlin, selon la France. Pourtant, le gouvernement russe nie également tout lien avec la société militaire privée.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire