Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina Faso : 93 élèves sous-officiers gendarmes radiés, les raisons
23/06/2020 à 15h45 par Aimé AMSON

Pas de demi-mesure. Au Burkina Faso, 93 élèves sous-officiers gendarmes de deuxième année de formation ont été radiés pour avoir refusé de se soumettre à un exercice de marche dans le cadre de leur formation militaire. Ce comportement de ces jeunes soldats survient après un accident de la route qui a occasionné un mort et des  blessés dans leur rang.

Lire aussi  : “J’EXPOSE MON CORPS PARCE QU’IL ME FAIT GAGNER DE L’ARGENT” EUDOXIE YAO PARLE ET ASSUME

Selon les informations relayées par le confrère Yahoo actualité, le début de cette affaire remonte en fin d’année 2019.

« Au cours de leur formation ces élèves sous-officiers gendarmes poursuivent  désertent l’un de leur site. Pendant un exercice de marche entrant dans le cadre de leur formation militaire, leur groupe avait été victime d’un accident de la route. Un camion-citerne s’était renversé sur la voie, tuant un stagiaire et blessant une vingtaine », indique  Yaya Boudani, leur correspondant depuis Ouagadougou.

Face à cette situation tragique, les sauvés avaient pris la décision de ne plus « poursuivre l’exercice de marche au motif que cela était très dangereux et représentait de gros risques pour leur sécurité. Ils désertaient le site ».

Lire aussi : SÉNÉGAL : UN COMMISSAIRE DE POLICE ARRÊTÉ POUR UNE LETTRE INCENDIAIRE ADRESSÉE À MACKY SALL

« Le comportement de ces élèves sous-officiers constitue une  faute grave contre la discipline pendant la formation », selon un officier.

Leur comportement a donné lieu à une enquête afin de situer les responsabilités. Lors de la formation, les investigations étaient en cours. Par conséquence, « 93 élèves sous-officiers reconnus comme des éléments ayant laissé leur poste et sans débat, ils ont été sévèrement radiés des effectifs de l’école nationale des sous-officiers de gendarmerie dans le cadre d’une procédure disciplinaire ».

Lire aussi : LE NOM D’ELON MUSK A ÉTÉ UTILISÉ DANS UNE ARNAQUE AU BITCOIN À 2 MILLIONS DE DOLLARS

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Pas de demi-mesure. Au Burkina Faso, 93 élèves sous-officiers gendarmes de deuxième année de formation ont été radiés pour avoir refusé de se soumettre à un exercice de marche dans le cadre de leur formation militaire. Ce comportement de ces jeunes soldats survient après un accident de la route qui a occasionné un mort et des  blessés dans leur rang.

Lire aussi  : “J’EXPOSE MON CORPS PARCE QU’IL ME FAIT GAGNER DE L’ARGENT” EUDOXIE YAO PARLE ET ASSUME

Selon les informations relayées par le confrère Yahoo actualité, le début de cette affaire remonte en fin d’année 2019.

« Au cours de leur formation ces élèves sous-officiers gendarmes poursuivent  désertent l’un de leur site. Pendant un exercice de marche entrant dans le cadre de leur formation militaire, leur groupe avait été victime d’un accident de la route. Un camion-citerne s’était renversé sur la voie, tuant un stagiaire et blessant une vingtaine », indique  Yaya Boudani, leur correspondant depuis Ouagadougou.

Face à cette situation tragique, les sauvés avaient pris la décision de ne plus « poursuivre l’exercice de marche au motif que cela était très dangereux et représentait de gros risques pour leur sécurité. Ils désertaient le site ».

Lire aussi : SÉNÉGAL : UN COMMISSAIRE DE POLICE ARRÊTÉ POUR UNE LETTRE INCENDIAIRE ADRESSÉE À MACKY SALL

« Le comportement de ces élèves sous-officiers constitue une  faute grave contre la discipline pendant la formation », selon un officier.

Leur comportement a donné lieu à une enquête afin de situer les responsabilités. Lors de la formation, les investigations étaient en cours. Par conséquence, « 93 élèves sous-officiers reconnus comme des éléments ayant laissé leur poste et sans débat, ils ont été sévèrement radiés des effectifs de l’école nationale des sous-officiers de gendarmerie dans le cadre d’une procédure disciplinaire ».

Lire aussi : LE NOM D’ELON MUSK A ÉTÉ UTILISÉ DANS UNE ARNAQUE AU BITCOIN À 2 MILLIONS DE DOLLARS

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire