Burkina: Des soldats Français grièvement blessés lors d’une attaque dans la région de Blaise Compaoré


Video player

Des soldats français en mission de reconnaissance près de l’aéroport de Ouachiguya ont été blessés lors d’un attentat présumé à la bombe.

Les soldats français blessés à Wahigoa, où se trouve l’ancien président burkinabé Blaise Compaoré, sont dans un état préoccupant pour certains, selon l’AFP. Selon les premières informations sur les lieux, ils auraient été victimes de l’attentat à la bombe. Les terroristes qui occupent certaines zones du nord du Burkina sont passés maîtres dans la fabrication de bombes artisanales et même d’engins explosifs improvisés (EEI).

Quatre soldats français ont peut-être sauté d’un des engins. Ils ont été blessés lorsqu’un engin explosif improvisé (EEI) a explosé au passage de leur véhicule, a annoncé mardi l’état-major français. “Le véhicule tout-terrain a explosé sur un engin explosif improvisé à la sortie de l’aéroport de Vahiguya”, a confirmé l’état-major, notant qu’il s’agissait d’une “unité balkanique en mission de reconnaissance”.

 

A en juger par les résultats, un communiqué de presse de l’état-major indique que quatre soldats ont été blessés, dont un grièvement. “Ils ont été immédiatement évacués vers Gao”, au Mali, a souligné l’armée française dans son communiqué. Avant d’ajouter que “ceux qui le méritent seront évacués vers la France”. La ville natale de Blaise Compaoré, Wahigoua, est l’un des foyers du terrorisme au Burkina.

Des soldats français en mission de reconnaissance près de l’aéroport de Ouachiguya ont été blessés lors d’un attentat présumé à la bombe.

Les soldats français blessés à Wahigoa, où se trouve l’ancien président burkinabé Blaise Compaoré, sont dans un état préoccupant pour certains, selon l’AFP. Selon les premières informations sur les lieux, ils auraient été victimes de l’attentat à la bombe. Les terroristes qui occupent certaines zones du nord du Burkina sont passés maîtres dans la fabrication de bombes artisanales et même d’engins explosifs improvisés (EEI).

Quatre soldats français ont peut-être sauté d’un des engins. Ils ont été blessés lorsqu’un engin explosif improvisé (EEI) a explosé au passage de leur véhicule, a annoncé mardi l’état-major français. “Le véhicule tout-terrain a explosé sur un engin explosif improvisé à la sortie de l’aéroport de Vahiguya”, a confirmé l’état-major, notant qu’il s’agissait d’une “unité balkanique en mission de reconnaissance”.

A en juger par les résultats, un communiqué de presse de l’état-major indique que quatre soldats ont été blessés, dont un grièvement. “Ils ont été immédiatement évacués vers Gao”, au Mali, a souligné l’armée française dans son communiqué. Avant d’ajouter que “ceux qui le méritent seront évacués vers la France”. La ville natale de Blaise Compaoré, Wahigoua, est l’un des foyers du terrorisme au Burkina.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Burkina: Des soldats Français grièvement blessés lors d'une attaque dans la région de Blaise Compaoré Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire