Actualités Nigéria

Nigeria : le président Buhari révèle les causes de l’insurrection de Boko Haram

Nigeria : le président Buhari révèle les causes de l'insurrection de Boko Haram
FILE PHOTO: Nigerian President Muhammadu Buhari speaks during a news conference during a visiit to Pretoria, South Africa, October 3, 2019. REUTERS/Siphiwe Sibeko/File Photo

Le gouvernement nigérian n’ignore pas les causes de l’insurrection de Boko Haram dans le nord du pays. Dans une interview avec Arise TV diffusée ce jeudi  10 juin 2021, le président Muhammadu Buhari a révélé que ce problème est intimement lié chômage et la pauvreté des jeunes.

 

Sur Arise TV, le président Buhari a avoué qu’il pensait que son gouvernement avait fait beaucoup pour combattre les terroristes, mais il était loin du compte. Selon lui, le problème dans le « Nord-Est était très difficile ». Le chômage et la pauvreté des jeunes sont les principales causes de l’insurrection de Boko Haram dans le nord du Nigeria.

À lire aussi :   Boko Haram frappe au Nigeria et tue trois soldats

Lire aussi : Boko Haram a de nouveau frappé au Niger

Le dirigeant nigérian a ajouté qu’il pense que la majorité des membres de Boko Haram sont des Nigérians, après que le gouverneur de l’État de Borno, Babagana Zulum, le lui ait dit. Buhari promet, toutefois, de faire tout possible afin de mettre fin aux violences dans le pays. Face aux troubles dans le sud-est du pays, le président n’y voit qu’une issue, une réponse armée.

 

L’insurrection de Boko Haram

 

L’insurrection djihadiste au Nigeria juillet 2009, par le soulèvement à Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, d’une secte islamiste surnommée « Boko Haram », fondée par Mohamed Yusuf. Les brouilles opposent l’État nigérian, le Cameroun, le Tchad et le Niger aux groupes djihadistes de l’État islamique en Afrique de l’Ouest et d’Ansaru.

À lire aussi :   Nigeria : un policier tué et 80 élèves kidnappés dans une école

Lire aussi : Le leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, s’est suicidé

Après Yusuf qui trouve la mort dans le conflit de juillet 2009, lle mouvement passe sous le contrôle d’Abubakar Shekau en 2010. Ce dernier s’était suicidé à la mi-mai pour éviter d’être capturé par des combattants du groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) qui avait lancé une offensive sur son bastion, la forêt de Sambisa. Son décès porte un coup sévère à aux assaillants, mais ne signifie pas la fin du djihadisme dans le Nord-Est du Nigeria

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire