Buhari prend la parole lors du Climate Action Summit | Lire le discours complet


Video player

Le président Muhammadu Buhari a annoncé lundi à New York les plans et initiatives de son administration visant à inverser les effets négatifs du changement climatique au Nigeria.

Selon une déclaration via le compte twitter officiel du président du Nigéria, M. Buhari s’est joint à d’autres dirigeants mondiaux pour prendre la parole lors du sommet des Nations Unies sur l’action climatique, sur le thème «Une course que nous pouvons gagner. Une course que nous devons gagner ».

Selon le communiqué, le discours de Buhari « constituait une occasion bienvenue de réaffirmer l’engagement du Nigéria à s’acquitter de toutes ses obligations en vertu de l’Accord de Paris ».

Le texte intégral de mon discours:

Je partage le sentiment exprimé par le Secrétaire général selon lequel le monde est au bord de la catastrophe climatique. Indéniablement, le changement climatique est un phénomène d’origine humaine.

Il est maintenant impératif que nous devions intensifier nos actions collectives en faveur du climat, conformément à la demande du Secrétaire Général.

C’est à cet égard que je tiens à réaffirmer l’engagement du Nigéria à respecter les obligations qui lui incombent en vertu de l’Accord de Paris et des aspirations inscrites dans notre contribution déterminée au niveau national et à assurer un avenir résilient, intégrant les risques climatiques dans notre prise de décision.

Je tiens à annoncer que @NigeriaGov élaborera un plan d’action sectoriel plus solide et élargira la portée de nos obligations vertes souveraines conformément à notre projet de révision à la hausse des CDN du Nigéria en vue de l’inclusion des secteurs de l’eau et des déchets d’ici 2020.

Dans le secteur de l’eau, le Nigéria émettra un Green Bond pour l’irrigation et construira des barrages polyvalents pour l’alimentation en électricité, l’irrigation et la distribution d’eau. Nous renforcerons les systèmes de gestion des déchets solides et liquides afin d’attirer davantage d’investisseurs du secteur privé.
Nous prendrons des mesures concrètes pour exploiter les idées novatrices sur le climat en incluant les jeunes dans les processus de prise de décision dans le cadre de notre architecture globale de gouvernance climatique. Nous mobiliserons les jeunes Nigérians pour qu’ils plantent 25 millions d’arbres afin de renforcer le puits de carbone du Nigéria.
Dans le secteur de l’énergie, le Nigéria est en train de diversifier ses sources d’énergie pour passer de la dépendance au système à gaz aux sources hydroélectriques, solaires, éoliennes, de la biomasse et nucléaires.

Plus précisément, le Nigéria s’emploie progressivement à atteindre un rendement énergétique de 30% et un mélange d’énergies renouvelables d’ici 2030, ce qui devrait entraîner une réduction de 179 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an d’ici 2030.

En outre, notre administration a l’intention de créer une ceinture de protection couvrant 11 km de la fédération sur 11 États de la fédération, dans le cadre de l’initiative de la Grande muraille verte.

De plus, @NigeriaGov a commencé la mise en œuvre du programme d’assainissement de la pollution par les hydrocarbures @HYPREPNigeria dans l’Ogoniland, afin de récupérer le potentiel de puits de carbone de l’écosystème de mangrove des mille kilomètres carrés de sites pollués dans la zone touchée.

Je devrais également informer le sommet que notre gouvernement a introduit des pratiques agricoles intelligentes face au climat afin de libérer soixante-quatorze (74) millions de tonnes de dioxyde de carbone par an, grâce aux technologies appropriées, au plaidoyer et aux meilleures pratiques.

Comme vous le savez, le bassin du lac Tchad, qui était autrefois une région de productivité, de sécurité alimentaire et de richesse pour environ 40 millions de citoyens vivant autour du bassin du Tchad, a considérablement diminué par rapport à sa taille d’origine en raison du changement climatique.

Nous continuerons à diriger les efforts visant à établir des partenariats solides pour la restauration écologique et la recharge du lac. Nous sommes convaincus que cela améliorerait les conditions de vie des divers ressortissants de la région, favoriserait la coopération entre États, […]

… Renforcer la résilience des communautés et aider à faire face à la crise environnementale et sécuritaire qui menace la région, ses ressources et ses habitants.

Enfin, permettez-moi d’ajouter que les quarante millions de citoyens de la région du lac Tchad espèrent que ce Sommet tiendra compte de leurs préoccupations. Ils prévoient que les résultats de cette réunion incluront des solutions pour traiter l’impact du changement climatique dans la région du lac Tchad.

Je suis heureux que le Secrétaire général et certains des États membres représentés dans cette salle s’associent à nous dans cette entreprise. Nous les remercions de leur coopération et je me réjouis d’approfondir notre partenariat. Je te remercie. // #ClimateActionSummit # NigeriaAtUNGA2019.

 

Voir les photos du sommet ci-dessous

 

EFK 7w3XYAE7kYL EFK 7wwXoAc GA EFK

 

Photo Credit: Muhammadu Buhari

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire