Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Brésil: Un film sur Jésus Christ crée une vive polémique… La justice tranche!
10/01/2020 à 22h30 par La redaction

On ne rigole quand même pas avec la religion! C’est du moins la conviction de la justice brésilienne qui a ordonné, ce mercredi 8 janvier, à Netflix de retirer un film présentant Jésus-Christ gay.

La fiction « La première tentation du Christ », disponible depuis le 3 décembre sur Netflix, est une une fiction dans laquelle Jésus semble entretenir une relation homosexuelle.

Sur le ton d’une comédie, elle raconte une soirée familiale surprise au cours de laquelle Jésus arrive en compagnie d’un autre homme, visiblement homosexuel.

“Ce scénario a suscité la colère des associations catholiques brésiliennes et des milieux conservateurs. Nous sommes en faveur de la liberté d’expression, mais est-ce que ça vaut la peine de s’en prendre à la foi de 86 % de la population ?”, a réagi sur Twitter Eduardo Bolsonaro, le fils du président brésilien Jair Bolsonaro.

Plusieurs personnes ont également signé une pétition demandant le retrait de sa fiction, selon le média français Cnews.

Une demande de retrait avait été rejetée en première instance. Ce mercredi, un juge en deuxième instance de Rio de Janeiro, Benedicto Abicair, a ordonné, à Netflix de retirer la fiction de son offre, à la demande de l’association catholique Centro Don Bosco de la Fe y la Cultura.

Notons que la décision rendue ce mercredi pourrait faire l’objet d’un appel.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 507 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

On ne rigole quand même pas avec la religion! C’est du moins la conviction de la justice brésilienne qui a ordonné, ce mercredi 8 janvier, à Netflix de retirer un film présentant Jésus-Christ gay.

La fiction « La première tentation du Christ », disponible depuis le 3 décembre sur Netflix, est une une fiction dans laquelle Jésus semble entretenir une relation homosexuelle.

Sur le ton d’une comédie, elle raconte une soirée familiale surprise au cours de laquelle Jésus arrive en compagnie d’un autre homme, visiblement homosexuel.

“Ce scénario a suscité la colère des associations catholiques brésiliennes et des milieux conservateurs. Nous sommes en faveur de la liberté d’expression, mais est-ce que ça vaut la peine de s’en prendre à la foi de 86 % de la population ?”, a réagi sur Twitter Eduardo Bolsonaro, le fils du président brésilien Jair Bolsonaro.

Plusieurs personnes ont également signé une pétition demandant le retrait de sa fiction, selon le média français Cnews.

Une demande de retrait avait été rejetée en première instance. Ce mercredi, un juge en deuxième instance de Rio de Janeiro, Benedicto Abicair, a ordonné, à Netflix de retirer la fiction de son offre, à la demande de l’association catholique Centro Don Bosco de la Fe y la Cultura.

Notons que la décision rendue ce mercredi pourrait faire l’objet d’un appel.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 507 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire