Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari
28/08/2020 à 10h04 par La redaction

La députée brésilienne Flordelis dos Santos, célèbre pour avoir adopté une cinquantaine d’enfants défavorisés, a été accusée d’avoir orchestré l’assassinat de son mari en juin 2019, avec l’aide de plusieurs de ses enfants, a annoncé lundi 24 août le parquet.

Dans un communiqué publié lundi, la police de l’État de Rio de Janeiro a déclaré qu’un total de 11 personnes avaient été inculpées en lien avec le crime, dont six des enfants de Souza et une petite-fille.  Les enquêteurs pensent que jusqu’à 10 de ses enfants pourraient avoir été impliqués dans le crime, selon des sources locales.

 

Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari

En juin 2019, le pasteur évangélique brésilien Anderson do Carmo, avait été criblé d’une trentaine de balles à l’âge de 42 ans, dans le garage de la maison du couple à Niteroi, près de Rio de Janeiro. Lundi 24 août, les soupçons autour de l’orchestration de ce meurtre se sont portés sur sa femme, la députée brésilienne Flordelis dos Santos, célèbre pour avoir adopté 50 enfants abandonnés et démunis.

Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari

« Flordelis a orchestré l’homicide », convaincu ses fils de l’exécuter et prétendu que c’était un cambriolage qui avait mal tourné, a déclaré le parquet de Rio dans un communiqué, après la mise en accusation de cette évangélique chanteuse de gospel de 59 ans.

Elle avait auparavant tenté au moins à six reprises d’empoisonner la nourriture ou la boisson de son époux.

Dans le cadre de l’enquête, la police a délivré lundi neuf mandats d’arrêt et 14 mandats de perquisition dans les villes de Rio de Janeiro, Niterói, São Gonçalo et Brasília, où la députée a un appartement.

Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari

La police a déclaré que le mobile de Souza était «une lutte pour le pouvoir et son émancipation financière».

Il n’y a actuellement aucun mandat d’arrêt contre Souza, qui est une députée fédérale élue et jouit à ce titre de l’immunité parlementaire.

La police a déclaré qu’une copie de l’enquête, avec des preuves des accusations, avait été envoyée à la chambre basse du Congrès.  Selon le communiqué, elle pourrait être démise de ses fonctions parlementaires, ce qui permettrait de poursuivre les poursuites pénales.

Les enquêteurs disent qu’une violente querelle familiale a éclaté au cours de laquelle le mari de Souza l’a empêchée d’accorder un « traitement préférentiel ” à ses enfants préférés.

Au moment de sa mort, Souza a déclaré à la police que son mari avait été tué lors d’un vol.

Souza s’est fait connaître en tant que chanteuse de gospel avant d’être élue au congrès en 2018.

L’année dernière, une femme au foyer dans l’État de Kebbi au Nigeria, aurait tué son nouveau mari afin de pouvoir retourner avec son ancien mari.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La députée brésilienne Flordelis dos Santos, célèbre pour avoir adopté une cinquantaine d’enfants défavorisés, a été accusée d’avoir orchestré l’assassinat de son mari en juin 2019, avec l’aide de plusieurs de ses enfants, a annoncé lundi 24 août le parquet.

Dans un communiqué publié lundi, la police de l’État de Rio de Janeiro a déclaré qu’un total de 11 personnes avaient été inculpées en lien avec le crime, dont six des enfants de Souza et une petite-fille.  Les enquêteurs pensent que jusqu’à 10 de ses enfants pourraient avoir été impliqués dans le crime, selon des sources locales.

 

Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari

En juin 2019, le pasteur évangélique brésilien Anderson do Carmo, avait été criblé d’une trentaine de balles à l’âge de 42 ans, dans le garage de la maison du couple à Niteroi, près de Rio de Janeiro. Lundi 24 août, les soupçons autour de l’orchestration de ce meurtre se sont portés sur sa femme, la députée brésilienne Flordelis dos Santos, célèbre pour avoir adopté 50 enfants abandonnés et démunis.

Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari

« Flordelis a orchestré l’homicide », convaincu ses fils de l’exécuter et prétendu que c’était un cambriolage qui avait mal tourné, a déclaré le parquet de Rio dans un communiqué, après la mise en accusation de cette évangélique chanteuse de gospel de 59 ans.

Elle avait auparavant tenté au moins à six reprises d’empoisonner la nourriture ou la boisson de son époux.

Dans le cadre de l’enquête, la police a délivré lundi neuf mandats d’arrêt et 14 mandats de perquisition dans les villes de Rio de Janeiro, Niterói, São Gonçalo et Brasília, où la députée a un appartement.

Brésil : la députée aux 50 enfants accusée d’avoir fait assassiner son mari

La police a déclaré que le mobile de Souza était «une lutte pour le pouvoir et son émancipation financière».

Il n’y a actuellement aucun mandat d’arrêt contre Souza, qui est une députée fédérale élue et jouit à ce titre de l’immunité parlementaire.

La police a déclaré qu’une copie de l’enquête, avec des preuves des accusations, avait été envoyée à la chambre basse du Congrès.  Selon le communiqué, elle pourrait être démise de ses fonctions parlementaires, ce qui permettrait de poursuivre les poursuites pénales.

Les enquêteurs disent qu’une violente querelle familiale a éclaté au cours de laquelle le mari de Souza l’a empêchée d’accorder un « traitement préférentiel ” à ses enfants préférés.

Au moment de sa mort, Souza a déclaré à la police que son mari avait été tué lors d’un vol.

Souza s’est fait connaître en tant que chanteuse de gospel avant d’être élue au congrès en 2018.

L’année dernière, une femme au foyer dans l’État de Kebbi au Nigeria, aurait tué son nouveau mari afin de pouvoir retourner avec son ancien mari.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire