Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Braquage au Ghana : un député et son chauffeur tués
10/10/2020 à 12h22 par Aimé AMSON

En pleine campagne électorale, un député ghanéen et son chauffeur ont été assassinés par balle vendredi à l'aube par des braqueurs présumés, sur une autoroute à environ 100 kilomètres de la capitale Accra, nous apprend Voaafrique.

Lire aussi : Décentralisation : la Commune Wawa2 et la préfecture de Jashika du Ghana renforcent leur coopération

Selon les informations, le député du Mfantseman, Ekow Quansah Hayford, quittait sa circonscription où il était en campagne en vue des élections législatives du 7 décembre quand son convoi a été encerclé.

« Le chauffeur a tenté de passer le barrage, mais ils ont tiré sur lui », a raconté Wofa Yaw, un responsable du parti qui accompagnait le parlementaire dans son déplacement.

Le député Hayford n’a même pas fait du coup de force avec les assaillants. Il leur a expliqué qu'il « était le député de la circonscription », selon M. Yaw. Mais « ils ont immédiatement tiré sur lui et il est mort sur place ». Le chauffeur quant à lui est décédé plus tard à l'hôpital.

Lire aussi : Un Ghanéen reçoit la médaille du meilleur architecte du Royaume-Uni

Les braqueurs « nous ont demandé de nous allonger, certains ont pris la fuite dans la brousse. C'était terrifiant, on entendait que des coups de feu », a témoigné auprès de l'AFP l'une des victimes du braquage, qui a souhaité conserver l'anonymat rapporté par Voaafrique.

« Je suis choqué et attristé par l'annonce du meurtre du député du Mfantseman (...) par des braqueurs présumés tôt ce matin », a réagi sur Facebook le président du Ghana, Nana Akufo-Addo. « La police doit arrêter au plus vite les responsables de cet horrible et cruel acte ».

Le parti d'opposition, le National Democratic Congress (NDC), très touché a indiqué suspendre jusqu'à lundi la campagne électorale dans cette circonscription en soutien au parti adverse endeuillé.

Pour rappel, les élections législatives et présidentielles sont prévues le 7 décembre au Ghana.

Lire aussi : Ghana: un couple de lesbiennes militaires détenu après leur mariage et convoqué devant une Cour martiale-VIDEO

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En pleine campagne électorale, un député ghanéen et son chauffeur ont été assassinés par balle vendredi à l'aube par des braqueurs présumés, sur une autoroute à environ 100 kilomètres de la capitale Accra, nous apprend Voaafrique.

Lire aussi : Décentralisation : la Commune Wawa2 et la préfecture de Jashika du Ghana renforcent leur coopération

Selon les informations, le député du Mfantseman, Ekow Quansah Hayford, quittait sa circonscription où il était en campagne en vue des élections législatives du 7 décembre quand son convoi a été encerclé.

« Le chauffeur a tenté de passer le barrage, mais ils ont tiré sur lui », a raconté Wofa Yaw, un responsable du parti qui accompagnait le parlementaire dans son déplacement.

Le député Hayford n’a même pas fait du coup de force avec les assaillants. Il leur a expliqué qu'il « était le député de la circonscription », selon M. Yaw. Mais « ils ont immédiatement tiré sur lui et il est mort sur place ». Le chauffeur quant à lui est décédé plus tard à l'hôpital.

Lire aussi : Un Ghanéen reçoit la médaille du meilleur architecte du Royaume-Uni

Les braqueurs « nous ont demandé de nous allonger, certains ont pris la fuite dans la brousse. C'était terrifiant, on entendait que des coups de feu », a témoigné auprès de l'AFP l'une des victimes du braquage, qui a souhaité conserver l'anonymat rapporté par Voaafrique.

« Je suis choqué et attristé par l'annonce du meurtre du député du Mfantseman (...) par des braqueurs présumés tôt ce matin », a réagi sur Facebook le président du Ghana, Nana Akufo-Addo. « La police doit arrêter au plus vite les responsables de cet horrible et cruel acte ».

Le parti d'opposition, le National Democratic Congress (NDC), très touché a indiqué suspendre jusqu'à lundi la campagne électorale dans cette circonscription en soutien au parti adverse endeuillé.

Pour rappel, les élections législatives et présidentielles sont prévues le 7 décembre au Ghana.

Lire aussi : Ghana: un couple de lesbiennes militaires détenu après leur mariage et convoqué devant une Cour martiale-VIDEO

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire