Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bondoukou : une cérémonie rituelle des féticheurs pour arrêter Coronavirus
04/04/2020 à 11h41 par La redaction

Les prêtres traditionnels (féticheurs) de Bondoukou ont organisé une cérémonie rituelle ce 3 avril 2020 pour mettre fin au Coronavirus dans le pays.

Le président de l’Association des prêtres traditionnels du Zanzan, Maizan Kouamé Krappa a indiqué que cette cérémonie est adressée à Dieu afin qu’il arrête la progression de la pandémie jusqu’à la bouter hors de la terre ivoirienne.

« Tous ceux que la maladie a attrapés, Dieu n’a qu’à agir et ils vont guérir pour ne pas qu’un mort vienne s’ajouter à celui qui est déjà décédé. Dieu n’a qu’à faire afin que cette sale maladie quitte ce monde », a-t-il expliqué, en présence du roi des Bron, des chefs Gbin, Nafana, et de la province de Pinango et Akidom ainsi que d’autres guides coutumiers

Pour le chef de la province du Pinango, Nanan Adou Bibi II, il est important de respecter les mesures édictées par le Gouvernement pour se protéger de la maladie à Coronavirus sans toutefois occulter « les cérémonies en communion d’esprit avec les ancêtres et Dieu pour sortir des griffes de cette pandémie ».

LIRE AUSSI: Coronavirus : Pas d’examens écrits cette année les élèves seront évalués sur les notes de classe ( contrôle continu )

A ce jour, la région du Gontougo ne compte aucun cas de malade atteint du COVID-19.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les prêtres traditionnels (féticheurs) de Bondoukou ont organisé une cérémonie rituelle ce 3 avril 2020 pour mettre fin au Coronavirus dans le pays.

Le président de l’Association des prêtres traditionnels du Zanzan, Maizan Kouamé Krappa a indiqué que cette cérémonie est adressée à Dieu afin qu’il arrête la progression de la pandémie jusqu’à la bouter hors de la terre ivoirienne.

« Tous ceux que la maladie a attrapés, Dieu n’a qu’à agir et ils vont guérir pour ne pas qu’un mort vienne s’ajouter à celui qui est déjà décédé. Dieu n’a qu’à faire afin que cette sale maladie quitte ce monde », a-t-il expliqué, en présence du roi des Bron, des chefs Gbin, Nafana, et de la province de Pinango et Akidom ainsi que d’autres guides coutumiers

Pour le chef de la province du Pinango, Nanan Adou Bibi II, il est important de respecter les mesures édictées par le Gouvernement pour se protéger de la maladie à Coronavirus sans toutefois occulter « les cérémonies en communion d’esprit avec les ancêtres et Dieu pour sortir des griffes de cette pandémie ».

LIRE AUSSI: Coronavirus : Pas d’examens écrits cette année les élèves seront évalués sur les notes de classe ( contrôle continu )

A ce jour, la région du Gontougo ne compte aucun cas de malade atteint du COVID-19.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire