Blinken pour contrer l’offensive de charme russe en Afrique


Video player

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken se rendra le mois prochain en Afrique du Sud, en République démocratique du Congo et au Rwanda, a annoncé vendredi le département d’Etat, alors que Washington intensifie sa diplomatie en Afrique pour contrer une offensive de charme russe.
L’ambassadrice américaine aux Nations Unies, Linda Thomas-Greenfield, se rendra également en août au Ghana et en Ouganda et la chef de l’aide américaine, Samantha Power, a récemment effectué un voyage au Kenya, allié de longue date des États-Unis, ainsi qu’en Somalie troublée, où elle a souligné l’augmentation de la malnutrition aggravée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie.
La diplomatie intervient alors que le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov entreprend sa propre tournée approfondie en Afrique, où les prix mondiaux des denrées alimentaires ont monté à la suite des sanctions occidentales, une hypothèse rejetée par Washington.
Blinken enverra un message selon lequel « les pays africains sont des acteurs géostratégiques et des partenaires essentiels sur les questions les plus urgentes de notre époque, de la promotion d’un système international ouvert et stable, à la lutte contre les effets du changement climatique, de l’insécurité alimentaire et des pandémies mondiales pour façonner notre technologie et l’avenir économique », indique un communiqué du département d’État.
L’Afrique du Sud, leader du monde en développement, est devenue un champ de bataille diplomatique clé car elle est restée soigneusement neutre sur la guerre en Ukraine, refusant de se joindre aux appels occidentaux pour condamner Moscou, qui jouit toujours d’affection pour son opposition à l’apartheid.
Blinken visitera Johannesburg et la capitale Pretoria du 7 au 9 août. Il se rendra ensuite à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, dans le but de montrer son soutien au plus vaste pays d’Afrique subsaharienne alors qu’il tente de tourner la page de décennies de conflit.
Il achèvera son voyage au Rwanda, qui a connu une recrudescence des tensions avec la RD Congo après avoir accusé son voisin de l’Est de soutenir les rebelles du M23, une accusation démentie par Kigali.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire