Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bitcoin : une escroquerie internationale de faux placements démantelée
31/01/2020 à 19h10 par Aimé AMSON

Une escroquerie internationale aux placements en bitcoins, diamants et or a été démantelée grâce à la vigilance de la coopération policière internationale, nous a appris la justice mercredi à Nancy.

D’un préjudice de 6 millions d'euros, cette arnaque a fait 85 victimes en France et en Belgique. L’escroquerie qui se ressemble à un coup de tonnerre, a été rapidement écroulée. Elle provient des faux sites demandant aux internautes d’investir.

« Le mode opératoire, particulièrement efficace, consistait à proposer aux victimes, démarchées par téléphone, de réaliser un premier investissement en bitcoins, diamants ou or sur de faux sites internet faisant rapidement apparaître les plus-values promises, assez importantes et conséquentes, entre 5% et 35% », a détaillé François Pérain, procureur de la République de Nancy.

A la manière d’un chasseur et les  animaux, ces escrocs ont plusieurs formes de séductions pour captiver les victimes.

« Pour les appâter , les malfaiteurs pouvaient rembourser à certaines victimes leur mise de départ, augmentée de pseudo-plus-values ou intérêts », a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse rassemblant des représentants des justices française, belge et israélienne, d'Eurojust, l'unité de coopération judiciaire de l'Union européenne, et d'Europol, agence européenne de police criminelle.

Dans la foulée, le procureur continue en précisant que les victimes françaises et belges étaient ensuite contactées pour effectuer « des opérations plus intéressantes, mais qui nécessitaient des investissements beaucoup plus importantes ».

Lors des investigations, les enquêteurs ont indiqué que « le préjudice évité à plus de 8 millions d'euros. 85 victimes, dont 64 en France, ont été recensées, avec des pertes pouvant atteindre 100.000 euros pour un Français, 500.000 pour un Belge. Une  importante société ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Une escroquerie internationale aux placements en bitcoins, diamants et or a été démantelée grâce à la vigilance de la coopération policière internationale, nous a appris la justice mercredi à Nancy.

D’un préjudice de 6 millions d'euros, cette arnaque a fait 85 victimes en France et en Belgique. L’escroquerie qui se ressemble à un coup de tonnerre, a été rapidement écroulée. Elle provient des faux sites demandant aux internautes d’investir.

« Le mode opératoire, particulièrement efficace, consistait à proposer aux victimes, démarchées par téléphone, de réaliser un premier investissement en bitcoins, diamants ou or sur de faux sites internet faisant rapidement apparaître les plus-values promises, assez importantes et conséquentes, entre 5% et 35% », a détaillé François Pérain, procureur de la République de Nancy.

A la manière d’un chasseur et les  animaux, ces escrocs ont plusieurs formes de séductions pour captiver les victimes.

« Pour les appâter , les malfaiteurs pouvaient rembourser à certaines victimes leur mise de départ, augmentée de pseudo-plus-values ou intérêts », a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse rassemblant des représentants des justices française, belge et israélienne, d'Eurojust, l'unité de coopération judiciaire de l'Union européenne, et d'Europol, agence européenne de police criminelle.

Dans la foulée, le procureur continue en précisant que les victimes françaises et belges étaient ensuite contactées pour effectuer « des opérations plus intéressantes, mais qui nécessitaient des investissements beaucoup plus importantes ».

Lors des investigations, les enquêteurs ont indiqué que « le préjudice évité à plus de 8 millions d'euros. 85 victimes, dont 64 en France, ont été recensées, avec des pertes pouvant atteindre 100.000 euros pour un Français, 500.000 pour un Belge. Une  importante société ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 542 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire