Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Biens mal acquis : Pascaline Bongo dans les mailles de la justice
22/11/2019 à 06h32 par Aurel HANSINON

Le dossier des biens mal acquis (BMA) semble prendre une nouvelle tournure. On chemine vers un tournant décisif dans cette affaire.

La lettre du continent (LDC) dans sa parution de ce mercredi 20 novembre 2019 nous fait comprendre que Pascaline Bongo, la sœur aînée d’Ali Bongo sera entendue en décembre par Dominique Blanc, le juge d’instruction en charge de ce dossiers françafricain.

Pascaline Mferri Bongo Ondimba sera écoutée en décembre prochain par Dominique Blanc, juge d’instruction au tribunal de grande instance de Nanterre dans les Hauts de Seine, en région Ile-de-France.

Lire aussi : Une membre de l’administration Trump démissionne de son poste : les raisons !

Elle a été convoquée, pourquoi pas les autres fils, filles de Omar, en sa qualité de fille aînée de feu Omar Bongo Ondimba et de mandataire de la famille « qu’elle a été convoquée », rappelle la La lettre du continent.

Dans le cadre de la réouverture de ce dossier par l’actuel juge d'instruction qui succède à Roger Le Loire au TGI de Nanterre, « plusieurs fils et filles d’Omar Bongo ont déjà été convoqués par le juge le mois dernier (en octobre 2019, ndlr), certains découvrant, à l’occasion de ces convocations, qu’ils étaient actionnaires de la SCI familiale à Paris », déclare le quotidien.

L’ancien vice-président du tribunal de grande instance de Paris en charge des instructions, Dominique Blanc, a succédé à son collègue Roger Le Loire. Depuis son arrivée à Nanterre, elle a déjà conclue une ordonnance de non-lieu qui clôt l’affaire Bettencourt.

L’audition de Pascaline Mferri Bongo Ondimba sera sans aucun doute un des éléments déterminants de la suite à donner à cette affaire qui dure depuis un temps.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le dossier des biens mal acquis (BMA) semble prendre une nouvelle tournure. On chemine vers un tournant décisif dans cette affaire.

La lettre du continent (LDC) dans sa parution de ce mercredi 20 novembre 2019 nous fait comprendre que Pascaline Bongo, la sœur aînée d’Ali Bongo sera entendue en décembre par Dominique Blanc, le juge d’instruction en charge de ce dossiers françafricain.

Pascaline Mferri Bongo Ondimba sera écoutée en décembre prochain par Dominique Blanc, juge d’instruction au tribunal de grande instance de Nanterre dans les Hauts de Seine, en région Ile-de-France.

Lire aussi : Une membre de l’administration Trump démissionne de son poste : les raisons !

Elle a été convoquée, pourquoi pas les autres fils, filles de Omar, en sa qualité de fille aînée de feu Omar Bongo Ondimba et de mandataire de la famille « qu’elle a été convoquée », rappelle la La lettre du continent.

Dans le cadre de la réouverture de ce dossier par l’actuel juge d'instruction qui succède à Roger Le Loire au TGI de Nanterre, « plusieurs fils et filles d’Omar Bongo ont déjà été convoqués par le juge le mois dernier (en octobre 2019, ndlr), certains découvrant, à l’occasion de ces convocations, qu’ils étaient actionnaires de la SCI familiale à Paris », déclare le quotidien.

L’ancien vice-président du tribunal de grande instance de Paris en charge des instructions, Dominique Blanc, a succédé à son collègue Roger Le Loire. Depuis son arrivée à Nanterre, elle a déjà conclue une ordonnance de non-lieu qui clôt l’affaire Bettencourt.

L’audition de Pascaline Mferri Bongo Ondimba sera sans aucun doute un des éléments déterminants de la suite à donner à cette affaire qui dure depuis un temps.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire